09/06/2010

FACE à FACE à VANDERBIJLPARK

suisse-hôtel-sport-business-300x133.jpg
1077585_medium.jpg

Vanderbijlpark: c'est ça

Emerald Hôtel

ZUMA   BLATTER



L’équipe suisse de foot est logée à Emerald Resort & Casino à Vanderbijlpark. Association suisse de football (ASF) a réservé les 77 chambres au prix, 240.00 la nuit. D'entente avec la FIFA et les autorités locales, les joueurs seront en sécurité ( Swissinfo du 06.06.2010). Les entraînements auront lieu à un kilomètre de là sur un terrain et stade bien rafraîchis pour le prix de 150 000.00 francs. Un million en Rands sud-africains.

« Le gouvernement a décrété la fermeture des écoles durant la période du Mondial, afin de permettre aux jeunes Sud-africains de suivre la compétition et aussi pour lâcher un peu de lest dans les transports ».

 

Vanderbijlpark: 220'000 habitants. Peu savent ce qui se passe à Emrald Hôtel. Même Daniel, jardinier de l’Emerald Resort & Casino, payé 100 Rands la journée (15 francs), dit ne rien savoir. Les autres employés non plus!

David essaie d'économiser pour assister à un match des «Bafana Bafana» au Soccer City Stadium de Johannesburg. Les billets les moins chers coûtent 500 Rands. Donc 5 journées de travail pour Daniel.

 

« A Sharpeville voisine, … en plein après-midi de semaine, une quinzaine de jeunes, allure de voyou, cicatrices sur le visage et dentition éparse, tentent de fuir le désœuvrement et la misère quotidienne. » « Nous ne sommes pas des criminels: vous savez ce qu’il s’est passé ici en 1960? Et bien, n’oubliez pas de le raconter. » Il y a près de 50 ans, une manifestation pacifique s'était soldée par 69 morts abattus sauvagement par la police blanche.

 

Vingt ans après la libération de Nelson Mandela, ...la grande fête du football pourrait faire oublier (???) durant quelques semaines la dure réalité quotidienne dans un pays ou plus de la moitié de la population vit avec moins de deux dollars par jour.

 

Un gouffre sépare l’Emerald Resort & Casino du township de Sharpeville.

Car Venderbijlpark, c'est aussi ça

C'est le foyer de Vanderbijlpark Steel (qui faisait auparavant partie de ISCOR (Iron & Steel Corporation), qui fait maintenant partie de la société mondiale Arcelor-Mittal. (Swissmetal à Reconvilier, ça vous dit quelque chose?)

Les ouvriers noirs sont nécessaires au fonctionnement de MITTAL. Il faut les loger, eux, aux townships noirs Boipatong, Bophelong, Sebokeng Sharpeville aux environs de Vanderbijlpark. Mais il faut aussi agrandir le site industriel et pour cela Arcelor-Mittal « chasse des populations entières de leurs terres, juste pour y construire des usines et ainsi encore et encore faire du profit au frais des plus démunis. »

Pollution in Vanderbijlpark on Tuesday.

300px-VanderbijlparkSteelMill.jpgD'où l'invitation urgente à nos journalistes et ceux de la FIFA d'aller s'informer à la base. Parler avec les ouvriers et les habitants proches de ces aciéries. Analyser les conditions de travail et respirer avec les gens la fine poussière noire et cancérigène que les immenses cheminées crachent 24 heures sur 24. Puis ne pas manquer de visiter VECOR, le plus grand ensemble de travaux lourds de génie dans l'hémisphère sud situé à Vanderbijlpark où se trouve également Cap-Gate (Pty) Ltd, un détenteur important de part de marché dans l'industrie du fil de fer. Que d'attractions à l'autre pole du Casino de Emerald hôtel !

ArcelorMittal Vanderbijlpark Steelworks et la pollution

44.jpg

 

et voici un aspect de la lutte

steeling.jpg

200 protesters marched to protest Mittal Steel

11:18 Publié dans Sports | Tags : vanderbijlpark | Lien permanent | Commentaires (2)