01/12/2011

Avent et déjà

Ann-e-B---Avent-2--me-Dimanche (1).png

En état d’attente et la saison de l’Avent

 

« Plénitude du moment présent ». Comme je le comprends, c’est l’accomplissement du passé et de l’avenir. En levant les yeux vers Jésus au désert (Kramskoy) juste au-dessus de l’écran, je sais que l’accomplissement, le mien, et celui des créatures,  a sa place entre ses deux bras. Le mot de passe est : «c'est accompli ». Mais il y a « l’avant », et nous voici en Saison d’Avent 2011

 

Les liturgies supplient que se hâte vers nous le Messie promis. On oublie qu’il est bel et bien venu, Jésus, qu’il a vécu, qu’il est mort et on ne saurait ignorer son Esprit ressuscité en nous ! Il est là! Avec nous tous, Il est occupé, jour et nuit, à la construction de la « famille de Dieu » (pour éviter le mot de « royaume »). Il est inconvenant de dire qu’on l’attend, qu’on l’attend, qu’on l’attend avec l’attitude de celles et de ceux qui attendent que les choses, viennent d’en haut… Il est ici, en bas!

 

Superflus, ces « veni veni veni! »...Comme les pauvres Estragon et Vladimir attendaient le « salut » d’en haut de l’échelle, ils attendaient Godo  qui tardait jusqu’à ne plus venir…alors que les deux « habitués de l’attente » supplient ad infinitum Godo de « venir »… Veni! Et l’auteur Samuel Beckett d’écrire au metteur en scène de sa pièce de théâtre : Je ne sais pas qui est Godo. Je ne sais même pas, surtout pas, s'il existe. Et je ne sais pas s'ils y croient ou non, les deux qui l'attendent. N'attendons pas, Jésus est la dynamique du présent AVENT 2011.

 

Jésus est une présence dynamique pour celles et ceux qui sont conscients de leur responsabilité de citoyens, qui s’impliquent en politique, qui élisent les personnes aptes à construire le bien commun, sans politique politicienne ni intérêts particuliers, de classe, de prestige, de carriérisme, de pouvoir ou de domination des gens les plus pauvres et sans sécurité. Élire des citoyens au service de leurs concitoyens à qui ils devront rendre compte au cours de leur mandat.

 

L’Avent est le prélude de la naissance d’un « monde nouveau. Peut-être sur les ruines annoncées d’une débâcle des banques dont le paradigme signifie : austérité imposée aux peuples fragilisés, pour remplir les coffres au nom codé de propriétaires secrets.

 

Le paradigme de Jésus le concepteur et constructeur, avec nous, du « Monde Nouveau : «L’engagement sans peur pour la dignité de tous les êtres humains, surtout la lutte pour les droits des oubliés de la société, des négligés, des ignorants, des arriérés, des bons à rien. » Voilà la préparation de l’Avent qui annoncent la Venue de Jésus déjà présent, les lectures bibliques de demain 2 décembre 2011 nous vont droit au cœur.

Pour l'image avec reconnaissance:

http://paroissefachesthumesnil.over-blog.com/article-annee-b-temps-de-l-avent-2eme-dimanche-par-coolus-90262685.html

 

21:31 Publié dans Spiritualités | Tags : avant | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Soeur Claire Marie,en effet Dieu attend mais avec les autistes il a du travail car ces derniers pour assumer leur survie doivent impérativement anticiper les anticipations déjà anticipées par d'autres,ce vécu depuis passé 60 enfin éclairé pour expliquer logiquement un ressenti à d'autres encore plus pressés que leurs géniteurs déjà moulins à vents de vraies éoliennes à eux tous
Alors Dieu cette année a peut-être décidé un hiver sans neige pourquoi pas ?au moins les pressés devront apprendre à écouter ce que encore maintenant certains doivent vivre pour survivre et cela permettra aux plus âgés de sortir sans crainte de chuter !
Bon temps de l'Avent pour vous Soeur Claire Marie

Écrit par : lovsmeralda | 02/12/2011

Soeur Claire Marie,

Vous ne me connaissez et je m'excuse de recourir à ce biais pour entrer en contact avec vous. Il se trouve que j'exerce le métier d'écrivain biographe dans le Nord de la France et je travaille actuellement avec une dame, Agnès Coucke, que vous avez - il me semble - rencontrée en Afrique du Sud, il y a bien longtemps. Elle vous évoque dans le travail d'écriture que nous faisons ensemble. Si vous souhaitez reprendre contact avec elle (ce qui lui ferait extrêmement plaisir) donnez-moi vos coordonnées téléphoniques (sur mon adresse mail personnelle) j'ai rendez vous avec elle lundi, je le lui transmettrais. Merci de l'attention que vous porterez à ce message. Bien à vous

Marie-Adrienne Carrara
www.lecrigraphe.com

Écrit par : Marie-Adrienne | 02/12/2011

Les commentaires sont fermés.