10/08/2013

Une prière politique

 

monument_aux_travailleurs_LR.jpg

 

Même si nous n’en sommes pas conscients et que peut-être cela nous gêne même quelque peu, le Notre Père est une prière profondément politique. A l’époque de Jésus, et dans les siècles qui suivirent,  les images et les concepts contenus dans cette prière ont une signification éminemment politique. Père était un titre attribué à l’empereur romain. Le royaume faisait penser  à l’empire romain. Il était impossible d’évoquer le pain sans rappeler les guerres sans fin menées par les puissants pour s’accaparer des ressources. Au temps de Jésus comme de nos jours, on exigeait sans pitié le remboursement des dettes des peuples et des États.

 

On ne peut prier le Notre Père les bras croisés. Par contre, chaque fois que nous récitons cette prière, nous pouvons offrir notre aide au Père céleste. Peut-être de cette manière: Que ton règne arrive : tu peux compter sur notre engagement. Que ta volonté soit faite : pour cela nous te prêtons main forte. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien : nous voulons le partager avec celles et ceux qui ont faim.

 

Avec notre Père qui est aux cieux, nous pouvons transformer le monde.

 

Hermann-Josef Venetz

 

Traduction : Claire-Marie Jeannotat

 

Avec l’aimable permission de l’auteur

 

 

 

Les commentaires sont fermés.