18/03/2012

CENT POUR UN

 

Un grain rapporte cent fois plus

Marc :8

Il en est bien ainsi lorsque le semeur marche à pas lourds sur la terre labourée et, déployant comme une voile sa main, jette les grains les grains dans les sillons.  Des graines tombent sur le chemin, d’autres sur le sol rocailleux, d’autres encore se perdent parmi les épines. Et alors ? Faut-il donc interrompre le rythme du semeur et s’attarder sur chaque petit grain ? On doit compter avec des pertes. Une chose est certaine : la plus grande partie tombe dans la bonne terre. Et le semeur est fort de cette conviction : la terre est bonne et si tout va bien – et tout ira bien sans doute ! –  la semence rapportera au centuple.

La parabole est une merveilleuse image du royaume de Dieu, mieux encore, de la ténacité de l’Amour (ce qui en fait, est la même chose). Nous avons tendance à baisser les bras et nous nous décourageons si vite. La terre est bonne. Et la récolte à venir  appartient à Dieu et elle dépassera tout ce que nous avions espéré.

 

Une étincelle de défi et de résilience est essentielle à  notre engagement et à notre confiance.

 

Hermann-Josef Venetz

Traduction : Claire-Marie

Avec l’aimable permission de l’auteur