06/04/2011

La Côte d'Ivoire

 

nm-5-13b.jpgLes Aînés - ELDERS - Africains s’expriment au sujet de la Côte d’Ivoire

 

Agence de Presse Senegalaise (APS) , en date du 5 avril 2011 publie : Des leaders d’opinion dénoncent la violence en Côte d’Ivoire.

Il s’agit du groupe des Aînés « Elders » dont Nelson Mandela, Gracia Machel, Desmond Tutu, l’ancien Ministre des Affaires étrangère de Finlande Martti Ahtisaari,  l’opposante birmane Aung San Suu Kyi, l’ancien président des Etats-Unis Jimmy Carter,  Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations unies, etc.

« "Ils déplorent les tragiques pertes humaines qui continuent en dépit des avertissements répétés sur le risque de reprise de la guerre civile."

« "D’autre part, ajoutent-ils, l’ancien président Laurent Gbagbo et le président Alassane Ouattara sont tous deux responsables des actions menées par les forces qui combattent en leur nom. Ils doivent exiger l’arrêt immédiat des attaques contre les civils et le personnel des Nations unies."

"J’exhorte le président Ouattara à s’engager publiquement à mener un processus dans lequel chacun répondra de ses actes. [...] Le peuple ivoirien a besoin de réconciliation, pas de représailles. Il a besoin d’un dirigeant qui peut amener la paix et remettre le pays sur le chemin de la prospérité", a dit Desmond Tutu, cité dans le communiqué.

"Le président Ouattara peut être ce dirigeant, en démontrant qu’il gouvernera au service de tous les Ivoiriens et qu’il est digne de la confiance que ces derniers ont placée en lui lors des élections", a encore dit l’archevêque.

"La communauté internationale a été sollicitée par d’autres crises mais elle doit au plus vite consacrer son attention à la situation qui se détériore rapidement en Côte d’Ivoire. La population a tout d’abord besoin de protection, mais elle a aussi urgemment besoin d’eau, de nourriture et de matériel médical", a affirmé Graça Machel.

Lundi soir, des hélicoptères de la force française Licorne ont détruit une dizaine de blindés et quatre canons anti-aériens des forces pro-Gbagbo.

Ces opérations menées contre les forces pro-Gbagbo par des soldats des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et de la Licorne constituent une réponse à une demande de la dernière réunion de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a déclaré, mardi à Dakar, le ministre sénégalais des Affaires étrangères Me Madické Niang.

« L’Organisation des Nations unies (ONU) n’a fait que répondre à une demande de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest", a encore indiqué Me Niang. »

Ecouter aussi le journal du matin de RSR 1ère : Catherine Morand, fait une excellente analyse de la complexité du personnage Gbagbo. Ivre de Pouvoir qu’il dit incarner ( !), impossible pour lui d’exercer sa responsabilité et sa liberté. D’où le drame prévisible dès avant le 28 novembre 2010 !

Ce n’est pas vrai que tous les chefs d’Etats africains sont du type Gbagbo, Mugabe, Khadafi et trop d’autres. Des chefs à vie!

images (1).jpgEn 1994, je priais – quelle honte - que Nelson Mandela puisse mourir avant d’en arriver là !!! (Même Jésus avait été tenté) Et maintenant je rends grâce à Mandela d’être QUI il est : le plus grand leader de tous les temps ! Le plus humble, le plus humain. Le Pouvoir, pour lui, c’était « servir les intérêts du peuple d’Afrique du Sud, sans distinction ! Sans aucun intérêt particulier ! » Son exemple n'est pas suivi.

Il y a trop de dictateurs devenus potentats, parfois avec la complicité de celles et ceux qui collaboraient afin de garder les masses soumises et silencieuses, c’est-à-dire les investisseurs sans scrupule.

 

23:47 Publié dans Général | Tags : gbagbo | Lien permanent | Commentaires (3)