22/07/2014

Nous n'avons pas le droit

22/07/2014

Nous n'avons pas le droit

 

 

140718-ipsc.jpg

Nous n’avons pas le droit de nous taire face au massacre des petites gens de Gaza, de Palestine, de partout dans le monde.

 Stop le massacre des Petites gens de Gaza, Si nous ne crions pas, les pierre de la Terre Sainte se mettront à crier : à a Gaza. Mais qu’y a-t-il là derrière ?

 Le pouvoir, l’avoir, les armes …  qui fabrique les armes et qui tient le pouvoir et qui TUE ?

 Se taire et prier, non : agir en tant que prière, oui, mais pas demain. C’est déjà bien trop tard.

 Prier ensemble alors que tout est fait pour construire de murs, des frontières, pour les garder, pour protéger les uns, on tue les autres. Non !!!  Renverser les « trônes et les dominations », Marie enceinte de Jésus, chantait ce cantique révolutionnaire… quelle fut la vie de son fils !

 Nous qui chantons le Magnificat, quel est notre présent et quel est notre avenir. Stop au chant du Magnificat hypocrite lorsque nous restons assis sur des coussins rembourés dans une Église sécurisée.

Combien de temps laisserons faire les tueurs à Gaza ?

 Combien de temps encore laisserons nous geindre sur Jésus sur la croix ?Nous n'avons pas le droit de nous complaire dans la mortelle indifférence... moi d'abord mais pas seulement!

Commentaires

Krishnamurti disait que ce qui nous choque le plus nous interpelle nous dans nos vies. Ce qui me choque en cet article est l'allusion à Jésus qui geint sur sa croix... croix sur laquelle il ne geint plus depuis deux mille ans puisque enseigné mort, certes, puis ressuscité Ce qui m'interpelle puisque choquée par ces lignes mais suis-je "choquée" ou "pas d'accord" (pour pour la raison donnée, depuis 2000 ans Jésus ne geint plus sur sa croix.)? Si on s'en tient au texte il n'est pas dit que Jésus geignait mais qu'il s'adressa à un larron, dit le bon. Il est écrit aussi qu'il poussa un grand cri, non qu'il geignait.) Quoi en rapport avec l'article? Que, par exemple, journaux TV et presse nous apprennent selon les uns qu'un jeune Palestinien fut brûlé vif ou que le même jeune fut tué avant d'être brûlé. On souhaiterait des efforts de la part des médias et davantage d'exigence de la part des lecteurs et/ou auditeurs dont la pensée, le ressenti dépendent précisément d'eux. Si l'on redit la parole de Jésus "Ce que vous aurez fait à ces petits c'est à moi que vous l'aurez fait" et que l'on pense que le jeune Palestinien peut évoquer Jésus, ce jeune Palestinien avait lancé des pierres aux soldats. Or, non seulement Jésus n'est pas décrit lanceur de pierres contre quiconque mais des pierres en a reçu: confirmation du verset "O Jérusalem toi qui lapides les prophètes..."!

Écrit par : Myriam Belakosky | 23/07/2014

certes oui nous condamnons cette follie meutrière, mais on ne doit pas oublier les 35'000 chrétiens abandonnés en Irack qui vivent un cauchemard, ni les 700 millions de petites filles obligées a ce marier, ni les massacres en Syrie, au Yémen, au Soudan au nigéria, au Pakistan, en Afganistan, en iran, qui ont pour dénominateur commun une religion intégriste et intransigente, sinon ils seront laissés pour compte !

Écrit par : 100blagues | 23/07/2014

@Myriam et 100blagues
Mon prochain le plus proche est "Tout homme"

Écrit par : cmj | 25/07/2014

@Sœur claire-Marie avec tout le respect que je vous dois je me permets de ne pas être entièrement d'accord .Ce qui nous a été appris d'ailleurs par un pasteur sans doute plus intelligent que d'autres.
On a tous sa croix personnelle à porter et Jésus n'a jamais dit qu'il appartenait aux humains de porter la folie des hommes sur leurs épaules,il est même mort pour eux
Et quand on sait la culpabilité ressentie et vécue par des enfants ceci chaque jour que dieu fait suite divorce et ce tout au long de leur existence bien qu'avec le temps les frustrations obligées sous forme d'autopunitions avec l'âge s'en vont en diminuant suite à une grande remise en cause de tout le système de l'époque voire religieux qu'on ait de la compassion pour ces belligérants soit mais au delà ,il n'est dit dans aucun écrit qu'on devait souffrir pour d'autres
Ces conflits sont comme un divorce ou chacun a ses propres torts
Parcontre en voyant les coups endossés par certains je me sens l'âme tranquille car n'appartenant à aucun réseau pour envoyer des innocents au casse pipe car tous encouragés par des gens qui ne sortent pas de chez eux ou qui seront très souvent en conflit avec les autorités mises en place dans notre pays .Suite à des rappels de factures ou de vacances non payées , il y a de quoi monter les tours comme on dit dans le jargon populaire et en utiliser d'autres par le biais des images diffusées à large échelle ceci afin de pouvoir laisser libre cours à sa propre colère c'est vraiment abuser de la pauvreté intellectuelle de nombreux Palestiniens
Pauvreté tout cours n'étant pas de leur faute il va de soi
Et comme nous ne sommes pas sur le terrain on peut aussi imaginer que tout comme les troupes Allemandes bourrées d'amphétamines il en soit de même pour certains manifestants et personne ne pourra dire le contraire
Très belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 28/07/2014

On se prend à rêver. Mahomet a une vision avec révélation de l'ensemble des écrits bibliques. Il se demande comment c'est possible. S'approche du judaïsme, y est-il admis, invité? Du milieu chrétien, portes ouvertes? oui. Il apprend les textes voit où cela correspond ne correspond pas à sa vision... incomplet, le pardon, etc. Jeune homme il aime ces récits, ces paraboles. Ne cherche pas à conquérir quoi que ce soit mais à s'intégrer en ce milieu "Je suis doux et humble de cœur"! Aucune référence chronologique... en ce rêve.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28/07/2014

Les commentaires sont fermés.