22/01/2011

DAVOS Forum économique mondial

 

 

klaus_schwab_WEF_2007_dpa.jpg

Klaus Schwaab et l’Abbé Pierre prient

La prière du matin du Président du Forum économique mondial

Au journal de 13h30 de la TSR, (19-01-2011) le journaliste a posé la question à Klaus Schwaab, président du Forum économique mondial à Davos qui se tiendra 26 au 30 janvier 2011. Il sera question des défis économiques d’aujourd’hui à travers le monde.

Le journaliste et Klaus Schwaab:

- votre prière du matin à vous, c’est quoi ?

- c’est d’abord que je fais ma méditation chaque matin pour quinze minutes

- méditation, ça veut dire quoi ? c’est fermer les yeux… ?

- réfléchir, qu’est-ce qui est important aujourd’hui, qu’est-ce qui est important dans votre vie, qu’est-ce que vous voulez « accomplir » (achever) dans votre vie etc…le renouvellement doit venir de l’intérieur et pas nécessairement d’imiter quelque chose qu’on a lu ou ce que quelqu’un d’autre a dit…

http://www.tsr.ch/video/info/journal-19h30/2907028-davos-...

 

abbePierredit185.jpg

C'est une diapo que vous pouvez méditer

L'Abbé Pierre, (décédé le 22 janvier 2007) une petite prière d’un autre grand homme dont l’Esprit plane j’espère comme un souffle de renouveau sur le Forum de Davos: sa prière pour compléter la prière du matin de Klaus Schwaab: 

"Mon Dieu, aidez-nous à donner du pain à ceux qui ont faim et donnez faim à ceux qui ont du pain". abbé Pierre

"Quand la loi est ainsi faite que, pour les travailleurs, avec leur salaire légal, il est impossible d'avoir un logis pour abriter humainement un foyer, un berceau, ce n'est pas d'entreprendre une construction sans permis, c'est la loi qui est illégale.

Ce n'est pas aux hommes de s'écraser devant la loi.

C'est à la loi de se changer pour répondre aux droits de l'homme".

" Il ne faut pas faire la guerre

aux pauvres,

mais à la pauvreté. "

Paroles de l’abbé Pierre et encore:

"Il faut que la voix des hommes sans voix enpêche les puissants de dormir"

"Les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques"

"On ne pleure pas devant les chiffres"

"Quand on s'indigne, il convient de se demander si l'on est digne"

"Avoir souffert rend tellement plus perméable à la souffrance des autres"

"Le pouvoir est aveugle, les détresses les plus accablantes sont muettes... Comment faire se rejoiondre ceux qui savent et ceux qui peuvent?"

 

00:40 Publié dans Economie | Tags : schwaab | Lien permanent | Commentaires (3)