27/07/2015

La Nouvelle alliance

3-maximino-cerezo-24-728.jpg

Maximino Cerezo

 Les théologiens et les prophètes de l’ancien Israël considéraient les relations entre Dieu et le peuple comme une alliance : Je ferai de vous mon peuple, et je serai votre Dieu comme l’exprime l’essentiel du message (voir entre autres Exodus 6,7). Pour Israël cela signifie qu’il s’engage à être fidèle à Dieu donc pour le droit et la justice, que la veuve et l’orphelin seront protégés, l’étranger et le réfugié trouveront un asile et les profits économiques ne seront plus les seuls critères pour le commerce. En résumé, on s’en tiendra tout simplement aux dix commandements.

 

C’est là qu’interviennent les prophètes en réprimandant le peuple qui crie sa misère, par exemple lorsqu’il souffre en exil à Babylone : „Ce n’est pas parce que Dieu vous a oubliés que vous avez été déportés, ce n’est pas parce que Dieu à rompu l’alliance que Jérusalem et le Temple ont été réduits en cendres, mais bien parce que vous ne vous en êtes pas tenus aux termes de l’alliance.“ C’est en substance les reproches des prophètes.

 

Le prophète Jérémie s’est demandé comment devrait se présenter une alliance avec Dieu pour que son peuple ne le trahisse plus. Il lui vint alors une idée remarquable (31,31-34):

 

Bientôt, déclare le Seigneur, je conclurai une alliance nouvelle avec le peuple d’Israël et le peuple de Juda. Elle ne sera pas comme celle que j’avais conclue avec leurs ancêtres ...... Celle-là ils l’ont rompue. ... Mais voici en quoi consistera l’alliance que je conclurai avec le peuple d’Israël, déclare le Seigneur: j’inscrirai mes instructions non plus sur des tablettes de pierre, je les graverai dans leur coeur; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Aucun d’eux n’aura plus besoin de s’adresser à ses compagnons, à ses frères, pour leur enseigner à me connaître, car tous me connaîtront, déclare le Seigneur, tous, du plus petit jusqu’au plus grand. En effet, je pardonnerai leurs torts, je ne me souviendrai plus de leurs fautes.

 

Voici quelque chose de tout à fait nouveau. La condition de cette relation ne sera plus une loi imposée de l’extérieur. Dieu veut insérer cette loi à l’intérieur de l’homme, la graver dans son cœur afin que le désir de l’homme réponde au désir profond de Dieu, une relation intime ne nécessitant aucun intermédiaire, aucune autorité enseignante, aucun prédicateur. Tous, du plus petit au plus grand Le reconnaîtront et lui seront dévoués de tout leur cœur

Quelles perspectives ! mais .... pour qui ? et pour quand ?

 

Dieu  n’a jamais résilié son alliance avec Israël et n’a jamais fait d’un autre peuple son peuple. D’après notre texte, Dieu affirme par deux fois qu’il concluera une nouvelle alliance avec le peuple d’Israël et le peuple de Juda. Saint Paul ne pouvait pas le dire plus clairement : Dieu n’a pas rejeté son peuple, qu’il s’est choisi d’avance (Lettre aux Romains 11,2). Israël est le peuple de Dieu et le reste. Il serait complètement faux de prétendre que l’Église chrétienne a pris la place d’Israël. Est-ce que l’Église chrétienne pourrait prétendre avoir rempli toutes les conditions de la nouvelle alliance ? Nous les chrétiens, portons-nous vraiment les consignes de Dieu dans notre cœur ? Est-ce que Son désir est vraiment notre désir ?

 

Finalement Dieu n’a pu réaliser son rêve complètement ni avec Israël ni avec l’Eglise chrétienne. Mais puisque c’est le rêve le rêve de Dieu – Sa promesse – nous pouvons être sûrs que le rêve se réalisera, que la promesse s’accomplira  déjà dès maintenant – même si seulement sous forme d’ébauche – pour Israël, Son fils aîné (Exodus 4,22), puis pour ceux qui croient en Jésus le Messie et qui espèrent sa venue, et enfin pour le monde entier. Car tant Israël que les Églises – aussi longtemps qu’ils existeront – auront pour tâche commune de proclamer les œuvres magnifiques et la fidélité de Dieu jusqu’à la fin du monde (voir 1re lettre de Pierre, 2,9).

 

Hermann-Josef Venetz

 

Traduction Christiane Gaeumann

 

14:12 Publié dans théologie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.