13/02/2012

Pensées du soir

 

Pensées du soir sur ce qui se passe, et ce qui passe

« Plutôt la violence que la misère » et la Grèce s’enflamme

Olympe et sa flamme, c'est fini, aujourd'hui

le diktat  de l’Euro le veut :

presser les petites gens comme des citrons

pour payer les dettes et remplir les caisses

« les petits trinquent avant les gros »


« Ils s’entre-tuent en Syrie, la complexité fait

qu’on y peut rien, on verra bien … on verra quoi ?

en attendant les ambulances sont mitraillées,

et les mourants torturés…un crime contre l’humanité !

Des casques bleus : Non crient les Russes et les Chinois

Pourquoi ? Ma prière sert à quoi, à qui?


Rodge et Stan, perdent à Fribourg

il a pas bien joué dit Rodge

et Stan encaisse, Rodge, lui, joue toujours top.

c’est une connerie, ce qu’on dit, dit Rodge!


L’amiante, les morts et les cancéreux

les coupables jugés par contumace

larmes de satisfaction des victimes

et la Télé qui montre tout le bien,

qu’ils ont fait, ces fleurons de l

l’économie suisse


Ah ! mon pays la Suisse et son secret

ça vaut de l’or, des milliards. Stupide ! tu ne sais pas encore?

Que les finances : c’est basé sur les intérêts et non sur la morale !

clownc11.jpgTu voles et tu triches en toute honnêteté, impunité si t'es malin

C’est de la sphère privée. Stupide !

 

Triste comme celui qui pleure sur Jérusalem

je voyage dans mes souvenirs et le temps

de notre noble lutte en Afrique et l’ennemi

était combattu, et pas maudit

claire marie

 

21:37 Publié dans Résistance | Tags : triste | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Pauvre Federer cela fait mal de considérer qu'en Suisse si on ne gagne pas certains vont vous rejeter comme des malpropres.Mais pour une fois ces ardentes supportrices n'ont pas trouvé moults excuses pour se plaindre refusant d'admettre que leur choukinet puisse être perdant et cultivant alors la dépression comme si celle-ci allait obliger leur dieu à se surpasser,cette fois les allo maman n'ont pas résonné,que Federer en soit remercié.Ou quand les dieux du stades ne répondent plus aux attente du peuple plongeant celui-ci dans la déprime mais là c'est carrément de la mauvaise foi de la part de ceux qui ne juraient que par lui.
En réfléchissant bien son histoire est comparable à celle d'autres humains transformés en chaussettes et jetés dans un coin suite à un coup de rage intérieure. On peut penser aussi à Jésus qui sans doute fatigué de faire des miracles pour rien puique le peuple ne pouvait plus vivre sans tout attendre de lui ,a préféré prendre la poudre d'escampette face à un monde d'égoistes pensant peut-être dorénavant ce sera sans moi,apprenez à grandir tout seuls prouvant par son départ qu'il ne sert à rien de couver trop les enfants ceux-là mêmes qui par la suite deviendront des adultes rejetant toujours la faute sur d'autres c'est tellement plus facile!

Écrit par : lovsmeralda | 14/02/2012

Les commentaires sont fermés.