08/03/2013

Hugo Chavez

 Nous sommes dans un monde impitoyable : le monde occidental capitaliste et la mort de Hugo Chavez démontrent la mauvaise foi, les partis pris ou simplement le manque d’information de certains de nos médias. J’ai été choquée en lisant ce qu’en disait la Liberté de Fribourg ! Je cite : « VENEZUELA  • Le président Hugo Chavez décédé mardi laisse une économie dévastée qui survit grâce aux pétrodollars. La redistribution de cette rente a fait reculer la pauvreté. Bilan peu glorieux ».

 Heureusement d’autres journaux et médias existent, au-delà de nos frontières !

 Je sais que Hugo Chavez n’est pas Nelson Mandela ! Ni son langage, ni sa diplomatie, mais les deux avaient connu la prison et tous les deux aspiraient « au plus grand bien pour le plus grand nombre » dans leur pays où régnait et ou règne encore l’injustice.

 Dans nos régions, depuis que ce leader charismatique est mort,  Mahmoud Ahmadinejad,  Bashar Al-Assadet, Mouammar Kadhafi sont nommés plus souvent que Chavez et les présidents des pays latino-américains ! Comment ça ? A nous de trouver une réponse honnête!

 A Rome cependant, « le cardinal du Venezuela Jorge Urosa Savino, archevêque de Caracas  a manifesté sa participation » au deuil du pays. L’archevêque a exprimé ses condoléances à la famille du président défunt. Aujourd’hui, même s’il critiquait la politique de Chavez, (et cela va quasiment de soi en tant qu’autorité ecclésiastique) ce « papabile » célèbre une messe en action de grâce pour Hugo Chavez.

 Hugo Chavez était chrétien à sa manière frustre peut-être, il avait le vocabulaire des pauvres, mais je suis sûre que notre Seigneur Bien – aimé aura dit à Chavez qui aimait tant la vie : « Aujourd’hui, tu seras avec moi au paradis ! »


 


P.S. Et voici un entretien (BBC) de Steve Sackur avec Hugo Chavez qui montre qu’il est possible de se parler honnêtement face à face sans langue de bois !

Les commentaires sont fermés.