31/08/2012

Prière d’hommes et de femmes vieillissants

 

images blogs dexter 148.jpg

 

Dieu de bonté, tu sais mieux que moi
que je vieillis de jour en jour
et qu’un beau jour je serai vieille (ou vieux) .

 Garde- moi bien de croire

que j’ai quelque chose à dire

 au sujet de tout et de rien.

 Délivre-moi de la passion
de me mêler des affaires des autres

 et du désir de les mettre en ordre

 Apprends-moi à être réfléchi mais pas soucieux,
prévenant mais pas dictateur.

 Conscient de ma vaste collection de sagesse

 je crois qu’il serait bien dommage de ne pas la transmettre

 mais tu comprends bien mon désir de sauvegarder

  pour moi quelques amis

 Protège- moi de la manie de comptabiliser des listes de détails sans fin.

 Accorde- moi  l’agilité de terminer ma course

 et de retomber sur mes pattes

 Apprends- moi à me taire
à propos de mes maladies et de mes douleurs.

 Elles s’aggravent de jour en jour

 et augmentent  l’envie de les décrire

 Je n'ose implorer le don

 de l’écoute joyeuse des maladies des autres,

  mais donne-moi la patience de les

 supporter avec  solidarité

 Enseigne-moi la sagesse merveilleuse
que je peux me tromperPermets que je reste aussi aimable et affectionnée que possible.  
Je ne veux être pas être un saint ou une sainte,

 vivre avec eux est bien difficile.

 Et c’est vrai qu’un vieux grognon (une vieille grogneuse)

 est l’œuvre royale du diable.

 Enseigne-moi la découverte des talents inattendus

 chez les autres

 et accorde-moi le don

 de les faire connaître autour de moi.

 (Theresa von Avila, 1515 bis 1582)

 

 

 

Les commentaires sont fermés.