03/06/2009

JEAN XXIII

 

Jean XXIII

 

Jean-XXIII.jpg

Le Bon pape Jean XXIII rendit son âme à Dieu le 3 juin 1963, le jour de la Pentecôte

Trois semaines auparavant, il publiait PACEM IN TERRIS sur la paix entre toutes les nations, fondée sur la vérité, la justice, la charité, la liberté.

http://www.vatican.va/holy_father/john_xxiii/encyclicals/documents/hf_j-xxiii_enc_11041963_pacem_fr.html

J'ai relu ce texte d’une actualité bouleversante cet après-midi  : « Les progrès des sciences et les inventions de la technique nous en convainquent : dans les êtres vivants et dans les forces de l'univers, il règne un ordre admirable, et c'est la grandeur de l'homme de pouvoir découvrir cet ordre et se forger les instruments par lesquels il capte les énergies naturelles et les assujettit à son service. »

Jean XXIII parle de l’ETRE HUMAIN avec l’amour d’un Père sage, ses paroles sont simples et vraies. Il mentionne les signes des temps 39 à 45 :

· promotion économique et sociale des classes laborieuses

· l'entrée de la femme dans la vie publique,

· Plus de peuples dominateurs et de peuples dominés

· La réalisation du bien commun, raison d’être des pouvoirs publics

· Les moyens mis en œuvre au profit du bien commun ne peuvent-ils faire obstacle au salut éternel des hommes, mais encore doivent-ils y aider positivement

· l'autorité doit s'exercer en vue du bien commun

Ce pape bien-aimé est mort le jour de la Pentecôte, il y a 46 ans aujourd'hui. L’Esprit enflammait son cœur, éclairait son intelligence, et donnait à sa volonté l’audace des prophètes! L’Eglise était alors lourde d’inertie, quasiment paralysée de peur à l’époque d’avant mai 68 en Europe, et des mouvements de libération dans les pays colonisés. Jean XXIII a permis le surgissement des forces dynamiques présentes dans ce peuple de Dieu et jusque dans la hiérarchie. Une énergie créative a résulté dans les documents de Vatican II:

Lumen Gentium : constitution dogmatique sur l’Église
Gaudium et Spes : l’Eglise dans le monde de ce temps
Ad Gentes :  l’activité missionnaire de l’Eglise
Orientalium Ecclesiarum : les Eglises orientales catholiques
Perfectae Caritatis : rénovation et l’adaptation de la vie religieuse (et d'autres encore)

J’étais en Afrique du sud, donc je ne sais pas très bien comment ces messages furent accueillis en Suisse/Europe, mais je sais que chez nous, au niveau œcuménique, au ras des pâquerettes, (grassroots) ce fut une libération de la pensée, de la parole, de l’énergie, de  l’action pour un monde plus juste, plus humain, sans apartheid. La famille humaine. Notre motivation se déployait, le mouvement pour la libération et la justice avait sa propre impulsion guidée par l’Esprit et nous savions que, en tant que co-créateurs nous devions concrètement travailler au BIEN COMMUN. (Jesus Today, page 189, Albert Nolan).

Oh ce ne fut pas sans heurts, mais chaque obstacle était un défi à relever ! L’Eglise catholique est devenue membre du conseil des écuménique des Eglises : des relations nouvelles engendraient une solidarité qui renversait les murs et les barrières pour permettre la rencontre entre tous !

Aggiornamento : Mettre à jour les structures de l’Eglise selon les besoins de notre temps et l’Evangile.

 

Avec une immense reconnaissance envers Jean XXIII.

Voir également Jean XXIII, le dernier pape moderne :

http://salem.blog.24heures.ch/archive/2009/04/01/jean-xxi...

Prière de Jean XXIII Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Rien qu'aujourd'hui,
j'essaierai de vivre exclusivement la journée
sans tenter de résoudre le problème de toute ma vie.

Je serai heureux rien qu'aujourd'hui,
dans la certitude d'avoir été créé pour le bonheur
non seulement dans l'autre monde mais également dans celui-ci.

Rien qu'aujourd'hui,
je m'adapterai aux circonstances
sans prétendre que celles-ci se plient à tous mes désirs.

Rien qu'aujourd'hui,
je croirai fermement, même si les circonstances prouvent le contraire,
que la bonne providence de Dieu s'occupe de moi
comme si rien d'autre n'existait au monde.

Rien qu'aujourd'hui, je ne craindrai pas.
Et tout spécialement je n'aurai pas peur d'apprécier ce qui est beau et de croire en la bonté.

Je suis en mesure de faire le bien pendant douze heures
ce qui ne saurait me décourager
comme si je pensais que je dois le faire toute ma vie durant.

 

21:52 Publié dans Église(s) | Tags : jean xxiii | Lien permanent | Commentaires (10)