04/02/2015

Croire quand même!

rose-neige.jpgZvi Kolitz (1912-2002) était un écrivain et journaliste israélien née en Lituanie. A l'époque de l'extermination des Juifs, durant la Seconde Guerre mondiale, ce qui l'intriguait principalement, c'était de comprendre comment si et comment l'homme pouvait croire en Dieu malgré les persécutions et le malheur. Un version raccourcie de son texte, Yossel Rakover s'adresse à Dieu, nous est parvenue par divers chemins.

 Mon rabbin m'a mainte fois raconté l'histoire d'un Juif qui, avec sa femme et leur enfant, avait fui l'inquisition espagnole. Il avait pris la mer à bord d'un petit bateau, et réussi malgré la tempête à gagner un îlot rocailleux. Là un éclair foudroya la femme. Puis une tornade emporta l'enfant dans les flots. Seul, malheureux comme les pierres, en loques et pieds nus, fouetté par le vent, épouvanté par le tonnerre et les éclairs, échevelé et les mains levées vers le ciel, le Juif a poursuivi son chemin sur le roc désolé et s'est adressé à Dieu : Dieu d'Israël, dit-il, j'ai fui jusqu'ici pour pouvoir te servir librement, pour observer tes commandements et sanctifier Ton nom. Mais Toi, tu fais tout pour m'empêcher de croire en Toi. Cependant, si Tu penses réussir à me détourner du droit chemin par ces épreuves, je Te crie, mon Dieu et Dieu de mes ancêtres : Tu en seras pour Ta peine. Tu as beau m'offenser, me fustiger, Tu as beau m'enlever ce que j'ai de plus cher et de plus précieux au monde, me torturer à mort – je croirai toujours en Toi. Je T'aimerai toujours, toujours – envers et contre Toi.

 

Écoute, Israël, l’Éternel notre Dieu, l’Éternel est Un.

 

Hermann-Josef Venetz

 Traduction : Christiane Gäumann

 Copyright 1998 Calmann-Levy

15:34 Publié dans théologie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.