21/03/2012

Tunnel de Sierre

61956744 (1).gifLes 22 enfants et le 8 adultes morts dans le tunnel sont « Hors espace temps », sortis de tous nos tunnels, ils sont dans la Lumière de l’Amour ! Alors que leurs corps retournent à la terre arrosée de  larmes
Par vagues successives nous avons ressenti l’agonie, la mort et la formidable empathie, l’action spontanée, efficace, professionnelle, l’indifférence n’était pas possible « le cœur de chair » commun à l’espèce humaine battait sous nos yeux, dans un tunnel hors du tunnel ! Là où se fait le deuil, celles et ceux qui restent, intégrant dans leur quotidien le traumatisme, les blessures et les handicaps physiques et psychiques. Les enfants restants seront « forcés de grandir », confrontés à la nouvelle réalité et de croître, plus forts qu’avant !

La foi commune nous agenouille dans une plainte, nous ne disons plus « pourquoi », nous nous mettons debout et nous repartons sur les chemins rocailleux de notre destin. Sans illusion désormais. Forts d’une prise de conscience nouvelle du prix de la survie, de la vie. Nous ferons aux autres ce qu’ils ont fait pour nous : Le bien, l’action inconditionnelle.
C’est là que se déroule en vérité la semaine sainte, la Pâque, la Galilée sur le monde.

Notre Galilée en Suisse d’abord, c’est de faire face aux mesquineries, (qui n’ont rien à voir avec l’expertise et l’honnêteté de l’enquête) nauséabondes comme celles de la politologue  (R. S.) publiée dans 20 minutes on line. Politiser le malheur des autres est infecte, à quelle fin ?

Rester éveillé, attentif, vivant, cela ne va pas de soi. Et prier, conscients de notre égoïsme latent, ne fait pas de mal.
Claire marie

17:58 Publié dans Spiritualités | Tags : coeur | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Chère Madame,
La religion a de ceci en commun avec la politique, c'est la récupération systématique des évènements douloureux...

Ce n'est pas parce que vous prenez vos désirs (et délires) pour la réalité, comme tout bon religieux qui se respecte, (le jeune homme qui vient d'abattre des enfants est de la même trempe, il fait juste selon SA conscience) que vous pouvez vous permettre d'affirmer que les enfants décédés sont dans la "Lumière d'Amour" ou ailleurs.

Par respect pour les convictions personnelles de familles, abstenez-vous de récupération religieuse. Merci.

Écrit par : Marie-Madeleine | 21/03/2012

Merci chère Madame,je m'excuse de n'avoir pu me faire comprendre. Claire-marie

Écrit par : cmj | 21/03/2012

Je ne pense pas que la compassion soit de la récupération religieuse. Par ailleurs, je trouve juste de s'indigner et de nommer le nauséabond. Evitons, tant que peut se faire, l'autoradicalisation des prises de position sur la Toile.
Laissons la récupération au politique (et aux médias). Restent nos émotions et le religieux qui tous deux me relient aux autres.
Simple avis parmi d'autres...

Écrit par : René Fivaz | 22/03/2012

Merci M. Fivaz, vous me réconfortez.

Écrit par : cmj | 22/03/2012

Les commentaires sont fermés.