15/12/2013

Tombée de pluie

photo_2.jpg

Ce soir

 La poussière retombe enfin sur la terre qui t’a recueilli

 dans ses bras de tendresse et de vérité

 elle t’attendait depuis longtemps comme la mère

 attend l’enfant qui revient d’un long chemin

 vers la liberté…

 un nuage de poussière fine et argentée retombe

 miséricordieuse

 et le regard claire de la sagesse et de la vérité

 remercie l’épais nuage de poussière d’effacer les traces

 comme on efface des fautes d’une p’tit coup de crachats

 sur une ardoise d'écolier

 la cavalcade des « gens très bien » est passée

leurs gardes de corps, et les transports places assises

 feutrées et leurs toitures

 imperméables aux larmes de bénédiction du ciel...

 vacarme : la déferlante verbale occidentale

 d’où suintent l’hypocrisie, quelques particules politisées

 en faveur d’élections proches ou lointaines …

 de la belle éloquence… suivie d’un selfie de « gens très bien »

 des femmes, des familles dignes et éplorées prestement saluées

 sous les lumières « télé » friandes de ce qu’attendent

 les téléspectateurs dont moi, en partie…

 Enfin Desmond Tutu implorant le peuple de se mettre debout

 et de promettre de suivre l’exemple de Madiba :

 Toute la Classe haute et dirigeante des « Gens très bien »,

 suivez l'exemple de Mandela

 le petit peuple assoiffée et affamé de justice

 aujourd’hui comme hier

 Vous les gens « très bien » de retournez sains et saufs

 dans vos pays et faites comme Madiba : soignez vos pauvres

 et vos exploités avec la grâce de Dieu et l’attente des malheureux

 La pluie en Afrique est une bénédiction un jour de funérailles…

 Les « Gens très bien » étaient à l’abri, le petit peuple ne l’était pas

 et recevaient du ciel ouvert l’eau si précieuse qui doucement tombait

 sur tous comme « la Bénédiction en abondance (Malachie 3,10).  

 Merci pour la pluie de bénédictions tombée sur le stade de Soweto !

 "Nkosi sikelel' iAfrika" (Que Dieu bénisse l'Afrique)

 Et merci pour la poussière qui doucement recouvre

la terre des ancêtres, ceux du passé et ceux de l’avenir…

dans la paix du soir et la joie du monde nouveau…

Tsamaya sentle

 Hamba Khahle Tata Mandela

 

22:41 Publié dans Afrique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.