21/10/2013

La Foire de Zoug

 

La Foire de Zoug, c’est comme le Comptoir à Lausanne : des exposants, des offres anciennes et nouvelles, un rabais sur les choses achetées à cette occasion, des visiteurs, des rencontres, des variétés et divertissements, du stress, les finances, mais aussi toute l’énergie, l’imagination de commerçants, de marchands, d’artistes qui espèrent, en plus de gagner leur vie, de rencontrer des personnes intéressées.

 Actuellement nous sommes en pleine Foire de et à Zoug, ou "Zuger Messe" du 19 au 27 octobre. Cette fête a 40 d’existence et je suis sûre qu’elle rivalise avec le Comptoir en ce qui concerne exposant et visiteurs. On anticipe quelques 88'000 visiteurs et 500 exposants sont inscrits.

L’invité d’honneur le Canton de Vaud : la rencontre des zougois et des vaudois et de leurs autorités respectives: la langue n’est pas un problème, on passe de l’allemand au français et je parie que l’anglais n’est pas absent. L’important: c’est qu’on ait des choses importantes et constructives à se dire, au sujet des finances et de l’économie bien sûr, mais il y a plus : c’est le partage de ce qui nous est commun : le paysage, le lac, tous les aspects de ce qui est multiculturel : l’art culinaire, l’agriculture, la musique et la peinture…

...Et ce qui n’a pas été rapporté dans la presse me semble-t-il, et c’est dommage : c'est la présence à la Foire de Zoug de l'invitée d'honneur également: l’Eglise réformée du canton de Zoug qui fête cette année son 150ème anniversaire : la Présidente, Monika Hirz a dit lors de la cérémonie d’ouverture : « la Bible reste le cœur et l’âme de l’Église Réformée ». « Des textes bibliques seront lus durant la semaine et l’on est impatient d’entendre les passage que le maire (ou Syndic) Dolfi Müller choisira de lire ».

 images.jpg

Dommage qu’on ait fait si peu de cas de cette belle initiative biblique dans les journaux. Mais les rencontres ne sont-elles pas empreintes d’un certain « au-delà » ? Même sans le mentionner ?

 

Oh ! mais je ne veux surtout pas oublier ce qui réjouit le cœur et fait chanter : le vin des vignes des côtes lacustres et c’est Guy-Louis Chappuis qui a offert une bonne bouteille de sa cave à Zoug. (Aus dem UNESCO Weingebiet) !!! Santé à tout le monde !

 

 L’amitié est bien présente: un chêne offert par le canton de Vaud, est planté dans le parc de Siehbach, à l'intérieur de Cercle de l'Europe, à Zoug, près du lac et qui scelle cette poignée de mains au-delà de toutes barrières et de toutes frontières fussent-elles invisibles

Commentaires

Ma réponse à votre commentaire n'est pas publiée par mabut. Elle était basée sur le fait que je connais cette théorie qui veut que tout est de la faute des Blancs, comme d'habitude, en l'occurrence des Belges. Mais la colonisation de l'Afrique s'est faite d'abord par les bantous, venant de l'Afrique de l'Ouest et maîtrisant la culture du mil et du sorgho (qu'ils tenaient des Egyptiens). Ce peuple a donné les Hu tus au Rwanda Ils ont chassé de leurs terres les Pygmées et les Khois et les Sans que vous avez probablement côtoyés. De l'autre côté, les Nilotiques, peuple d'éleveurs nomades qui ont donné les Peuhls (Fulani) ou Tutsis au Rwanda. Ce conflit existe donc depuis la rencontre d'un peuple éleveur nomade et d'un peuple cultivateur, et aujourd'hui encore dans toute l'Afrique, ce genre de conflit provoque la mort de plusieurs personnes...

Il y a un point dans nos échanges où je dois vous donner complétement raison : sur la politique de la guerre avec les drones au Pakistan. Je pensais naïvement que les Américains utilisaient cette arme avec les précautions que l'on peut attendre de gens civilisés. Ce n'est visiblement pas le cas...

Écrit par : Géo | 22/10/2013

Les commentaires sont fermés.