22/06/2013

Francois et Alberto

 

 

Jésus chevauchait un âne en son temps et en son lieux et ne s'affichait pas avec les grands de son monde sinon quand ceux-ci images (37).jpgle faisaient comparaître pour le juger.

Jean-Paul II, son vicaire, n'évitait pas les photos avec les puissants du monde chrétien. Avec Pinochet par exemple ce qui rehaussait le "prestige" du potentat dominant les opprimés.images (38).jpg

Idem avec Benoît XVI qui paraît à son aise avec Bush de triste mémoire.

Il semblerait que Francois, comme Jésus, mette les choses sens-dessus-dessous. S'il ne méprise personne, même pas les chefs, il va spontanément vers celles et vers ceux de qui il dit: si vous accueillez l'un de ces plus petits, c'est moi que vous accueillez.

21:52 Publié dans Église(s) | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.