02/02/2012

La seule Vérité qui compte ...

 

 

La seule vérité qui compte est la vérité librement choisie

touche-pas-a-ma-liberte-expression-eXc.jpg

Mon billet se réfère à l’excellent article de Clifford Longley dans le magazine catholique « The Tablet » du 28 janvier 2012.

Il s’agit de la déclaration du Cardinal Christophe  Schönborn à Vienne, Autriche, prônant le besoin de  liberté dans l'Église. I s’agit aussi de l'évêque Mgr William Morris à Toowoomba, Australie, destitué de ses fonctions par Rome pour exercer et avoir exercé une "trop" grande liberté. En Autriche, l’initiative de quelques 400 prêtres parle en « faveur de l’ordination des femmes et de la relaxation du célibat obligatoire des prêtres catholiques. » En Australie Mgr Morris est en « faveur de l’ordination des femmes et de la relaxation du célibat obligatoire des prêtres catholiques. » La réalité: Mgr William Morris, Évêque de Toowoomba depuis 1993,  a été démis de sa charge par le pape Benoît XVI en mai 2011, laissant ses prêtres et le diocèse en désarroi !

Selon Clifford Longley l’issue en question n’est ni l’ordination des femmes ni le célibat des prêtres, non, il s’agit « du besoin de liberté dans l'Église » et, à moins que la déclaration de Schönborn ait été rapportée d’une manière fausse, les deux Prélats veulent dire la même chose ! Le sens, on peut le croire, est identique, mais la pratique est « impossible » à Schönborn pour le moment alors que Morris est sensible aux besoins des gens  en Australie et que, pour cette raison il est « dé- missionnée » par le chef de l'Église, comme le dit le rapport de l’APIC .

 

Longley revient à Schönborn : « La liberté est le point de départ pour une Église à venir, une Église crédible, croyante, forte. Une Église bien différente de celle que nous avons connue jusqu’à présent… mais la réalité ne nous laisse pas de choix. » Et Longley de penser qu’une telle Église sera différente de celle que Schönborn a connue dans son enfance et que l'Église qu’il envisage n’est pas une Église avec un peu plus de liberté « comme un extra » Oh ! non ! Mais une Église transformée qui FAIT la liberté plutôt que de la permettre ! Parcimonieusement !

 

Ma réflexion : Comme mon cher Albert Nolan disait dans une interview et comme nous l’avons vécu en Afrique australe et comme nous en faisons aujourd’hui l’expérience ici et bien au-delà, nous sommes debout entre l’existentiel chaos et la promesse …. tout en libérant de nos mains nues les incroyables possibilités d’un monde nouveau ! Faire la Liberté comme on fait la Justice !

(mes traductions)

Oui : La seule vérité qui compte est la vérité librement choisie !

 

Merci encore une fois à Clifford Longley et Tablet!

22:24 Publié dans Spiritualités | Tags : vérité | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.