22/07/2014

Nous n'avons pas le droit

22/07/2014

Nous n'avons pas le droit

 

 

140718-ipsc.jpg

Nous n’avons pas le droit de nous taire face au massacre des petites gens de Gaza, de Palestine, de partout dans le monde.

 Stop le massacre des Petites gens de Gaza, Si nous ne crions pas, les pierre de la Terre Sainte se mettront à crier : à a Gaza. Mais qu’y a-t-il là derrière ?

 Le pouvoir, l’avoir, les armes …  qui fabrique les armes et qui tient le pouvoir et qui TUE ?

 Se taire et prier, non : agir en tant que prière, oui, mais pas demain. C’est déjà bien trop tard.

 Prier ensemble alors que tout est fait pour construire de murs, des frontières, pour les garder, pour protéger les uns, on tue les autres. Non !!!  Renverser les « trônes et les dominations », Marie enceinte de Jésus, chantait ce cantique révolutionnaire… quelle fut la vie de son fils !

 Nous qui chantons le Magnificat, quel est notre présent et quel est notre avenir. Stop au chant du Magnificat hypocrite lorsque nous restons assis sur des coussins rembourés dans une Église sécurisée.

Combien de temps laisserons faire les tueurs à Gaza ?

 Combien de temps encore laisserons nous geindre sur Jésus sur la croix ?Nous n'avons pas le droit de nous complaire dans la mortelle indifférence... moi d'abord mais pas seulement!

21/07/2014

Le goût du pain de celui qui a faim.

 

Le goût du pain de celui qui a faim.

 

1113.jpg

 

 

Lire la bible à partir de l’expérience des pauvres : le message de la Parole de Dieu est alors bien différent de celui qui lit le même passage avec les yeux du repus. 

 

Si je lis l Bible à lumière de l’expérience et des expériences des oprrimés, les thème : promesse, exode, résurrection, esprit . commence à flamber à éclairer

 

Selon Jurgen Moltmann, le message de la Parole de Dieu est bien différent selon que je suis pauvre ou riche :

 

Le pauvre : « Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien » c'est : « j'espère avoir du travail, être rémunéré, acheter du pain pour la famille, payer les impôts et mettre un peu de « côté » pour surmonter le temps des vaches maigres. » L'ambitieux fixé sur soi se détruit lui-même, il détruit son environnement, il gonfle les banques qui, tôt ou tard font faillitte sans qu'elles s'en excusent auprès de ses victimes.

 

Je connais une personne à l'ambition démesurée fixée sur elle-même, elle ne trouve le bonheur ni en elle-même ni en sa famille. Elle est paysanne mais elle claironne sa « carrière » tout en délaissant les siens si elle ne peut les exploiter !

 

Je prie avec elle et pour elle afin qu'elle arrive à prendre le goût du pain de celui qui a faim.

 

Le pain est savoureux pour celui qui a faim d'un peu d'amour, de pain de vie. C'est l'Eucharistie : le repas de reconnaissance !

 

Oh ! Le goût du pain pour les enfants de Gaza et pour ceux d'Iraël ! Le goût du pain pour qui habite les bas-fond de l'humanité. Le goût du pain pour le malade et le mourant. Le goût du pain de l'au-delà déjà présent dès avant ma naissance.

 

Jésus, aide-nous à apprécier les petites tartines partagées, à déguster les petits verres de vins, les petits bonheurs, les petites paix, les petits bonheurs... de courte durée et qui, fidèles, reviennent toujours avec la marée haute.

 

Pain_rompu.jpeg



 

17/07/2014

bascule et rebascule

Il est temps que je me manifeste, car j'ai honte de laisser les blogueurs (ses) en  au bord de la route.

Mais tant que brûle la bougie, il ne faut pas la mettre sous le boisseau, Jésus a dit cela! Lui, l'homme d'Amour et de communication infinie... ne mettons pas les bougies sous le boisseau ni sous l'éteignoir pour faire valoir sa propre opinion. Un oiseau chante quand il a quelque à chanter.

J'ai eu des problèmes techniques et c'est résolu.

Les moyens internet de communication sont précieux et, pour moi, nous somme ensemble! Que celles et ceux qui voyagent et ne veulent que de temps en temps les de visu, le face à face, me pardonnent: quand on aime on est généreux, on désire communiquer dans des espaces de libertés mutuellement respectées...

Nous avançons ensemble comme le chantait Aimé Duval

Paroles de la chanson :

{Refrain}
Tout au long des longues, longues plaines
Peuple immense avance lentement
Chants de joie et chants et chants de peine
Peuple immense va chantant

Ils n’ont pas leur Père avec eux
Mais ils savent bien leur chemin
Ils n’ont pas leur Père avec eux
Mais leur Mère les tient par la main

Tout au long des longues, longues, longues plaines
Peuple immense va chantant

Tant de haine tombe sur eux
Tant d’orages troublent leur ciel
Qu’ils s’en vont d’un pas miséreux
Mais les joues baignées de soleil

Tout au long des longues, longues, longues plaines
Peuple immense va chantant

Et quand l’un des leurs est tombé
Sur sa tombe ils sèment des pleurs
Mais pour une larme tombée
Sur sa tombe il pousse mille fleurs

05/07/2014

en direct

index.jpg

 

suis tellement heureuse de revenir à la "blogHouse" comme à la maison hors des murs!!!

j'ai pour ajourd'hui quelques heures.

Pour  dire que la route comme Mandela peut-être que la route a été et est longue aui mène au but! La NOOSphère!

enfant.gif

Premier accès à Internet, quel miracle.

Vous fêtes dun travail excellent qui construit une opinion publique à partir des grassroots.