13/09/2008

Méditation dominicale

katu.jpgJe rêve d’une Eglise composée de gens qui se rencontrent et se disent bonjour comment vas-tu ?

Lorsque le pain et le vin sont disponibles, ils le partagent et cela devient énergie pour la journée ou la nuit de travail.

Les petits et les grands, les femmes et les hommes se retrouvent sous une « tente » peut-être, comme Dieu jadis a planté sa tente au milieu des hommes (Exode 40,34-38).  Avec Jésus,  Dieu ''a planté sa tente parmi nous ''.

« Nous sommes cette tente parce que nous sommes l’Eglise sans murs » lorsque nous sommes ensembles pour travailler, manger, prier, jouer, danser, nous reposer ou dormir, même en plein air, même dans une petite chaumière.

 

Jésus ne peut être enfermé dans un tabernacle en or, ni dans d’immenses cathédrales.  Ma question : Jésus l’humble Fils de l’Homme ressuscité est-il révélé aux communs des mortels par le faste, la protections des forces armées, les flots de paroles, par le spectacle médiatisé si éloigné de la réalité des gens de tous les jours,  des marginaux, des prisonniers et des sous-sols de l’humanité ?

 

Le pape Benoît,  Sarkosi chanoine, Carla son épouse, la réception au Palais de l’Elysée avant d’aller prier les Vêpres à Notre Dame – le regard d’une loyauté critique ne juge pas ce qui peut être anodin, on ne sait trop, mais qui attriste ceux et celles qui tentent de se rapprocher de « Jésus avant le Christianisme »  (Albert Nolan, Editions de l’Atelier) . Voir aussi :

(http://www.la-croix.com/afp.static/pages/080910142905.0dr...)

 

Je rêve que Benoît XVI se sente tout-à-coup comme sur un chemin qui le conduit à la recherche de son confrère dans l’épiscopat, Mgr Jacque Gaillot,  démis de son diocèse d’Evreux, relégué au diocèse virtuel de Parténia, (situé en Algérie, dans la région de Sétif.  Il a disparu à la fin du Vè siècle et l'on ignore aujourd'hui sa localisation exacte, Wikipedia). Gaillot est engagé avec les « roublards » des banlieues parisiennes, il  a trouvé refuge chez les Spiritains http://www.partenia.org/ .

 

Le Journal 24 Heures d’évoquer la réflexion de Jacques Gaillot : http://archives.24heures.ch/VQ/LA_COTE/-/article-2008-09-...

 

A chacun de nous d’apprécier ce que nous disent les médias au sujet de cette visite qui se terminera à Lourdes. Pour ce qui me concerne, j’aurais grande envie, et c’est ma prière, de déceler en ce Pape vicaire du Christ (et en son entourage) le comportement, le message en direct de Jésus de Nazareth qui, Lui, s’identifie aujourd’hui comme en son temps, aux affamés de justice, aux nus, aux malades, aux prisonniers… pour leur annoncer la Bonne Nouvelle (Mt 25,31-46) de libération.

 

Rêver, c’est être sûr que la réalité existe…et qu’il faut l’enfanter.