01/04/2009

SIGNATURE

Ce matin, à la radio suisse romande 1ère j'ai entendu Aline Viredaz: rubrique « signature ». Je cite le dernier paragraphe:

 

new810mainscrivain6hg.gif

« Le navrant, aussi et enfin : ne sommes-nous pas à  moins de deux semaines de Pâques ? N’est-ce pas la grande fête qui fonde l’espérance chrétienne ? Ne serait-ce pas le moment de nous parler un peu de ce Jésus crucifié, mort  et ressuscité, sans lequel le Vatican peut fermer boutique ? »

Nous pouvons, nous-mêmes, parler avec Jésus et nous pouvons parler de lui en partageant nos réflexions, nos efforts pour « actualiser » (« verwirklichen », disait Martin Buber) Jésus aujourd'hui. Je ne pense pas que, pour le moment, l'Institution ecclésiastique puisse nous parler, à nous qui formons la base, de Jésus actif aujourd'hui. Les longues liturgies n'ont rien de spontané et ne sont pas nécessairement une source d'énergie christique pour continuer la construction de notre monde. Prendre Jésus au sérieux et prendre son Evangile au sérieux, nécessite un processus de conversion continue aux « Béatitudes ». Il ne s'agit pas de carrières vers les hauteurs d'une hiérarchie quelconque, il s'agit d'une carrière vers le bas, vers ce Jésus vivant, agonisant, mourant et ressuscitant chez nous, chez nos voisins, en nous-mêmes souvent. C'est un peu cela, la dynamique du mystère de Jésus! Le Vatican est un Etat, le peuple de Deu est sans frontière, beaucoup n'ont pas une pierre où reposer leur tête. Jésus gît là, au milieu d'eux, pas inactif, mais comme celui dont la résurrection « en directe », chaque jour, prouve que la mort n'a pas le dernier mot. Cela se passe au goutte à goutte!

Demain,1er avril, n'est pas tellement je jour où l'on prend les choses, ni soi-même au sérieux. On peut parfois douter de soi, mais on ne peut douter des gens de bonne volonté qui essayent de saisir l'occasion, en cette période de récession, de relever le défi pour créer sur les ruines d'un système capitaliste sauvage un monde nouveau construit avec passion à la lumière de Pâques.

Je n'ai pas réussi à poster ce billet hier soir, Alors le voici avec toute mon amitié de premier avril.

Ajout: La Vertu de Justice est une qualité morale,

elle permet un juste équilibre entre les hommes.
Equilibre matériel qui assure à chacun la dignité humaine.

La Justice est aussi au service du Bien de l'être humain,

elle est active dans l'humilité

justice.jpg

La Justice avance à petits pas mais elle avance concrètement, en passant par le mystère de Pâques. Concrètement.

10:46 Publié dans Spiritualités | Tags : signature | Lien permanent | Commentaires (1)