14/09/2011

Plus beau qu'avant...

 

 

« Le vieux chalet….
Murs blancs, toit de bardeaux,
100_2150.jpgDevant la porte un vieux bouleau… »

Chaque Suisse connaît l’histoire du vieux chalet. Un montagnard nommé Jean l’avait construit sur la montagne. Ses murs étaient blancs comme des restes de neige, un toit de bardeau couleur anthracite et, juste devant la porte, un vieux bouleau ! Sa petite famille passait l’été au chalet là-haut.

L’hiver, la famille redescendait dans la vallée. Au printemps alors que chante le coucou, Jean se hâte vers le vieux chalet, le cœur inquiet. http://www.mp3lyrics.org/a/aime-doniat/le-vieux-chalet/ Comme un pressentiment ! Un choc ! Là où était le cher chalet, un tas de ruines, de pierres amoncelées et de poutres brisées. Des terroristes étaient passés par-là, oui, ils se nommaient simplement « la neige et les rochers,  unis pour l’arracher. »

Et Jean, accablé de tristesse, descendit dans la vallée et, en famille, fit le deuil du chalet tant aimé. Mais le deuil, aussi cruel soit-il, rend fort. La famille est remontée « tout là-haut sur la montagne » pour transformer les ruines en un chalet plus beau qu’avant ! L’âme avait retrouvé sa maison grâce à l’amour de Jean ! Pas de haine contre la « neige et les rochers. » Le jeune chalet pourrait être la maison de la résilience et de la tendresse !

Une comparaison bancale peut-être, mais pas tout à fait!

Les tours jumelles ? Leur conception date de 1950, dans le but louable de faire revivre une zone déprimée. Elles furent mises en service en 1973 jusqu’en ce jour fatal du 11 septembre 2001. Plus de 1200 entreprises s’y étaient installées et autour de 80 000 personnes s’y rendaient chaque jour pour travailler. Puis la terreur de « la neige et des rochers unis » pour leur destruction ! Avec les conséquences que l’on sait ! A travers le monde !

A-t-on pris le temps de faire le deuil? On vit depuis, dans l’ombre de la terreur imminente à New York et au-delà. On a oublié ou bien, on n’a pas été capable de faire un vrai deuil national et que les leaders, l’armée et leurs faucons se sont précipités, ils ont vociféré la guerre sans retenue alors que le petit peuple restait, mais pas tous, traumatisé par le manque de vrai deuil.

Et je sais que de nombreuses Sœurs, Pasteurs, Pacifistes ont accompagné, soutenus les familles endeuillées. Jours et nuits. On ressentait simplement une immense  soif de Paix et de non-violence ! Alors que les centaines de "marines" mouraient en tuant, sur ordre er par obéissance, les présumés "terroristes" tous azimut!

Dès juillet 2004, (http://www.my-new-york.com/web/fr/new-york/ground_zero.html)

une « pierre militaire symbolique fut déposée pour la construction de la Tour de la images (2).jpgLiberté qui devrait être achevée en 2013. « Ce sera le plus grand bâtiment du monde, il dépassera la hauteur des tours jumelles de 30 mètres et sa hauteur atteindra 541 mètres.

Ma réflexion: "Plus beau qu'avant?"  L’âme des morts trouvera-t-elle une « Maison » dans le « plus grand bâtiment du monde ? » En plus de l’orgueil de l’empire américain chancelant, l’arrogance est-elle la motivation première ? Ose-t-on approuver, admirer, penser faire justice aux morts américains, afghans, irakiens dans l'enceinte de La Nouvelle Tour de la Liberté? Sera-t-elle la "maison de la résilience et de la tendresse comme le vieux chalet là-haut ?"  Ou bien, sera-t-il une cible, nouvelle provocation , quand "la neige et les rochers" s'unissent?

 

21:46 Publié dans Général | Tags : tour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.