23/11/2013

Prière du soir: veillée des multiples votations

 

index.jpg

 

Jura – Jura bernois : réunifiés dans un nouveau canton

 

 Jura – Jura bernois : réunifiés dans un nouveau canton

Oui, la république et canton du Jura n’a pas assez d’habitants, pas assez d’étendue pour établir, entretenir un gouvernement selon les normes des autres cantons.  Les infrastructures et la logistique pour faire tourner un gouvernement au service de quelque septante milles habitants coûtent cher et les impôts sont lourds.

 

C’est aussi un jeune canton amputé d’une partie de la population jurassienne de

flags.gif

langue française se trouvant au Jura sud, donc dans le canton de Berne. Beaucoup d’entre eux sont sans doute bien intégrés, et depuis longtemps dans cette région germanophone. Dire Oui à la réunification du Jura impliquera l'intégration de nombreux Jurassiens alémaniques dans la zone de langue française. C’est donc avec hésitation qu’ils accepteront la main tendue des Jurassiens du nord.

 

Selon l’historique : en 1815 au moins : Napoléon Bonaparte  remet le Jura au Canton de Berne… mais les Jurassiens gardent soigneusement la langue française. Ma mère étant française et notre ferme se trouvant à 30 minutes à peine (en voiture) de la France, c’est claire qu’on se sent davantage français que bernois sauf pour papa qui lui, est suisse pure sucre pour ce qui concerne la politique et sans frontières pour ce qui concerne l’amour.

 

Je comprends bien la nécessité et l’opportunité d’avancer voir de terminer la construction de notre république jurassienne : le résultats des urnes, montrera où nous en sommes du chemin parcouru et ce qui reste à faire…

 

Visionnant Infrarouge :débat du 5 novembre 2013  au sujet de ce référendum, on reste sur sa faim : quelle est la motivation profonde qui pousse à de la réunification en un nouveau canton ?

 

Il me semble que le plus important serait de garder et de faire grandir la valeur unique mais pas exclusive, à notre petit Jura, et c’est l’âme jurassienne qui n’a pas de frontières

 

Enfants, nous chantions :

 

Mon vallon s’ouvre comme un nid -
Devant le ciel de mon pays -
Les maisons blanches du village
Semblent rire dans le feuillage.

Écoute - Écoute

 

L’âme du Jura

images.jpg

Elle est là

 

Elle est là

 

L’âme de mon pays…

 

Commentaires

Hélas! aujourd'hui, qui oserait encore évoquer l'âme de son pays sans faire ricaner... en ces temps où il est à la mode de mépriser ce qui n'est pas Europe (européens que, géographiquement nous ne sommes pas moins que les autres, sauf que pour nous, on peut préciser "à moindre prix"! Il n'en reste pas moins que pour une prière du soir, COEUR et RAISON peut donner ORAISON!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/11/2013

Les commentaires sont fermés.