17/09/2011

EN LUTTE AVEC DIEU

 

 

En lutte avec Dieu

« Mes pensées ne sont pas vos pensées et vos chemins ne sont pas mes chemins. »

hjv.jpgC'est certainement l'expérience de tous ceux/celles, croyants ou athées, qui « ont affaire avec Lui ou Elle ». La raison: le Dieu que les gens prient ou nient ne correspond pas à l'image qu'ils/elles s'en font. Celui qui prie se fait une idée de Dieu, lequel, s'Il est vraiment Dieu, doit satisfaire ses attentes déterminées.

Celui qui nie Dieu se fait aussi une idée plus ou moins vague du Dieu qu'il rejette; on ne saurait rejeter quelqu'un ou quelque chose qu'on ne connaît pas.

Le croyant et l'athée ont quelque chose en commun: et c'est l'image qu'ils se font de Dieu. Ils ne sont pas en lutte avec Dieu, mais bien plutôt avec l'image qu'ils ont de Dieu. Le croyant et l'athée seraient tous les deux soulagés s'ils arrivaient à se défaire de leur propre image de Dieu.

Cette image de Dieu est profondément enracinée en nous: Dieu doit forcément être plus grand, plus puissant, plus grandiose et plus riche que nous – sinon, à quoi servirait-Il? Et nous nous efforçons de Lui ressembler, c'est-à-dire de devenir plus grand, plus puissant, plus grandiose, plus riche – que les autres.

Ce Dieu là devient alors la motivation de notre insatiable besoin de concurrence, de guerres, d'oppression, de maximalisation des profits, d'armement; « toujours plus », toujours « plus vite », toujours « plus puissant », toujours « plus riche ». Nous devrions, il est urgent, rejeter ce Dieu-là avant que nous ne nous détruisions les uns les autres, comme c'est trop souvent les cas et comme cela est actuellement en train de se faire dans notre monde.

Le Dieu dont parle la Bible n'a justement rien à faire avec la grandeur, la concurrence, la richesse, la violence, la domination, la puissance mais, j'aurais presque dit: tout au contraire! - Dieu est la réconciliation, la solidarité, la justice, l'impuissance, la paix.

J'ai lu une fois cette pensée du philosophe Ernst Bloch: « Seul un athée peut être un bon chrétien... » On pourrait l'exprimer ainsi: Nous deviendrons croyant dans la mesure où nous abandonnerons notre propre image de Dieu et des idoles de notre propre fabrication. Dans la lecture d'aujourd'hui, Isaïe  rapporte la parole de Dieu: « Mes pensées ne sont pas vos pensées et vos chemins ne sont pas mes chemins. »

Libérons donc Dieu des chaînes avec lesquelles nous le tenons prisonnier!

Hermann-Josef Venetz

Traduction: Claire-Marie Jeannotat

avec l'aimable autorisation de l'auteur

"Mit Gott im Clinch" Hermann-Josef Venetz

12:53 Publié dans Spiritualités | Tags : venetz | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

« Seul un athée peut être un bon chrétien... » …Remarquez, c’est assez « déroutant » pour être…peut-être juste !

Écrit par : Barbie Forever | 17/09/2011

En effet comme toutes les coutumes qui sont considérées comme paiennes qui elles représentent la vraie spiritualité car détachée de tous conditionnements extérieures là je pense en particulier au peuple Asmat entre autre qui honore ses morts en leur parlant,pourtant quand un enfant perd un grand parent,ne lui dit-on pas qu'il est au ciel et qu'il faut lui parler,comme quoi vaut mieux avoir sa propre religion et ne pas chercher à la faire partager à d'autres ainsi l'humanité se portera beaucoup mieux!
toute bonne soirée à vous Soeur Claire-Lise

Écrit par : lovsmeralda | 17/09/2011

@ Lovsmeralda et bonsoir..

Je voulais vous dire que vous êtes une personne chaleureuse, avec qui on aurait plaisir à papotter jour et nuit!...Avec un bon humm...une bonne humm...Tiens avec -le sang du Christ -un Saint Emilion -ou ce que vous voudrez, tout cela avant que nos vies partent en particules là, ou il n'y a pas d'enfer ni de paradis...

Bonsoir Claire-Marie...et aux autres..

Un athée peu être un bon chrétien je suis d'accord avec la formule. Lorsque l'on a bien rempli sa vie à travailler, à respecter les autres, fondé une famille, avoir fait des erreurs, s'être trompé de femmes, mais qu'au bout tout le monde va bien et peu voler de ses "propres ailes" ma fois, c'est déjà pas mal..

Tout est comportement, par les éducations, les milieux fréquentés, la culture qui permet de se distinguer de l'autre etc...

Comment moi, homme civilisé et père de famille pourrai-je laisser des enfants mourir de faim, leur tirer dessus comme on tire un lièvre?

Celles et ceux qui, -au nom d'un dieu, d'un concept "religieux" laissent faire ne sont pas dignes des plus hautes valeurs humaines et morales que l'histoire du monde, nos ancêtres et nos anciens nous a laissé.

Le catéchisme que j'ai appris par coeur en quinze jours, afin de pouvoir communier de gré ou de force, (dixit mon père et le curé) nous a donné l'image d'un dieu vieux et barbu muni d'un bâton! C'était les images de ce catéchisme. Comment ne pas en vouloir a cette image ridicule que les églises nous ont donné? Qui a inventé cette image pour débiles? Elles ce sont inscrites dans notre subconscient pour y faire plus de ravages que de bien, la preuve je l'ai contestée d'une manière très dure..

J'aime vous lire, car je ressens dans vos articles ce qui devrait nous donner le comportement, la typologie, permettant que nos actes, nos démarches, nos actions soient plus un reflet pour aller vers ce qui est bien et utile aux futures générations. Car ici et maintenant sur terre c'est là notre utilité. Après on verra parole d'athée...

Bonne soirée à tous, en particulier à Claire-Marie avec une meilleure santé.

Écrit par : NOËL | 18/09/2011

@ Barbie for ever, j'apprécie votre remarque,, oui, cela nous paraît "assez" déroutant. Parce que Dieu est devenu un "système", alors qu'Il est la Vie.L'évangile de Saint Jean me fascine "au commencement était le Verbe, c'est-à-dire la Parole conjuguée au temps indicatif présent: Je suis."
Il est VIE: vous, moi, nous, dans un système mondialisé qui détruit la Vie en voulant la prostituer à l'Avoir, au Capital, si nous relisons le texte de Hermann-Josef Venetz, l'espoir renaît si nous acceptons de faire éclater les chaînes systémiques qui L'emprisonnent en nous.
@ lovsmeralda, merci beaucoup. Je ne connaissais rien de la Tribu Asmat et ce que vous dites de la croyance Asmat: "qui honore les morts, et leur parle" montre que la mort n'a pas le dernier mot! Merci.
@ Noël, merci aussi, pour moi, le texte "en lutte avec Dieu" a encouragé ma quête de libérer Dieu (la Vie)- comme Jésus l'a fait - Le libérer des chaînes forgées par les "pouvoirs, les trônes et les dominations" (qui nous polluent) et d'actualiser la résurrection de Jésus en nous.

Écrit par : cmj | 19/09/2011

@Pierre Noel,le Saint Amour ne serait-il pas mieux approprié?rire
toute bonne journée à vous aussi

Écrit par : lovsmeralda | 19/09/2011

C’est la science d’aujourd’hui qui nous apprend que plus on plonge au cœur de la matière, plus les concepts deviennent bizarres et qu’il faut s’affranchir des aprioris pour pouvoir les appréhender

Donc, comme mes croyances ont toujours oscillé entre un athéisme hermétique et une curiosité effrontée…votre phrase m’avait fortement interpellée : )


The mind of God » d’après le physician Michio Kaku

http://youtu.be/Cl1uHSgxrgQ

Écrit par : Barbie Forever | 19/09/2011

Dieu aime tout le monde : les athées, les croyants, les pygmées, les esquimaux, même ceux qui ont inventé des modes d'emplois pour savoir comment le trouver. Comme la bible , le coran, la thora et j'en passe. Ces livres nous divisent.
Dieu c'est comme le bonheur. C'est quand on ne le cherche pas qu'on le trouve. Ce qui nous rend malheureux c'est l'idée que l'on se fait du bonheur. Dieu vient a notre rencontre quand c'est le bon moment et quand il est là on sait que c'est lui, on est heureux.

Écrit par : norbert maendly | 20/09/2011

en effet Dieu aime tout le monde surtout le Peuple des Bergers,celui que tous Suisse honora en chantant ce merveilleux hymne destiné à nos agriculteurs qui ne voient pas un radis de plus tomber dans leur escarcelle depuis que Coop oblige bientôt tous ses clients à se nourrir uniquement avec des aliment portant le Label Bio ,alors Dieu dans son immense compassions à décidé d'aimer davantage le monde des paysans car grugés encore une fois!

Écrit par : lovsmeralda | 21/09/2011

Les commentaires sont fermés.