11/01/2011

Les Réfugiés

 

 

imagine-all-the-people.jpg


« L’avenir de notre planète et les réfugiés »

« Les réfugiés sont les racines qui renouvèleront la famille humaine. » C’est ainsi que j’ai compris ces quelques mots de mon interlocutrice lors de notre première rencontre.

Cette phrase force la réflexion sur l’état de santé actuelle de notre famille humaine. Plus explicitement, de l’espèce humaine que nous formons.

L’analyse scientifique revient aux experts qualifiés dans les domaines qui leur sont particuliers, à chacun.

Mais cette phrase me turlupine par son évidence et sa spontanéité. Pourquoi cette prise de conscience  si évidente de la nécessité des migrants, réfugiés,  passants, Roms ou pas Roms, et de faire route ensemble, à petits pas.

D’abord, imaginons que notre planète soit débarrassée des réfugiés, des passants douteux, des sans papiers, et Oh ! Des sans domiciles fixes.

Enfin la sécurité : zéro demandeurs d’asile, zéro étrangers, zéro migrant. Vraiment ? Quelle serait la température de notre corps collectif physique ? Et que serait le rythme cardiaque de l’espèce humaine ? Et le tonus musculaire ? Et le système nerveux, sanguin et périphérique de notre espèce humaine ? Et le système de reproduction sexuel et les pulsions et l’amour romantique pour ne parler que de cela ? Chacun chez nous, dans sa propriété privée, dans sa « P'tite boîte » en état terminal de léthargie «cette léthargie de servitude qui vient de plus haut qu'on ne s'imagine » (Guez de BalzacSocrate chrétien), état d’amorphie et de disparition dans un univers en éternelle mouvance ! Quelle contradiction !

A moins que ? Je ne voudrais pas faire faux bon à mon adorable Créateur et à son INCARNATION dans notre espèce humaine !

Celui dont le nom est Yeshua ben Yoseph de Nazareth, le galiléen, réfugié peu après sa naissance en Egypte. L’HOMME parfaitement humain, Dieu fait homme.

Pourquoi ne pas continuer la réflexion sur une planète dynamique et chaque passant/passante continue sa création ?

En plus et avec votre indulgence : j’essaierai de traduire aussitôt que possible le texte de John Lennon :

Imagine

John Lennon

Imagine there’s no heaven. btn_lennon_imagine_people_2.gif
It’s easy if you try. 
No hell below us, 
Above us only sky. 
Imagine all the people 
Living for today.

Imagine there’s no countries. 
It isn’t hard to do. 
Nothing to kill or die for, 
And no religion, too. 
Imagine all the people 
Living life in peace.

Imagine no possessions. 
I wonder if you can. 
No need for greed or hunger, 
A brotherhood of man. 
Imagine all the people 
Sharing all the world.

You may say I’m a dreamer. 
But I’m not the only one. 
I hope someday you’ll join us, 
And the world will be as one.

 

22:24 Publié dans Général | Tags : dorothée | Lien permanent | Commentaires (6)