14/11/2013

Prière du soir

 

pouvoir-de-l-amour.jpg

 

Nous restons responsables de notre regard (Des gens très bien, Alexandre Jardin, détails sur mon texte précédent).

 L’effort poignant d’Alexandre Jardin pour dire la vérité sur les ombres du clan des « Jardin » grandit cet écrivain à mes yeux. Il refuse de vivre plus longtemps dans le tissu de mensonges claniques et il en souffre, car il s’agit de son clan, de son père ! Et le sentiment de « trahison » le tourmente : il est membre du clan. Mais il est aussi lui-même responsable de son regard.

 Ainsi pour nous, pour chacun de nous, en Église, en société, en politique, en fonction…

 Comme notre pape François doit souffrir de parler publiquement et sincèrement VRAI en étant pleinement conscient des ombres de l’institution !

 Comme une personne qui prend conscience de ses erreurs, les reconnaît, les nomme et demande pardon… que d'exemples à ce propos !

 Comme un politicien en Suisse et/ou à l’étranger qui avouerait la motivation de ses promesses durant sa campagne électorale… et ne les remplit naturellement pas !

 Et certainement qu’il a fallu un courage extraordinaire à Assange, à Snowden, et à d’autres, pour publier l’insaisissable perversité des systèmes politiques qui soupçonnent tout le monde, sauf eux-mêmes ! Ces « whistleblowers » savaient très bien que les Systèmes ne pardonnent pas.

 Infrarouge de mardi soir à montré le face à face de Regli et Sommaruga : à nous de réfléchir et de discerner où la recherche et la publication de la vérité nous conduisent. Que nous soyons pour l’obéissance aveugle prôné par Regli ou pour la réflexion de Sommaruga : « Nous restons responsables de notre regard ».

 


 

Et Jésus n’a-t-il pas dit : La vérité vous rendra libres Jean 8 :31

Les commentaires sont fermés.