17/11/2012

La guerre est un péché

 La guerre est un péché

Après des dizaines d’années d’attente, le monde a retrouvé une 79141739plan-marshall-gif.gifunité : c’était le 23 août 1990. Le Conseil de sécurité de l’ONU a passé à l’unanimité la Résolution permettant le blocage ainsi que l’exercice de la force armée contre l’Irak. Des semaines avant cette date, les États Unis, la Grande-Bretagne, la France et d’autres États avaient dirigé d’importants contingents militaires vers les frontières irakiennes : des navires de guerre, des  porte-avions, des missiles à tête nucléaire, des dizaines de milliers de soldats ... Le monde «libre» - y compris le monde «chrétien» - applaudissait.

 

 Nous avons pu suivre tout cela à la radio et à la télévision et nous étions satisfaits d’apprendre qu’aucun des membres de Conseil de sécurité  ne s’opposait à la proposition américaine. L’état qui se serait d’abord opposé au blocage violent, serait vu – et c’est peu dire – comme un élément « détaché »  pour ne pas dire  « fourbe ». Oui, nous avions oublié qu’en donnant notre accord au blocage violent, nous donnions notre accord à la mort de milliers de personnes, et c’est peu dire.

 

Je ne suis pas un diplomate, ni un expert en sciences militaires ni en promoteur de paix. C’est peut-être vrai que seule la force armée aurait pu venir à bout du comportement insensé du président irakien. Mais pour nous, chrétiennes et chrétiens, cela ne peut être la dernière, la seule conclusion de la Sagesse. Quelques soient les décisions des experts financiers, des politiciens et des conseillers, quelques soient leurs arguments comme « C’est inévitable », « C’est possible », « Il n’y a pas d’alternative » quelles soient les circonstances, jamais les chrétiennes et les chrétiens ne pourront nier leur Vision de Non-violence et de Paix universelle. L’objet irremplaçable de notre espérance et de notre foi : c’est le  Royaume de Dieu. Ce Royaume a commencé ici-bas par la Mission de Jésus le Messie, ce Royaume prend racine  en nos vies quotidiennes,  ce Royaume nous l’implorons chaque jour dans la prière du « Notre Père », et nous savons que jamais il ne sera imposé par la violence comme solutions des conflits ! Chaque acte de violence trahit notre espérance.

 La tradition chrétienne appelle cela le péché.

 Hermann-Josef Venetz Traduction :

 Claire-Marie Jeannotat

 Avec l’aimable permission de l’auteur

 

11:23 Publié dans théologie | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

@Claire-Marie en effet la guerre est un péché,comme l'ONU un grand foutoir déclaré par un illustre homme encore dans le coeur de nombreux citoyens .Cependant et cela depuis la nuit des temps dès l'automne comme si le ciel s'amusait aussi à vouloir narguer l'humanité tout le monde quitte le bateau des nouveaux évangiles pour endosser le manteaux des anciens écrits conduisant à la Genèse.Dès le 21 décembre les esprits encore endormis par l'hiver peu à peu reprennent espoir et la machine à repartir dans le temps présent ronfle de plus belle vers le printemps.
A chaque avant fêtes de fin d'année les Juifs Orthodoxes nous rejoue la complainte de la Jérusalem envahie de Palestiniens pour bien entretenir la peur du conflit généralisé envers les nombreux pélerins qui se rendent régulièrement dans cette ville.
Si on prend le temps d'analyser dès le premier janvier accidents meurtres et autre calamités défilent sur les écrans comme des souris endiablées et depuis l'arrivée d'Internet et des infos en boucle les faits ont été décuplés ,disséqués et ils reviennent aussi souvent que des pissenlits et à périodes plus ou moins précises.
Ou le bon dieu a un bouton spécial mort en tous genre pour nourrir les affamés de catastrophes et ils sont nombreux hélas,ou alors depuis le temps nous sommes tous morts et ressucités sans nous en apercevoir.Même comparaison avec la foret d'Amazonie en 60 déjà on nous montrait des images d'une foret en péril aussi depuis cette année là si vraiment cet endroit était si déforesté déjà il ne devrait a y avoir plus aucune arbre.
Entre histotoriens réalistes et historiens révisionnistes il y a toujours eut un grand fossé lequel est comblé par les lecteurs qui apporteront de l'eau au moulin soit pour les uns ou pour les autres.
Plus on vieilli plus on est sensible mais le privilège de l'âge permet de réfléchir se référer et se souvenir ce que les plus jeunes qui aimeraient tant voir les choses aller en accélerer cryoant obtenir plus en courant de plus en plus ne peuvent bien entendu.Le créateur ayant fait les humains pour qu'ils travaillent et puissent réfléchir sainement seulement après 60 ans,ce qui est logique.Sinon et c'est le drame d'aujourd'hui avec ces infos 24 heures sur 24 qui sans doute en empéchent de dormir,travailler sans avoir peur de l'irrationnel devient un travail titanesque pour le cerveau alors qu'il a comme mission de préserver l'humain grâce aux voiles de la connaissance qui plus on avance en âge ,plus ils deviennent translucides pour aller vers la lumière dernier stade avant de quitter ce monde qui est et sera toujours en proie et ce avec Internet davantage aux doutes et remises en questions ,les mêmes mais en accéléré depuis toujours
Et qui sait peut-être que les Indiens du grand nord canadien ont la réponse exacte,on meurt chaque jour en allant se coucher et demain sera un autre jour
bien à Vous et bonne soirée

Écrit par : lovsmeralda | 17/11/2012

@ lovsmeralda, c'est quoi: un bouton spécial? comme vous dites?
Je crois que le texte est asssez clair. Pour moi, le point central est "quelles soient les circonstances, jamais les chrétiennes et les chrétiens ne pourront nier leur Vision de Non-violence et de Paix universelle".

Écrit par : cmj | 17/11/2012

J'ai toujours beaucoup de peine à suivre le cheminement de pensée de Monsieur Hermann-Josef Venetz.
Selon lui la guerre est un péché dans tous les cas et là je ne peux lui donner tors. Mais...
L'Église dépèche des aumôniers dans une bonne partie des armées du monde. Ces "représentants de Dieu" ne font pas que soutenir des honmmes, il les bénissent, eux et leurs armes avant la bataille! Ils bénissent donc le péché!

Alors, pourquoi Hermann-Josef Venetz n'en parle pas? Pourquoi ne va-t-il pas jusqu'au bout de son propos?... N'est-ce pas également un péché que de cacher une partie de la vérité pour faire bonne figure?

... et Dieu reconnaîtra les siens!

Écrit par : Baptiste Kapp | 18/11/2012

@laire-Marie J'avais bien compris mais pourquoi ne pas voir les écritures sous un autre angle? c'est ce que je fais pour leur donner plus de couleurs terrestres car nous sommes encore bien vivants .Cependant j'imagine très bien Dieu assis devant un ordinateur et s'amusant avec les nerfs de ses brebis tandis que le diable aux mille visages d'ange cachés sous un habit essaye de les attirer à lui.L'Humain se doit d'avoir confiance en lui en premier et non dans les médias qui s'amusent à tirer le diable par la queue pour mieux nous endormir.Pour vendre de la boucherie internationale beaucoup vendraient leur âme au diable

Écrit par : lovsmeralda | 18/11/2012

excusez moi si ma propre religion ne correspond pas aux schèmes en vigueur.40 ans de psychiatrie très lourde apprend à très vite se séparer du monde des médias et 30 années de pesanteurs anti protestantes de la région de la Catou cela laisse aussi des traces ,qui près le deuil s'en vont peu à peu pour ne plus laisser que le souvenir des années 50-60 ou de jeunes Sister'act en psychogériatrie ont dépoussiéré des siècles de soins en refusant de porter et le bonnet et les bas.C'était le sprémices de mai 68 aussi ma conception de la religion peut paraitre superficielle mais elle n'est pas moins superficielle que celle de pasteurs ou curés qui pronent que posséder de l'argent c'est contraire a des réglements qui eux ont été écrits par des humains pour satisfaire aux dépenses exagérées de nombreux prêlats
tout bon dimanche pour Vous Claire -Marie

Écrit par : lovsmeralda | 18/11/2012

Les commentaires sont fermés.