08/04/2010

Eugène Terreblanche

instant20100406-000000-418x278-045.jpg

Eugène Terreblanche, sa modeste maison

Une image chasse l’autre, ainsi que fonctionnent les médias. De temps en temps un article de fond, une analyse, une recherche de vérité pour mieux comprendre « la Chose ». C'est quoi?

Il m’arrive de regarder un « Crimi » à la TV. : les arabesques de Jessica Fletcher !

Il y a la victime et le coupable. L’ambiance suinte la suspicion. L’innocence écrite sur les visages blêmit, revient jusqu’au moment où tout s’arrête. D’une brèche surgit la vérité jusque là non dite. Face au coupable. La victime ne reviendra pas. Mais l’air est respirable et le dénouement permet aux protagonistes de faire le deuil et de poursuivre le chemin. Libérés.

Jessica Fletcher divertit les spectateurs et « La Chose » finit bien.

Il y a d’autres « Choses » qui ne sont pas du cinéma. Et qui ne finissent pas bien! Par exemple « le meurtre de d’Eugène Terreblanche » à Ventersdorp où il sera enterré demain, vendredi, près de sa maison.

Les deux meurtriers présumés (leur salaire mensuel de 30 Euros, n’avait pas été payé depuis plusieurs mois). Ils ont respectivement 16 et 28 ans. La mère du plus jeune aurait elle-même averti la police. Ils sont incarcérés alors que les préparations pour l’ensevelissement de Terreblanche près de sa maison sont en cours. En fait, je présume que ce sera simple.

http://info.rsr.ch/fr/rsr.html?siteSect=5001&broadcastId=741120&bcItemId=11943218

1495304278.jpg
Le dénouement de « La chose » paraît facile. Mais c’est un leurre! Analyser d'abord: d’où vient Terreblanche, et d’où viennent les deux domestiques agricoles ! Quel est leur origine, leur passé, leur contexte actuel?

Quelle est la cause, dans ce pays qui se reconstruit, des tensions raciales persistantes?

Il n’y avait pas de complot, à Ventersdorp, ce genre de « choses » s’inscrit dans l’actualité quasi quotidienne de l'Afrique du Sud! Si les médias en parlent, c’est à cause de la personnalité de Terreblanche peut-être,  et, tout aussi important pour les Européens, parce que la Coupe du Monde 2010, débute ce 11 juin 2010.

Les dirigeants, Zuma en tête, appellent à la retenue, et même le Mouvement AWB en la personne du nouveau dirigeant Steyn van Ronge affirme que le but du Mouvement “est de retourner à Dieu et à l’Unité du Volk! »

http://www.mg.co.za/article/2010-04-06-free-state-farmer-is-new-awb-leader

Ce qu’on oublie, c’est que des millions de jeunes désœuvrés  rejoignent, eux, le dangereux leader de la Ligue de la Jeunesse de l’ANC, Julius Malema qui chante devant à l’antenne (SABC) « Tuez le Boer ! », qu’il n’'est toujours pas muselé par le Président Zuma qui lui, chantait peu avant son élection « Apporte moi ma mitraillette ! » Il promettait du travail et du pain, il fut élu, comme pourrait l’être son dauphin Malema pour les même motifs. Comme le fut Hitler.

Voilà, le nœud , le dénouement est-il possible ? Demain, à Ventersdorp. Les Afrikaners vont prier et chanter des Cantiques aux même mélodies et paroles, que ceux de nos églises catholiques et réformées. Sincèrement.

Les Africains chanteront Nkozi Sikelele iAfrika , une voix immense et un seul cœur,  et l’herbe, la steppe, le sable du Karoo, le fleuve Orange supplieront Modimo Notre seigneur de nous aider à croire qu’Il est ressuscité au cœur des masses et sur les places publiques ! A quoi sert Pâques sinon?

Il y a bien quelques éléments d’un crimi dans le drame de notre Afrique du Sud. Mais il y a un élément majeur et positif indéniable : On met les cartes sur la table et on ne fait pas comme si !

L'hypocrisie est démasquée par la force des choses!

Jésus avait dit : « La Vérité vous rendra libre » Jean 8 :32. C’est un peu comme si Jésus donnait la clé de la liberté. Se montrer tel qu’on est… péniblement en train de devenir meilleur, ne serait-ce que dans notre propre intérêt dans un monde – le meilleur des mondes et le pire des mondes - y compris dans celui de l'Église Catholique où « La Chose » attend son analyse et sa résurrection.

 

23:03 Publié dans Histoire | Tags : terreblanche | Lien permanent | Commentaires (6)