05/04/2012

L'Eucharistie

P0001145c.jpg

C’est dans l’actualité que se réalise en 2012 la vie du Christ :
Dans le monde des affamés, des assoiffés. Jésus agonise et meurt de faim et de soif !

Pas une famine ni une sécheresse dont les causes sont « naturelles ». Non. Les causes sont  structurelles !

Et, à moins de s’engager, de dénoncer par tous les moyens ce scandale, nous tous qui n’avons ni faim ni soif, sommes coupables comme le disait Saint Paul à Corinthe :
(1 Co, 11,17-34) :  « Je n'ai pas à vous féliciter », s'emporte-t-il. Car les uns mangent et boivent pendant que les autres ont faim et soif. Quand vous prétendez vous réunir pour célébrer l'eucharistie, « ce n'est pas le repas du Seigneur que vous prenez », mais c'est votre propre condamnation que vous mangez et buvez. Car vous faites de l'eucharistie un mensonge. »

Ainsi, parce qu'il existe dans la communauté chrétienne de Corinthe des fractionnements, des divisions, fondées sur le refus de partager avec celles et ceux qui ont faim, parce que la communauté de Corinthe est « duale », « cassée en deux », l'eucharistie ne peut pas se célébrer. Elle n'est qu'apparence d'eucharistie, mensonge. Elle est le repas des riches et non « le repas du Seigneur ».

N’avons-nous pas, actuellement, ici et maintenant, beaucoup de choses en commun avec les Corinthiens ?
La faim et la soif de Justice et d’Egalité, n’est-ce pas criant ? En nous et autour de nous ?
Nul besoin d’aller loin, juste chez les demandeurs d’asile, ou chez les enfants et les femmes et les vieux abandonnés…

Les liturgies interminables, belles, solennelles, orchestrées, nous donnent quelques frissons ou nous endorment, c’est selon… mais ce que je constate, c’est que, trop souvent, ces liturgies nous empêchent de prendre conscience de l’agonie de Jésus dans notre actualité. Aujourd’hui.

Oh ! Je ne dis pas cela afin de nous culpabiliser, mais simplement afin d’essayer d’être fidèle à nous-mêmes, à la foi en ce pain de Vie. L’Eucharistie.

21:40 Publié dans Spiritualités | Tags : famine | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.