07/01/2012

Méditation dominicale

 

« Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une mangeoire. » Saint Luc 2 : 12


 

La chance

49450488286052612705.jpg C’est dans l’espace libre des champs que la naissance du Sauveur et Messie fut annoncée aux bergers. Et quel décor ! Le ciel illuminé, l’armée des anges et sa liturgie céleste, les bergers étaient sidérés… Mais il fallait quitter cette merveille exceptionnelle car le seul vrai signe était quelque chose de très simple : ils vont trouver un enfant enveloppé de langes et couché dans une mangeoire car l’auberge n’avait pas de place pour lui et ses parents. Un enfant sans-abri. Ni plus, mais ni moins non plus ! Cet enfant est là pour tous, pour toutes celles et tous ceux avec qui il s’identifiera. Il entrera en solidarité avec les pauvres, avec l'homme à la main desséchée, avec la femme courbée, avec l'aveugle Bartimée, avec la femme adultère qu’il sauvera de la lapidation…

La lumière de Noël, le message des anges, la liturgie célébrée : nous avons besoin de cela pour apprendre ce que ces signes veulent dire. Si nous avons des yeux pour voir, nous rencontrerons chaque jour ces signes comme ce fut le cas pour les bergers à Bethléem:  Nous rencontrerons des familles et des demandeurs d’asile sans-abri, des innombrables personnes qui ne comptent pour rien dans la société.

La naissance du Sauveur est la chance d'un monde nouveau, un commencement: de telle sorte que la paix et la justice pour tous se réaliseront enfin.

Hermann-Josef Venetz

Traduction : claire-marie Jeannotat

Avec l’aimable permission de l’auteur

Image du Diocèse de Würzburg

http://www.kirchenserver.net/bwo/dcms/sites/bistum/verbae...

 

21:54 Publié dans Spiritualités | Tags : mangeoire | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

@soeur Claire-Marie,un tout bon début d'année pour vous de la part d' Habuhia l'ange bien connu pour ceux recherchant de l'optimisme denrée devenant de plus en plus rares excepté pour ceux qui ne prennent pas les infos au premier degré.Ils sont rares surtout parmi de nombreux jeunes préférant se suicider,alors oui Habuhia est d'autant plus d'actualité au vu des titres du jour
La maltraitance et les abus de toutes sortes ouvriraient -ils l'esprit,c'est à se demander quand on sait les nombreux mensonges liés aux infos intox dont aiment se gaver beaucoup de jeunes et moins jeunes
Bien a vous soeur Claire -Marie et bonne journée

Écrit par : lovsmeralda | 09/01/2012

Bonjour Claire-Marie,

Je m'appelle "NOËL" pour la raison qu'un de mes ancêtres fut trouvé le jour de NOËL au pied d'une église! C'est un notaire spécialisé en généalogie qui me l'a confié.

A l'âge de six mois notre maison a brûlé, je dois ma survie au voisin paysan qui est venu me sortir, il l'a échappé belle paraît-il...(histoire vraie)

Qu'elle explication donner à ces faits ? Suis-je le messie en personne ? Certains disent que je suis le diable en personne ? Je pense que je suis le diable ou son cousin ?

Trêve de plaisanterie, il semble que tous les ingrédients se réunissent pour un conflit majeur au proche orient qui peut dégénérer....L'histoire se répète d'une autre manière. L'argent ne servira donc pas à construire des logements, mais à en détruire et à acheter toujours plus d'armement. C'est aussi une activité économique.

Les enfants restent en première ligne, car dans tous les cas ils payent la facture des adultes. Le bien être du monde est remis aux calandres...Certains humains et croyants "paraît-il..." en -dieu (on ne sait pas lequel) n'hésitent pas à tuer de l'être humain, ou à le laisser dans la misère. (Haïti, la corne de l'Afrique etc...)

Salut Lovsméralda.. les suicides des enfants ont des causes multiples. Il est vrai que pour certains suicidés quelque soit l'âge, ce monde les a "lâchés"
Ils n'ont pas trouvé les réponses aux difficultés. Et même si celles-ci étaient à portée de main, était-elles la solution adaptée ? Dalida avait tout pour elle paraît-il, il n'empêche...

Il faut se battre, il faut du courage et rester enthousiaste dans ce monde de brutes, d'hypocrites et de sanguinaires et de gens très bien.C'est toute une éducation certe, mais cela ne fait pas tout; nous avons nos moments de faiblesse, de dégoût et de révolte. La foi, l'éducation -cinq étoiles doivent dépasser les croyances..Il me semble...Qu'en pensez vous ?

Excellente journée...dans l'enthousiasme, car "qui sème l'enthousiasme récolte la réussite!" ( -je ne sais plus qui est l'auteur de ce principe, auquel j'adhère depuis des lustres..)

Écrit par : NOËL Pierre | 11/01/2012

Les commentaires sont fermés.