17/08/2013

Dieu : libération et relation

 

Pinturas de Maximino Cerezo Barredo 6.jpg

 Dieu qui est aux cieux – paroles du Notre Père. Cela signifie d’emblée que les gens ne peuvent ni ne veulent disposer de Dieu. Ils veulent permettre à Dieu d’être lui-même, lui qui ne révèle pas son nom mais qui dit : Je suis celui qui suis, qui est avec vous    (Exode 3 :13). Ils ne veulent pas lui arracher son mystère. Ils veulent lui laisser la liberté d’être qui Il est et être-avec-nous de la manière qu’il jugera bonne et juste.

 Les gens vont mieux s’ ils permettent à Dieu d’être qui Il est sans lui donner des prescriptions au sujet de qui Il devrait être. La lecture de l’Écriture Sainte nous montre toujours très clairement que Dieu tient à sa liberté ; car toute limitation de sa liberté est une limitation de la vie des gens.

 Dieu tient aussi à la liberté des gens car pour Dieu c’est dans la relation que réside l’essentiel.  Il ne peut y avoir relation et amour sans liberté. Et c’est dans ce sens-là  qu’il faut comprendre les commandements que Dieu a donnés aux hommes, car ils sont la source et la garantie d’une vie libre et accomplis. 

 Les personnes qui prient Notre Père ou Notre Mère sont reliés par- delà toutes les frontières et les barrières en une famille unique et à nulle autre pareille – et la famille est faite de relations. 

 Les gens qui s’adressent à Dieu en tant que Notre Père ou Notre Mère sont profondément et fraternellement unis au cœur d’une seule famille. En eux vit la force de la liberté et de la solidarité avec tous les humains – également avec Dieu.

 Hermann-Josef Venetz

 Traduction : Claire-Marie Jeannotat

 Avec l’aimable permission de l’auteur

14:38 Publié dans théologie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.