18/06/2010

HAMBA KHAHLE

 

Hamba khahle

rose_fd7-2.jpg

Nano, un petit frère à moi, 9 ans, est mort en somnolant dans les bras de maman. Une épidémie grippale qui prend les enfants à la gorge, ils étouffent. C’était l’hiver rigoureux au Jura et la neige avait empêché le médecin d’arriver à temps à notre ferme. J’avais 3 ou 4 ans et les beaux cheveux de maman blanchissaient sous nos yeux, le regard de papa, pétris d’une douleur insondable contemplait sa femme et son enfant mort ! Les enfants, dont moi, étions assis. Là. L’enfant fut mis en terre porté par papa, dans un coin du cimetière.

Le plus beau mystère: sans savoir d'oì ni comment, un rosier rouge s’est mis à fleurir de la graine enfouie, là ! Maman transformée, son visage profond sous sa chevelure de neige, m’impressionnait et je sentais la tendresse de papa pour sa femme !

Tata Madiba et Zenani

 

photo_1276785716391-4-0.jpg

 

Hier, je n’ai pu écrire un mot sans que cette image ne me reviennent en mémoire. Mandela blanchi de vieillesse et pétris de souffrance refoulée, se rend à aux funérailles de son arrière petite fille Zénani à la chapelle du collège Saint-Stithian, où l'adolescente, 13 ans, était scolarisée. C’est l’hiver. Madiba ne sent ni le froid ni le chaud. Il porte en lui Zenani, morte en somnolant après le délire du Concert d’ouverture des Jeux et elle se réveille de « l’autre côté », hors espace temps pour illuminer et réchauffer le cœur brisé de son Tata. Tata l'aura su avant qu'on le lui dise! http://www.ndweb.org/actu2/

« Zenani jouait du piano et du saxophone, faisait partie d'un groupe de percussions dans son école. Elle aimait lire, écrire, cuisiner des crêpes et envisageait de devenir chirurgien plastique » Tout ça, Tata le savait. Il le sait. C’est accompli.

En fait, la dépouille de Zenani repose au « Four Ways Cemetery ». Sur le tertre peut-être les deux roses que portait Tate Madiba, fleuriront tout soudain !

http://www.24heures.ch/depeches/people/nelson-mandela-funerailles-arriere-petite-fille-1

Hamba kahle, ZENANI


Et rose elle a vécu ce que vivent les roses…(Malherbe)

Oh! Oui, l'herbe pousse plus drue sur les champs de bataille et dans les immenses « Golden acres » d'où germe la Vie d'un Continent neuf, l'Afrique.

960458_joe256-safrica-accident-man_150x113.jpg


Zenani, le symbole: première victime de la Coupe du Monde de Foot. La contradiction des contradictions: la Croix! Et Jésus mondialisée aujourd'hui plus que jamais à la merci des systèmes et invincible. Ouvrons donc les yeux!

La seule décoration de Madiba : deux roses.

 


two_pink_roses_poster-p228244392084565448trma_400.jpg

10:49 Publié dans Spiritualités | Tags : zenani | Lien permanent | Commentaires (0)

11/06/2010

ZENANI MANDELA

 

Zenani-Mandela-006.jpg

L’adolescente, (image ci-dessus) première victime de la compétition

L’adolescente, première victime de la compétition, s'envole et le vieillard reste encore un peu de temps!

Elle chante, danse, prie, souffle de toutes ses forces dans le cou du vuvuzela qui roule dans les oreilles du monde comme un beau bourdonnement d’abeilles au travail. Elle entend Desmond Tutu ululer « je rêve, je rêve, je rêve » ! Elle aussi rêve et c’est le secret qu’elle a peut-être partagé avec le vieillard aux cheveux crépus et blancs, au sourire irrésistible, au regard qui vous attire ! Madiba! Grand-Grand-père. Elle, Zenani fête ses 13 années le mercredi 9 juin ! Elle n’a pas connu l’apartheid sinon par ce que lui en auront raconté les aînés et Madiba.

 

Ce jeudi, avec la famille élargie, Zenani fête la joie de vivre au stade Orlando, Soweto. Il est presque minuit, un chauffeur, une accompagnatrice de l'enfant Zenani, prennent la route du retour. La voiture s’est retournée sur l’autoroute, Zenani est écrasée en chantant « Moto e pela » (Que le feu brûle!) et son cher vuvuzela au travers du petit corps, tous deux vides de souffle et vides de vie.

 

A la maison, Madiba sommeille jusqu’au petit matin selon son habitude, cherche de ses yeux fatigués un rayon de soleil pendant que la famille éplorée s’approche et lui dit que Zenani s’est envolée. Pour toujours.

108247_une-mandela2.jpg
SEUL

Ce qui se passe dans le cœur de Nelson Mandela, nul ne le saura jamais sinon Zenani et Dieu. Il y a des expériences de vie et mort trop profondes pour en parler, même avec la langue des anges !

Madiba est le Père de la Nation, dans la lutte, dans la célébration, dans la joie, dans la mort. Son peuple en liesse l’attend au stade vers les 14h00 afin de bénir de sa présence l’ouverture de la Coupe du Monde. Il ne sera pas là de corps, il est là d'esprit!

 

Zuma, lira la note. « Nelson Mandela a appris ce matin la mort tragique dans un accident de son arrière-petite-fille, Zenani Mandela, âgée de 13 ans. Il serait inapproprié dans ces circonstances qu'il assiste personnellement aux célébrations pour l'ouverture de la Coupe du monde. Nous continuons de croire que la Coupe du monde est un moment historique pour l’Afrique du Sud et le continent,  Madiba sera là avec vous en esprit. »

« Nous sommes convaincus que les Sud-africains et les gens dans le monde entier seront aux côtés de M. Mandela et de sa famille dans cette tragédie » a dit Zuma luttant contre l’émotion. J’ai pu observer ça chez cet homme.

 

Un homme drapé dans le drapeau arc-en-ciel déclare : « La Nation entière partage le deuil de Madiba. »

 

A 15H55. Jacob Zuma, saisit le micro des mains de Blatter et dit encore aux 90 000 spectateurs : «Il aurait voulu être là. Il m'a dit que le sport devait primer et qu'il fallait en profiter.»

 

23:20 Publié dans Spiritualités | Tags : zenani | Lien permanent | Commentaires (4)