14/02/2013

Le carême et la privation de chocolat

chocolaterie-250x100.jpg

« Il est bon de se souvenir »  dirait ce grand et modeste psychiatre Boris CirulnikEh ! bien, en Afrique australe (Zambie, Lesotho, Zimbabwe et Afrique du sud) mon souvenir et le goût du chocolat, c’est nul. Et c’est bien ainsi. Cela me donne un autre point de vue quant à celle et ceux et celles qui jeûnent parce qu’ils ont du chocolat et celles et ceux qui ne peuvent s’en priver puisqu’ils ne savent pas ce que c’est ! Mais revenons sur terre helvétique

Les habitant de Bulle, est-ce à cause de Villars/Broc chocolaterie, je ne sais pas, semblent être gourmands de chocolats. Comme un morceau de fromage semble terminer un repas à la française, le chocolat semble de plus en plus l’habitude de terminer un repas « normal » dit-on, et quand je pose la question sur cette « douce » coutume métissée, on me répond

  • que le chocolat est un « anti-déprime »
  • que c’est une anti-fatigue

et je ne sais encore combien d’autres vertus que je ne peux nier, mais qui pourraient aussi bien être le slogan des fabricants de Broc.

 C’est peut-être aussi la raison pour laquelle les Suisses mangent plus de 10,5 kg de chocolat par an. Tant pis pour les calories.

 Alors, parce que c’est le Carême, on se prive de chocolat pour satisfaire sa conscience, aussi par solidarité avec les pauvres, et pourquoi pas dans l’espérance de contrôler voire d’éliminer l’embonpoint. C’est joindre l’utile à l’agréable et à la vertu !

 Mais le climat européen ne permet pas de cultiver la fève de cacao indispensable au chocolat!  Cela se cultive dans les pays chauds, par exemple la Côte d’Ivoire. Aussi, le 10/12/2009, je publiais dans mon blog LES ENFANTS ET LE CHOCOLAT .

 En continuant ma recherche, je trouve aussi l’excellente émission de Manuelle Pernoud: « un voyage au goût amer » (ABE) vraiment ! Il s’agit de l’exploitation des enfants dans les pays producteurs de fèves de chocolat. (29.05.2009)

 Les enfants et les ouvriers de Côte d’Ivoire et des autres pays travaillant dans les plantations de Cacaoyers nese priveront pas de chocolat durant le Carême, ils ne savent pas ce que c’est, bien que leurs petites mains noires en aient broyé les fèves !

 Le 1er mars 2013, la Déclaration de Berne commence une nouvelle campagne sur le chocolat et dès le 01.03.2013 nous pouvons participer à cette campagne en s’adressant à www.stop-bad-chocolate.ch qui nous enverra « Guide du chocolat » de la DB.

 Ma prière ce soir : dans ton pays, Jésus notre frère et seigneur, téléchargement (3).jpgtu mangeais ce qu’on t’offrait et tu jouissais de ce qui était bien préparé et bien cuisiné, aide-moi à ne pas rouspéter quand on m’offre du chocolat, ou aide moi à rouspéter, si je pense qu’il le faut. Aide-nous tous à ressentir le goût amer de la sueur des enfants exploités. Et de nous engager pour le partage du travail et des fruits du travail.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.