04/09/2011

La Schubertiade 2011 à Porrentruy

 

 

images (2).jpg

au jura: la Schubertiade!

Quand maman se met à chanter ! J’étais petite et n’allais pas encore à l’école. J’écoutais maman chanter :

« Quand je contemple dans les cieux,

ce doux éclat de mille feux,

mon œil se perd dans cette espace

que Dieu créa si brillamment

et ma pensée aussi se lasse

à contempler le firmament… »

Le premier chant retenu en ma jeune mémoire en plus de frère jacques, la mère michelle et les « ptignats »…

Elle avait une voix tendre et pure et belle et nous "apprenions sans aucun effort", à aimer chanter, des comptines, des berceuses, jouer de la flûte, écouter surtout ces « bruits » de la ferme, de la forêt ! Ces symphonies inachevées parce que vivantes. Le Jura aime chanter parce les Jurassiens écoutent le chant de la terre et du ciel. Celui des blés d’or et le credo du paysan ! Notre partition nature !

Ainsi depuis des mois, Porrentruy se prépare à recevoir la Schubertiade et même « les pierres se mettent à chanter" en Ajoie !  La presse, la radio, la télévision ont généreusement retransmis l’amour de la musique classique chez nous. Deux journées privilégiées, riches en émotions, en réconfort, en amitié. Charles Sigel et Co présentent la Messe allemande de Schubert.

Présentation.jpg

Je me restreins à l’émission diffusée à midi aujourd’hui !Comme le Jura est une terre sans frontière, une autre partition, celle de la Messe allemande de Schubert est entre les mains de chacun des milliers de jurassiens assis ou debout dans toute la longueur et la largeur de la Rue Pierre Péquignat ! Guidés par André Charlet que l’on suivrait les yeux fermés, nous chantons en chœur «Wohin soll ich mich wenden » … Face à l’écran, sous le regard de mon Christ au Désert à Bulle, je chante aussi : « Vers qui me tournerais-je ? » « Where shall I take safe refuge ? »

Je reconnais des vieux et jeunes amis : Pierre Rebetez, Violette, Bernard, Maud « Coucou ?» La distance n’existe pas, ni le temps quand on s’aime. A l’adresse ci-après vous pouvez faire cette merveilleuse expérience de vie avec nous ! http://www.schubertiade.ch/ Vive la Schubertiade 2011 et grand merci à ce cher Charles Sigel, aux journalistes, à la Radio et la télévision suisse romande et merci avant tout à mes compatriotes vibrant de « l’âme jurassienne ».

messe-allemande3.jpg

Pour anecdote, en 1955, j’enseignais mes élèves dans un « black » township au nord de Pretoria, en Afrique du Sud. Des consœurs allemandes arrivées en Afrique du Sud récemment, avaient vécu l’horrible guerre (39-48). J’ai voulu leur faire plaisir. Une surprise. J’ai mis la musique de la Schubert Mass en « tonique sol- fa », je l’ai proposée à nos étudiants. Le texte allemand avait été superbement traduit en anglais. Nous avons étudié le texte, travaillé la musique « Schubert Mass » et un beau matin, nous avons chanté cette Messe. La joie ensoleillée partagée avec tous me réchauffe alors que j’écris ceci ! Le velouté des voix et l’inévitable rythme intérieur de l’âme africaine ouvraient la Schubert Mass à l’Afrique ! Doux et réconfortants souvenirs.

23:58 Publié dans Général | Tags : schubert | Lien permanent | Commentaires (0)