10/04/2011

"Quand les éléphants se battent"

 

 

 

 

ouattara-gbagbo.jpeg

« Quand les éléphants se battent, l’herbe souffre »

(Quand les grands de ce monde se querellent, c'est le petit peuple qui trinque)

Côte d’Ivoire : au-delà de l’actualité

Quand l’Histoire aide à comprendre le présent :

Les éléphants : crédit :

Un pays : le Nord musulman, le Sud chrétien et du Nord au Sud : des êtres humains 679px-Coat_of_Arms_of_Côte_d'Ivoire.svg.pngne demandent qu’à vivre ensemble, manger à sa faim, s’aimer, puis… mourir et rejoindre les ancêtres.

L’Histoire de la colonisation, les establishments artificiels,  en décident autrement, les éléphants neo occidentaux prennent l’herbe en otage. l Puis les éléphants se battent et l’herbe gît, ensanglantée  alors que nous lisons l’actualité et contemplons le "spectacle" de ce 10 avril 2011 avec notre regard occidental soit disant chrétien. Et que nous prenons parti spontanément – selon les images proposées sur le papier ou l’écran – soit pour Gbagbo le méchant ou pour Ouatara le moins méchant. Un peu comme sur le court de tennis lors d’un match entre Nadal et Federer ! Quasiment un divertissement. On prend parti immédiatement ! Et puis on passe.

Pourtant, au fond du cœur de l’Ivoirien il y a les racines pré-coloniales : « Les populations ne connaissaient pas la propriété privée et ne cherchaient pas à délimiter leur territoire. Leurs cultures étaient marquées par une tradition théâtrale, orale, musicale, de danse et la croyance à la magie. »

Etrange, les Occidentaux arrivent avec les trois grands MMM, c’est-à-dire Militaires, Marchands, Missionnaires. Et à « leurs fruits vous les reconnaîtrez » (Matthieu 7:16 ) et voici les Militaires, le commerce des armes dans l’intérêt des fabricants, et voici les Marchands de fèves de chocolats (voyez mon billet du 10.12.2009) et voici les Missionnaires, éclaboussés par le scandale de la Basilique à basilique.jpgYamoussoukro consacrée, s’il vous plaît, par Jean-Paul II le 9 septembre 1990. Le monument est à la mesure de la foi catholique qui animait « le Père de la Nation », Félix Houphouët-Boigny qui en fit cadeau au Vatican qui s’empresse d’y accueillir l’OPUS DEI !!! C’est là que Gbagbo et Simone vont à la Messe ! Le couple Eléphantin du sud chrétien. Et la connivence Yamassoukro Vatican discrédite auprès du petit peuple tout le travail de nombreuses/nombreux missionnaires qui ont pris part à la construction du pays sans aucun intérêt particulier !

Le 28 novembre 2010, les Ivoiriens sont allés voter et ont « démontré un engouement sans précédent dans l'histoire de leur jeune démocratie ».  Mais voilà, l’éléphant Ouatara et ses forces armées engagées avant, pendant et après les élections bidons, avec 2 perdants qui se proclament gagnants tous les deux, sans honte prennent en otage encore une fois le peuple ivoirien pas dupe pour autant ! C’est une affaire politique de longue date. Les Ivoiriens du Nord en ont marre de leur mise à l’écart et ceux du Sud en ont  marre, de la domination, l’exploitation, la sourde oreille des Gbagbo et des trahisons multiples de Simone, convertie du catholicisme à l’évangélisme, et qui est devenue « la Dame de Sang ! » Bien que Ouatara été reconnu vainqueur par la quasi-totalité de la communauté internationale, Personne n'est à l'aise! Le secret des urnes reste impénétrable !

Et les éléphants de se battre par armées interposées. L’herbe piétinée rougit, les deux protagonistes ne sont pas des pacifistes ! Lisez : « Le Haut commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a annoncé vendredi que ses enquêteurs de l'ONU avaient découvert plus de 100 corps ces dernières 24 heures dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Il s'agirait de victimes de violences ethniques. «Les informations envoyées par l'équipe des enquêteurs de l'ONU sur les droits de l'homme en Côte d'Ivoire sont absolument horrifiantes», a déclaré Navi Pillay. Selon elle, «la situation à Abidjan est également épouvantable et en raison des combats incessants et de l'extrême insécurité, nous avons été incapables d'évaluer toute l'étendue des violations (des droits de l'homme) au cours des derniers jours ». Selon Human Rights Watch: “Killing and raping civilians is no way for Ouattara’s forces to end this conflict. Ouattara should fulfill his public pledge to investigate and prosecute abuses by both sides if Côte d’Ivoire is to emerge from this horrific period." ”Daniel Bekele, Africa director at Human Rights Watch Human Rights Watch

Selon Le Monde: “Alors que la situation est en passe d'échapper au contrôle d'un camp comme de l'autre, le président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, a rassemblé plusieurs milliers de ses partisans près du palais présidentiel à Abidjan, samedi 26 mars. Sous la houlette de Charles Blé Goudé, chef des "patriotes" pro-Gbagbo, les manifestants ont chanté à la gloire de leur chef sur la place de la République, où M. Gbagbo s'est barricadé. "Avant d'attaquer Laurent Gbagbo, vous allez [devoir] égorger tout ce monde-là", a lancé Charles Blé Goudé, affirmant qu'"il n'y aura pas de guerre civile" en Côte d'Ivoire.

 

Cela rappelle l’actuel Tripoli, Khadafi plus les antécédents, c'est-à-dire l’hypocrisie d’amitiés intéressées au « bon vieux temps des Affaires !»

(consultez s’il vous plaît : Venance Konan : « La Force de la Plume » :)

283727339.jpgPrière pour la Paix

Vois nos cœurs blessés !
Vois nos familles dévastées, détruites !
Vois nos enfants perturbés !
Vois nos jeunes désemparés !
Vois nos efforts pour ramener la paix !
Et fais de nous des artisans de paix !

 

17:52 Publié dans Afrique | Tags : ivoiriens | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonjour Claire-marie,

Albert Schweitzer, comme bien d'autres sont allé en Afrique le coeur dans la main droite, et le courage dans la main gauche. Dans leur tête un cerveau développé au delà de la moyenne avec une volonté à toutes épreuve.

Nous sommes allé visiter "LAMBARENE" avec mon épouse, bien après sa disparition. Son oeuvre continue tant bien que mal. Il y a des gens pour faire la guerre, au nom d'un pouvoir, d'une Ethnie, d'une religion, des richesses disponibles,la coruption, bref, tout est bon pour guerroyer....

Puis, il y a des gens qui fonctionnent avec leur tête et leur coeur comme une majorité de missionnaires honnêtes et sincères pour aider ou sauver des êtres humains.Des gens qui consacrent leur vie pour le bien des autres.

Les deux Ivoiriens (dont l'un aurait soit disant gagné les élections -à l'Africaine-) se battent religieusement mais d'une manière sanglante, afin de garder ou prendre le pouvoir.

Les massacres et le côté bestial des comportements me font frémir. Ils ont des portables, des ordinateurs, des armes, coûtant des millions d'euros voir plus.Cela ne leur apporte pas l'intelligence et l'instruction loin sans faut! S'il fallait réserver tout l'argent investit dans tous les conflits d'Afrique du nord au sud de l'est à l'ouest, ce qui représente des milliards d'euros, l'Afrique serait un OASIS de paix,Les familles et les enfants mangeraient à leur faim, les peuples seraient heureux. Nos cousins bonobos, chimpanzés, gorilles ou éléphants, nous accueilleraient en nous offrant un spectacle naturel bien plus plus grandiose que ce qui se fait au cirque!

Les abbés Pierre, les docteurs Schweitzer nous manquent pour interpeller ces gangsters de la politique afin leur rappeller que les pays et leurs richesses sont à partager, ils n'en sont pas propriétaires, tout comme le pouvoir, il faut partager avec le peuple. Le temps que des gens, des enfants ont faim, n'ont pas d'avenir sauf pour guerroyer, le monde sera de plus en plus en danger.Ce faisant, nous sommes nous mêmes en danger.

Arrêtons tous les massacres au nom d'idéologies criminelles!

....Et fais de nous des artisans pour la paix....

Bonne continuation Claire-Marie.

Écrit par : NOËL Pierre | 11/04/2011

Oui,merci de votre partage cher Pierre Noël.Il ferait bon avoir viva voce un partage avec vous. Mais le blog est vraiment un précieux moyen de communication... S'il était possible de faire une WW world wide campagne afin de ne plus jamais fabriquer d'armes de guerre. Un Mozambicain me disait une fois: "tant qu'on nous mette des armes dans les mains, il faut bien les employer!"
Je crois vraiment que le désir de justice, de paix, de partage fait son chemin
dans notre petit monde. Cela nous dépasse.
bonne nuit
claire-marie

Écrit par : cmj | 11/04/2011

Les commentaires sont fermés.