29/09/2012

« La cruche d’huile ne se videra pas » (1 Rois 17 : 14 –16)

 

index.jpg

 Alberto Strozzi

La sécheresse était interminable et la veuve et son fils souffraient de la faim ; ils étaient en train de ramasser du bois lors qu’arriva le prophète Élie, envoyé par Dieu, et pria la veuve d’aller lui chercher un peu d’eau dans un vase. Comme elle s’en allait chercher l’eau, Élie l’appela de nouveau et lui dit :

 « Apporte-moi, je te prie, un morceau de pain. »  « Cela n’est pas possible », répondit la femme. « Le peu d’huile dans la cruche et la poignée de farine dans le pot ne suffira même pas pour mon fils et moi. Nous irons à la maison avec le bois que nous ramasserons, je préparerai une bouchée pour nous deux, nous mangerons, après quoi, nous mourrons. »

« Fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d'abord avec cela un petit gâteau, et tu me l'apporteras; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. L’Éternel dit : 

 La farine qui est dans le pot ne manquera point et l'huile qui est dans la cruche ne diminuera point… »

 La femme fit ce qu’Élie lui avait demandé. Ainsi, elle et son fils eurent de quoi se nourrir pour longtemps.

 Et la leçon de cette histoire ?

 Si tu désires non seulement survivre, mais vraiment faire quelque chose de ta vie et jouir de ce qu’elle t’apporte, alors ne t’y prends pas en versant de temps en temps dans le panier à quêtes quelques sous superflus. Jette un regard sur ce que tu possèdes et engage-toi. Tu vaux mieux que tes ressources et tu vaux bien plus que tu ne crois ! Tu peux, toi-même, être Pain de Vie pour le monde. Pour longtemps. Parole de l’Éternel.

 Hermann-Josef  Venetz

 Traduction : Claire-Marie Jeannotat

Avec l’aimable permission de l’auteur

 

 

 

21:20 Publié dans théologie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.