27/07/2012

Prix des médias 2012

 

27.07.201

Prix „Bonnes dépêches“ 2012 à Sr Claire-Marie Jeannotat

« En complément du Prix catholique des médias, les institutions de médias catholiques décernent pour la première fois en 2012 et dans chacune des régions linguistiques le Prix „Bonnes dépêches“, doté de 1000 francs. Ce prix distingue une personne ou un projet qui a su „faire les titres“ dans les médias de manière positive.

En Suisse romande, le Prix „Bonnes dépêches“ est attribué à Sœur Claire-Marie Jeannotat. La religieuse de 89 ans, ancienne missionnaire en Afrique du Sud, est une bloggeuse du quotidien 24heures (Katutura – clairemarie.blog.24heures.ch). A travers ses textes, elle s’engage pour un monde plus juste et un renouvellement de l’Eglise. »

http://www.kipa-apic.ch/index.php?PHPSESSID=h136aljeh1i1a...

Pourquoi n’as-tu jamais mentionné ce prix dans ton blog ? C’était l’interpellation d’un ami. Je ne sais pas pourquoi. Mais j’y réponds volontiers ce soir.

 

dossier-preisverleihung_fullview.jpg

 

Voilà les Lauréats avec le Père Abbé Martin Werlen

C’était le 27 juin 2012, il y a tout juste un mois. La remise de ce Prix, c’était au Couvent des Capucins à Olten. Quatre lauréates (un homme parmi elles) étaient là, nous voici rassemblés en bonne compagnie du P. Abbé d’Einsiedeln, Martin Werlen , Président de la Commission des médias et de la communication.

Et voici quelques photos que j’ai trouvées pour vous chers amis.

http://www.commission-medias.eveques.ch/katholischer-medi...

Et voici que dit Christian Campiche sur la Méduse :

http://www.lameduse.ch/2012/06/27/soeur-claire-marie-jean...

 

Et moi là-dedans ?


25826cyh157w279.jpg

Quand j’ai appris que la CES (Conférence des évêques suisse) section des Médias et de la communication avait remarqué mon blog, ce fut une grande surprise et c’est peu dire.

Mais j’étais contente bien sûr : les « petites gens » de partout qui ont alimenté de blog, lequel est sorti de l’île de la Radio Suisse Romande (Expo 02). Durant ce merveilleux séjour lacustre non loin de Forel, je pouvais - comme les autres invités – intervenir sur les ondes, juste un message, une observation, un rêve, une question. Retour sur terre ferme le journaliste de piquet m’a dit : Tu as quelque chose à partager. Pourquoi pas un blog ? » En novembre 2002, j’ai publié un premier billet (http://katutura.blogspot.com/)

Etre « publié » implique une responsabilité, un risque. Ceux qui liraient les notes ne sont pas nécessairement celles et ceux qui le nourrissent : les pauvres, les chômeurs, les marginaux, les riches, bref, ce qui fait l’actualité, Mandela, des sœurs et des frères humains sur le chemin de la vie. J’essayais d’éclairer notre réalité, soit avec une modeste bougie, soit avec un grand soleil. Je m’appliquais à l’analyse sociale et à la critique constructive des Institutions, en commençant par l’institution ecclésiastique !

 

Dialogues, débats, c’était très rare. Des commentaires acerbes, d’autres commentaires encourageants, quelques-uns constructivement critiques itou ! Je suis une blogueuse parmi les blogueurs et nous essayons de faire avancer la pensée, sûrement ! De nous libérer les uns les autres ! D’encourager une prise de conscience individuelle et collective notre « Long chemin vers la Liberté. »

En 2007 après un gros pépin de santé, j’ai dû, la mort dans l’âme, quitter Lausanne et mon engagement à « Français en jeu ». Comme un baume, 24 Heures m’offre une place dans la blogosphère du journal et je m’y sens chez moi dans la luminosité du Léman ! Avec bonheur et ferveur.

 

Puis le pêcheur de blog de la Tribune de Genève m’offre aussi, il y a un an environ, une tente dans sa bouillonnante et dynamique famille ! Comme j’ai un tempérament plutôt nomade, je me sens bien à l’autre bout du lac. Ce beau Léman genevois ! Et ses habitants à la propension plutôt sévère !

 

Depuis, j’ai pu insérer Katutura English, que je nourris, occasionnellement, et Katutura Deutsch, enrichi une fois par semaine par la réflexion théologique que je traduis avec enthousiasme.

 

Seulement, à Olten, ce 27 juin, j’ai remercié les personnalités présentes, souvent sans donner de noms par crainte d’oublier quelqu’un !

 

Parmi les absents mais présents dans mon cœur, il y avait les journalistes de 24 Heures et de La Tribune de Genève, il y avait les amis blogueurs et, les personnes que j’ai mille fois dérangés afin de m’aider à dompter cet animal imprévisible qu’est un ordinateur et ma reconnaissance est immense !

 

Voilà deux trois mots pour ce qui me concerne, mais nous étions quatre lauréats :

Daria Lepori, qui anime la campagne d'Action de Carême en Suisse italienne.

Sandra Rupp Fischer, "l'âme chantante" du Festival de musique sacrée du diocèse de Bâle "cantars" qui a réuni l'an dernier 8‘000 chanteurs

David Syz, son ancien secrétaire d'État à l’économie. Syz obtient le Prix pour son documentaire exceptionnellement complet et engagé "Faim et abondance". Et Internet révèle qui ils sont et ce qu’ils font.

Pour clore, j’ai mentionné, dans cette Eglise des Capucins à Olten, avec la bénédiction de François d’Assise sans aucun doute, trois personnalités qui ont marqué ma réflexion :

 

Bernard Phiri : mon étudiant à l’école secondaire du Township à Lady Selborne, au nord de Prétoria qui m’a dit à voix haute et distincte au nom de tous les siens. C’était durant une « leçon » de catéchisme :

« Ah ! Ma Sœur, si Dieu m’aimait, il ne m’aurait pas fait noir en Afrique du Sud » (pays de l’apartheid).

 

Phumzile : Cleansing opération : les militaires déportaient à coup de camions, de force, les gens de trop (surplus people) dans un no man’s land et rasaient, sous leurs yeux, derrière eux, leurs abris afin d’ôter tout « caprice » d’y revenir ! Phumzile a dit :

 

« Oui ! Dieu, Modimo, s’en est allé. »

Ahmed réfugié arabe au Canton du Jura où je travaillais (en 1982….) condamné à la prison par le Juge au Tribunal à Porrentruy pour méfait, somme toute pas criminel, à tant de temps de prison ferme. Derrière ce Juge (face à nous tous) pendu au mur : « Le crucifix et Jésus qui dit : Ne jugez pas ! »

Voilà, c’est fait.

 

21:57 Publié dans Église(s) | Tags : médias | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Merci pour cet écho sur un beau moment partagé à Olten. Dans vos propos, vous avez été comme il se doit tout-à-fait fidèle à vous-mêmes et à votre trajectoire de vie. Merci.

Écrit par : André Kolly | 28/07/2012

C'est moi qui vous remercie de votre présence, de votre encouragement et merci à vous aussi pour votre travail... Je vais partager avec ma chère consoeur Louise
claire-marie

Écrit par : cmj | 29/07/2012

Les commentaires sont fermés.