25/02/2011

En Libye et chez nous

 

Ce vendredi 25 février 2011 en Libye et chez nous

images (14).jpg

 

C’était un vendredi de l’an 33. Le jour des exécutions/crucifixions, car le lendemain, Sabbat était le jour du repos à Jérusalem.

Jésus, le condamné portait la Croix. Durant la montée, il tombe deux fois, se relève et tombe une troisième fois contre terre et ne peut se relever. Les soldats le forcent sur ses pieds sanglants mais plus de force pour porter la croix ! Ils appellent un paysan basané, étranger, et lui ordonnent d’aider le malheureux. Simon de Cyrène n’a pas le choix. Il s’exécute et porte la croix rugueuse et j’imagine Jésus s’accrochant à son bienfaiteur avec le lambeau d’énergie restante et une immense reconnaissance dans son regard qui aura certainement illuminé Simon ! Chaque pas est une communion, ils ne font plus qu’un ! Une paire de jumeaux !   Et je ne serais pas étonnée d’apprendre que le Cyrénéen ait accompagné Jésus jusqu’au-delà de la mort ! (Voir aussi Matt 27.32-44 ; Luc 23.26-43 ; Jean 19.17-27)

Mais d’où vient-il, ce Simon ? De Cyrénaïque, aujourd’hui en Libye de l’Est, qui comprend Benghazi, Tobrouk. « Le 23 février 2011 la Cyrénaïque est le premier secteur de Libye à se déclarer en rupture de ban du pouvoir de Kadhafi, un douloureux parfum de printemps arabe inachevé dans le pays. »

 

220px-Ottoman_Provinces_Of_Present_day_Libyapng.png

Oui, Simon de Cyrène, avec le Nazaréen crucifié, est une source d’énergie cachée dans l’âme des petits et des opprimés du Moyen Orient. Alors que, hormis les femmes, les apôtres et disciples, honte à eux, avaient déserté Jésus, l’étranger, lui, le Libyen de Cyrénaïque est là. Le premier saint est Simon de Cyrène.

C’est vendredi aujourd’hui les Libyens prient avant de reprendre la lutte sur la place publique face aux pouvoirs et aux dominations. La Sourate Al.Joumou’a (62) – verset 9 dit : « Quand on appelle à la Salât du jour du vendredi accourez à l’invocation d’Allah et laissez tout négoce. C’est bien meilleur pour vous, si vous saviez ! » Mais on ne  sait pas et on avance dans le ténébreux tunnel de l’espérance malgré tout !

Mais comme la lutte des uns pour une vie normale, effraye la sécurité des autres, chez nous notamment,  j’ai été effarée de lire : « La Suisse doit préparer un arrêté fédéral urgent afin que l’armée puisse en cas de besoin soutenir le Corps des gardes-frontière. Il s’agit d’une situation extraordinaire.
Il faut par tous les moyens empêcher des passages clandestins aux frontières. Un réseau de contrôle serré, (enfermer ceux qui sont dedans pour mieux rejeter ceux qui sont dehors! cm) . Il s’agit donc de préparer un arrêté fédéral urgent pour permettre à l’armée de soutenir le Corps des gardes-frontière… »
Communiqué UDC Suisse, 25.02.2011 http://www.udc-valais.ch/?p=2548

Alors qu'en Cyrénaïque, dans la mêlée, dans les hôpitaux, partout, des Sœurs soignent les malades, les blessés, les mourants. A Tripoli aussi, les Sœurs de Mère Térésa sont actives dans les centres sociaux et partagent la vie des gens sans se soucier de qui est qui !  http://212.77.9.15/audiomp3/00249414.MP3 « Osservatore Romano » Accueil > Justice et Paix > dernière mise à jour: 24/02/2011, 16.54.46. Elles ont refusé de quitter le pays.

Selon le « Catholic News Service, en anglais» il n'y a pas de chrétiens autochtones en Libye, mais 50.000 à 60.000 immigrés chrétiens, principalement africains, y travaillent http://www.catholicnews.com/data/stories/cns/1100768.htm.

C’est ma prière de toute la journée, en solidarité avec l’Orient printanier et l’Occident enneigé. Tous enfouis dans ma méditation et chers à mon cœur. Comme le Simon de Cyrène nous l’apprend à la suite du Nazaréen Jésus, notre Seigneur.

 

1521-chardonneret-elegant.jpg

En Afrique du Nord, le Chardonneret se reproduit en Égypte autour du Caire, dans la zone littorale de Cyrénaïque et de Tripolitaine

Le Chardonneret chante avec notre Brassens :

« Par la vieille qui, trébuchant sous trop de poids
S'écrie: " Mon Dieu ! " par le malheureux dont les bras
Ne purent s'appuyer sur une amour humaine
Comme la Croix du Fils sur Simon de Cyrène
Par le cheval tombé sous le chariot qu'il traîne
Je vous salue, Marie. »

22:24 Publié dans Solidarité | Tags : cyrénaïque | Lien permanent | Commentaires (2)

24/02/2011

PRIERE pour la Libye

 

 

 

1572867187.jpg

Comment écrire quelques lignes alors que le monde bascule sous nos yeux

Lire la presse, écouter la radio, surfer jusqu’à Tripoli, Benghazi, Tobruk, prendre conscience de cette tragédie humaine, si lointaine et si proche, nourrit ma prière, dans le silence de ces jours de violence inévitable ! Que nul qui aspire à la justice ne désire, et que tous subissent ! Le prix à payer !

Je partage, marginalement hélas, votre colère, votre lutte qui, des centaines de fois, traverse la mort ! Et fait naître l’invincible espérance sous la cendre de « ce qui se passe ».

Haykel, merci de votre excellente « planète photo » (22 février 829422886.jpg2011). Je me permets de la reprendre ici!Nous nous sentons solidaires du peuple libyen  et notre solidarité est une prière. Par l'image et le silence!

La Justice, la libération de l’oppression seront le fruit d’une lutte sanglante ! Actualisée sous nos yeux. C’est ma prière.

http://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2011/02/19/manifestation-de-soutien-au-peuple-libyen.html)

Encore merci à Haykel Ezzeddine pour la photo copiée de l'adresse ci-dessus!

Claire-Marie

Et grand merci à Cathy Macherel pour les excellents articles!

http://www.24heures.ch/actu/monde/terreur-semee-regime-ka...

22:46 Publié dans Spiritualités | Tags : haykel | Lien permanent | Commentaires (0)

23/02/2011

LIBYE/SOLIDARITE

 

Solidarité avec le Peuple de Libye

Ce soir à 18 heures Place Waisenhaus, Berne


QUI

Amnesty et Solidarité Sans Frontières


QUOI

appellent à une Manifestation de solidarité avec la

Libye

 

QUAND

aujourd’hui à 18 heures

à Waisenhaus platz, Berne, s’il vous plaît,

Merci


Amnesty und

Solidarität mit den nordafrikanischen Menschen!  Libye!

data=LtgX-e3f8ctI3U5dJtbt7EJ1ZfRneYme,GHS3yNAkSLTXMm8RbOAJ7HJNPZv2BG0gUQbn-xLUyeafGg5g1Df2KD3Fwq85FgqFARXWd9-3Kp-CVP0GIas6pfg4VwRd0Rw0MddU3ZI1.gifSolidarité sans frontières ruft deshalb auf zur

Solidaritäts-Kundgebung in Bern

Wann: Mittwoch, 23. Februar 2011 | 18.00 Uhr

Wo: Waisenhausplatz in Bern. VIELEN DANK!

 


Solidarité avec les manifestant·e·s pacifiques dans le monde arabe

  • Soutien aux demandes en faveur de la démocratie et  des droits humains

  • Pas de violence contre les manifestations pacifiques

  • La Suisse officielle doit soutenir activement les mouvements en faveur de la démocratie

Les diplomates libyens en Suisse doivent se désolidariser de la violence étatique

09:49 Publié dans Monde | Tags : libye | Lien permanent | Commentaires (4)

19/02/2011

Excessif!

 

 

images (8).jpg

Sous le regard de Jésus les hommes sont fondamentalement bons (Desmond TUTU)

Les textes bibliques qui seront lus demain dans les Églises sont déroutants, excessifs :

http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&...

« …Tu n'auras aucune pensée de haine contre ton frère. Mais tu n'hésiteras pas à réprimander ton compagnon, et ainsi tu ne partageras pas son péché.
Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur ! »

Daniel Marguerat, exégète protestant à l’UNIL, Lausanne, écrit que «C’est  une DMa.jpgmorale de l’excès qui inscrit l’infini du désir de Dieu dans le quotidien de nos vies  » Saint Paul de Tarse, Ed. du Moulin, 1999, p. 98

Ne pas avoir de pensée de haine alors que je suis en colère, ne pas penser avec « satisfaction » « voilà ce qu’ils méritent ! » à la vue des potentats hués, chassés,  tués …

Qui versera une larme sur celles/ceux qui ont pris plaisir, pourrions-nous dire, à torturer les faibles … et que la lutte désarmée du peuple fait basculer… les Césars, les Pharaons, les Présidents déchus, mis à mort ? Pas moi ! Si je ne me sens pas coupable, en écoutant Jésus, en revanche, je me sens mal dans ma peau !

Pire quand j’écoute ces paroles du psaume 103(102),1-2.3-4.8.10.12-13 :

« Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ;
il n'agit pas envers nous selon nos fautes, ne nous rend pas selon nos offenses. 
aussi loin qu'est l'orient de l'occident, il met loin de nous nos péchés… »
Et Dieu ne dit pas ça à des gens qui vont se confesser, obtiennent l’absolution et s’en vont en paix ! Il n’en reste pas moins que : " Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; s'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine" ; "Que le méchant abandonne sa voie, et l'homme d'iniquité ses pensées; qu'il retourne à l'Éternel qui aura pitié de lui. À notre Dieu qui ne se lasse pas de pardonner." (Romains 10 v.13; Isaïe 1 v.18; 55 v.7).

Encore Marguerat : « C’est une morale de l’excès qui inscrit l’infini du désir de Dieu dans le quotidien de nos vies .»

Le quotidien de nos vies autour de nous et au-delà jusqu’en Russie, en Tschétschénie, au Moyen Orient, en Occident… je fais le tour de ma mappemonde sous le regard de Jésus ce soir et le fougueux Paul de Tarse parle en son nom :

«… Que personne ne s'y trompe : si quelqu'un parmi vous pense être un sage à la manière d'ici-bas, qu'il devienne fou pour devenir sage.
Car la sagesse de ce monde est folie devant Dieu. L'Écriture le dit : C'est lui qui prend les sages au piège de leur propre habileté.

Elle dit encore : Le Seigneur connaît les raisonnements des sages :
ce n'est que du vent !
Corinthiens 3,16-23.

Demain encore on lira à l’église :
« Vous avez appris qu'il a été dit : œil pour œil, dent pour dent.
Eh bien moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l'autre.

Et si quelqu'un veut te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.

Et si quelqu'un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.

Donne à qui te demande ; ne te détourne pas de celui qui veut t'emprunter.

Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.

Eh bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent,

afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les
justes et sur les injustes.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils
pas autant ?
Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ?
» Matthieu 5,38-48.

Il y a de quoi se sentir petit !

Mais ces paroles s’adressent aussi aux Institutions ecclésiastiques et politiques !

Jésus s’adresse aux laïcs car ne sommes-nous pas tous fondamentalement laïques ?

Le regard de Jésus me dérange vraiment ce soir, c’est un peu « excessif », mais il me console aussi car je prends  toujours plus profondément conscience de sa présence en nous et parmi nous. Le prendre au sérieux, quel défi dirait mon ami Albert !


18/02/2011

DESTIN DE FEMMES

 

Bulle, le 17 février 2011

Deux rencontres possibles à Bulle

A l’Hôtel de Ville, notre présidente de la Confédération était à l’écoute de la population et les Bullois sont venus en nombre. Micheline Calmy-Rey se trouve chez elle au milieu des gens et c’est bien ainsi.

J’apprécie sincèrement cette femme courageuse et tenace.

 

Mais je me suis décidée pour la deuxième rencontre, le même soir, au réfectoire du couvent  de Notre-Dame de Compassion : Le thème

« Destin de femmes »

Avec la participation de

Mme Ada Marra,

conseillère nationale et

Mère Véronique,

prieure du Carmel du Pâquier

Témoignages de vie

 

images (7).jpgLe témoignage d’Ada Marra : c’est elle, la femme, consciente de sa réalité de femme dans nos structures institutionnelles à dominance mâle, qui lui a permis d’articuler son vécu et son combat de femme tout simplement !

C’est elle, la politicienne issue d’un contexte qui lui a permis de connaître la réalité « d’être étranger/étrangère » de devoir « s’intégrer »,  avant de discuter une théorie.

C’est elle, la socialiste qui articule clairement sa raison d’être socialiste, le besoin de faire renaître dans notre société, une manière, un style de vie qui permette au plus grand nombre de jouir du plus grand bien. Elle est consciente mais ne le dit pas :  c’est un rude combat face aux murs « d’apartheid » gris et résistants de Partis politiques à la « motivation libérale », voire, ce qui est pire, motivation « démocrate chrétienne » ! Et les théories idéologique abstraites  (c’est moi qui le dit),

 

· Je ne m’étendrai pas sur la prestation d’Ada Marra, claire,  convaincante, son langage politique est centré sur la personne. vous la retrouvez abondamment sur Internet, tout spécialement depuis 2007 : http://adamarra.blog.24heures.ch/ et, plus récent , sur le sujet brûlant de la  Pauvreté aujourd’hui, du Chômages, des Chômeurs, et des séquelles !  http://adamarra.blogspot.com/2011_02_01_archive.html

 

Je sens, en Ada Marra, une politicienne qui croit en la dignité de l’homme, de la société : c’est la racine et la nourriture de sa foi en Dieu. Son témoignage est tranquille, joyeux aussi, sans intérêts particuliers ni pour elle ni même pour son Parti. Sa foi politique est inclusive et jamais exclusive.

 

Une prise de parti extrêmement lucide cependant sur le défi de concilier concrètement la praxis avec l’idéologie !

couvents.jpgLe témoignage de Sr Véronique, prieure du Carmel du Pâquier. C’est comme un grand soleil des Franches-Montagnes qui nous envahit alors que galopent nos chevaux sous les sapins étonnés de la cavalcade de Sr Véronique. Elle est Franc-Montagnarde et l’affirme par deux fois ! Bravo !

En plus de cette fierté, c’est une Amante, passionnée de Dieu qui un jour lui a dit : « Je t’aime ». La jeune fille Véronique s’est allumée comme un grand feu de joie pour suivre Jésus au galop ! Elle a raconté sa vie au trot, au trot avec quelques coups de sabots mérités aux harnais institutionnels. Elle m’a simplement fait envie ! La Sœur Véronique ! Que n’ai-je, comme elle, conservé sa fougue. Sa soif et sa  pratique de mettre les consœurs debout, responsables d’elles-mêmes. Capables d’affirmer leurs convictions face aux supérieures, aux autorités, capables d’un vrai dialogue, d’un débat qui fait tomber les préjugés et les traditions sclérosées et sclérosantes et qui fait avancer la pensée.

Nourries de la sève carmélitaine du prophète Elie du Mont Carmel, notre Sœur Véronique du Pâquier et sa communauté sont en bonne compagnie avec les Carmélites de Compiègne, Thérèse Martin alias de l’Enfant Jésus, Edith Stein, toutes hors espace temps. Elles sont en bonne compagnie avec toutes celles et ceux qui construisent à la sueur de leur front et de leurs heures d’oraison, une société plus humaine !

·       Info :  Le Carmel du Paquier

http://www.djp.ch/pho/rbss-135.html

http://www.carmel-lepaquier.com/component/option,com_virtuemart/page,shop.tos/pop,1/vmcchk,1/Itemid,71/

· « Au Carmel, le Carême se vit selon les choix » http://www.lagruyere.ch/fr/le-journal/les-editions/2010/20100311/carmel.html

·       Communion,  Déjeune qui Prie

http://www.djp.ch/blog/?p=48

· Les biscuits du salut

http://archives.lematin.ch/LM/LMS/suisse/article-2008-05-978/les-biscuits-du-salut

 

kramskoychristindesert.jpgUne soirée enrichissante à Notre Dame de Compassion, qui s’est terminée avec l’imprévu, et c’est très bien ainsi : le cri mesuré de détresse d’un grand frère, un grand Artiste, dont le « petit frère » ex-prêtre reste banni des murs de cette Eglise. Pour moi, l’incident non programmé, m’a révélé la réalité de Notre Seigneur Jésus-Christ aujourd’hui. Hors les murs.

 

22:08 Publié dans Spiritualités | Tags : veronique | Lien permanent | Commentaires (1)

16/02/2011

PRINTEMPS ARABE

 

Contempler et prier

images (5).jpg

 

Je ne peux pas prier dans le vide, ni répéter des textes déconnectés de notre monde. Parce qu’on ne peut séparer la créature de son créateur. On ne peut pas séparer tout ce qui vit de la source de Vie ! Nous sommes l’infiniment petit dans l’infiniment grand comme l’infiniment grand anime l’infiniment petit. En chacun de nous. C’est une merveille, un mystère.

Comme les animaux, comme les plantes, les humains vivent du travail de leurs mains qui leur procure du pain car nous sommes responsables du don de la vie. C’est basique. Et ce n’est pas évident. Le Moi enflé des dictatures le montrent! Et pourtant!

Sous nos yeux étonnés, le « printemps arabe »  secoue les rapports de force ; les racines prennent conscience que l’arbre et ses fruits dépendent d’elles, pleines de sève trop longtemps contenue, elles secouent, remuent, agitent le tronc, les branches jusqu’au sommet dès lors tremblotant.

Une gigantesque pyramide impassible, une arrogante hiérarchie qui s’était octroyée  le Droit divin : Dieu, notre adorable créateur qui ne peut être séparé de sa création et des créatures.

Oui! les nouveaux rapports de force, sens dessus dessous, pourraient devenir des relations fraternelles. Oh ! Pas dans l'immédiat! Pas sans résistance, ni sans efforts constants, ni sans conversion continue car notre MOI, individuel et collectif a besoin de guérison ! Pour que notre pain quotidien retrouve la pleine saveur de la Terre qui nous aime !

Je suis heureuse de vivre en directe ce printemps de notre humanité comme le soleil de justice se lève à l’Orient et je le savoure dans "la dynmique du provisoire"! (Frère Roger)

« La célèbre prière chrétienne, le « Notre

Père » est emprunté aux Égyptiens qui, sur les frontons de leurs temples, inscrivaient :

« Notre Père qui est aux cieux », le soleil,

« que ton nom soit sanctifié »,

c’est à dire reconnu saint,

« que ton règne vienne »

c’est à dire que le jour nous délivre de la nuit,

« que ta volonté soit faite »

c’est à dire qu’il brille sans entrave pour dispenser ses bienfaits sur la terre.

La suite ne concerne plus le soleil.

Si notre civilisation vient de l’Est, il n’est pas étonnant

que le soleil se lève à l’Orient. »

http://etoiledeuxpoles.free.fr/acro/le%20soleil%20se%20leve.pdf

C’est aussi vrai qu’une multitude de peurs flotte dans l’ambiance quotidienne.

Ce qui était n'est-il pas plus sécurisant que ce qui sera?

Nous prenons conscience d’être des Occidentaux. Simplement.

Mais la beauté de l'Occident n’est que l’ombre du Soleil Levant ! Heureuses épousailles !

Et H. W. Longfellow, que je ne peux traduire, dit que le temps ne passe pas sans porter de fruits :


images (2).jpg"Though the mills of God grind slowly


Yet they grind exceedingly small;

Though with patience he stands waiting

With exactness grinds he all.”

 

22:08 Publié dans Spiritualités | Tags : contempler | Lien permanent | Commentaires (3)

14/02/2011

Le fusil à la maison

 

4467721,300.jpgLes armes à feu

le 13 février 2011:

Les Suisses ont décidé à 56,3% de garder leur fusil à la maison (Photo Keystone)

Il y a longtemps, notre père avait, réduit au fond de l’armoire, un fusil de chasse pour la saison ouverte. Etait-ce son fusil de soldat? Je ne sais pas. Notre modeste ferme jurassienne a la chance d’avoir une forêt et les lièvres s’y promenaient pour finir parfois dans notre assiette. Papa gardait quelques cartouches dans un tiroir. Il « chargeait le fusil » avant de partir à la chasse avec d’autres chasseurs des fermes voisines.

Mais nous ne ressentions ni appréhension ni culpabilité d’avoir cette arme à la maison. Elle servait simplement à ce petit plus d’alimentation pour la famille.

Je ne sais pas si ce fusil de chasse était le même que celui qu’il avait durant la mobilisation à Altorf. D’ailleurs, à l’armée, papa était cuistot et s’occupait de la fanfare.

Lorsque, dès 1939, des coups de canon retentissaient de l’autre côté de la frontière (notre ferme est à 5 kilomètres de la France) et que des cousins français arrivaient chez nous angoissés, affamés, nous avons réalisation l’horreur de l’instrument qui tue : fusils, carabines, canons et les bombardiers, les pistolets !  Et aujourd’hui ?

Mais écoutez cette brève info de la TSR, le 23 mai 2005

http://www.tsr.ch/video/info/journal-19h30/125140-le-fabr...

C’est très clair. Les armes que nous fabriquons pour assurer la sécurité sillonnent le monde, sème la mort, la terreur. Et nous ne sommes  pas les seuls fabricants d’armes, c’est un « marché mondial qui rapporte gros comme on dit » C’est la phase terminale d’un cancer généralisé.

 

Dès note enfance les maîtres d’école nous faisaient chanter :

« Armons-nous armons-nous armons-nous… » jusqu’à hier soir (Oui, le 13 février 2011) à la salle de spectacle du CO à Bulle, c’était au répertoire de « La chanson du Pays de Gruyère ». Ce fut applaudi.

Mais il y a pire : C’est Roulez Tambours

pour couvrir la frontière,
Aux bords du Rhin, guidez-nous au combat!
Battez gaîment une marche guerrière,
Dans nos cantons, chaque enfant naît soldat!

C’était à l’école primaire de Montenol (JU) en les années 1930 ! C’était faire de nous tous, petits helvètes des « terroristes en herbe ». Avant de faire la première communion et de psalmodier : « Jésus doux et humble de cœur… » Quasiment sans transition.

Les armes en Afrique du Sud : L’apanage des Maîtres Blancs et interdits aux Noirs.

Là j’ai vu le délire des armes, que ce soit aux débarcadères du Cap ou de Port Elisabeth, que ce soit au poing de la Police et/ou des soldats, que ce soit dans les Institutions (oui jusque dans les maisons religieuses) que ce soit dans les écoles et dans les Maisons privées. Un chauffeur africain m’avait emmenée une après-midi visiter une école de Mission; la situation était tendue, je me sentais mal à l’aise sur mon siège à l’avant. Nous fûmes arrêtés en chemin par une patrouille de contrôle (blanche). On nous dévisage, on nous dit de passer. Le chauffeur noir me regarde et rit : « Sister, the rifle is under your seat ! » (Le fulsil est sous votre siège). La Police ne s’est pas méfiée, je crois, j’étais blanche !

Il y avait une telle prolifération d’armes à feu que les gens les égaraient et celle-ci étaient ramassées par les Africains chanceux. Au paroxysme de la tension, les Blancs disaient : « Shoot to kill ! » (tirez pour tuer), et les Noirs hurlaient « One Boer, one Bullet ! »

Grâce à Mandela, nous avons réalisé que le pain et l’eau sont plus précieux à la vie images (1).jpgque les armes. Mais nul n’est désintoxiqué à ce jour ! La violence semble enracinée au coeur de l'être humain, et elle ne se manifeste pas avec les armes seulement!

Ni en Afrique du Sud, ni au Congo, ni en Suisse où l’on vient de voter afin de conserver « à la maison s’il vous plaît » et non sur le champs de bataille, le fusil tant aimé, fantoche et mortifère! On ne construira pas la famille humaine avec les armes à portée de main, la violence en tête et la peur au ventre!

Solution?


15:32 Publié dans Politique | Tags : violence | Lien permanent | Commentaires (8)

11/02/2011

Peuple Egyptien MERCI!

 

 

autres-fleurs-louxor-egypte-1373842576-1148049.jpg

rose d'Egypte comme un coucher de soleil sur le Nile

Louange et reconnaissance

Dire MERCI, MERCI, MERCI !

Merci à vous peuple d'Égypte

Peuple de la rue, peuple du square Tahrir

Merci de votre témoignage

D’endurance héroïque, de résilience extraordinaire

De Foi en l’Homme, en Vous-mêmes, en Dieu !

Merci de votre communion,

Rassemblés, un seul corps

Un seul cœur, une seule âme

Rassemblés et unis dans un projet commun :

Conquérir la liberté,

Vous êtes debout, désarmés, désarmants de courage

D’énergie formidable, positive, douce

Vibrante de colère, de rage, d’espoir invincible

« INVICTUS

Je suis le capitaine de mon âme

Je suis le maître de mon destin !

Mandela est fier de vous… dans le crépuscule de sa vie ! »

Merci, et bon vent et restons unis qui voulons

Chérir la liberté conquise,

En jouir, la nourrir, la répandre

Autour de nous à tous les peuples

Merci à vous peuple d'Égypte

Peuple de Tunisie…

Petites gens de la terre

Graines de Vie

Racines gonflées de sève

Merci du témoignage de communion

Avec nous tous : filles et fils d’Abraham

La tendresse de notre Dieu

C’est notre force, notre seul pouvoir !

MERCI ! MERCI ! MERCI !

Ce vendredi, 11 février 2011

Claire-Marie

 

22:49 Publié dans Spiritualités | Tags : egypte | Lien permanent | Commentaires (10)

08/02/2011

Tahrir Squares world wide

 

 

probus hercule1.jpg

Hercule avec ses attributs sur une monnaie de Ticinum

 

« Il y a un an, j’ai passé 10 jours au Tahrir Square, le Caire, avec 1400 protestateurs auxquels Moubarak avait interdit l’entrée à Gaza  Nous avons été menacés. Harcelés et sous la constante surveillance de policiers en civil. C’était une expérience terrible de dictature, de répression par le pouvoir de l’empire. » (John Dear, voir adresse à la fin de texte)

Aujourd’hui je suis en pensée avec les Egyptiens occupant Tahrir Square et qui demandent la fin de trente ans de régime brutal de Moubarak soutenu par les Américains.

Les Egyptiens veulent la justice, la démocratie non-violente et une vraie libération.

La lutte des Egyptiens est, semble-t-il, la lutte de l’espèce humaine poussée irrésistiblement à briser les chaînes des empires pour la liberté purifiée de toute violence. Il est grand temps!

"Come Out, My People!": God's Call Out of Empire in the Bible and Beyond.” (Orbis Books)  “Sors! Mon Peuple  de tous les murs impériaux bibliques et au-delà.” Le dernier livre de Wes Howard-Brook riche de précieux commentaires politiques échos l’appel de Dieu à s’échapper des cultures impériales violentes pour construire une vie d’amour et de paix.

Albert Nolan, je l’ai souvent mentionné, publié « Jésus avant le Christianisme » et Wes Howard-Brook a publié « l’Eglise avant le Christianisme ».

A travers la broussaille biblique, il s’agit de découvrir Jésus qui nous appelle à renverser les empires pour faire partie de la « famille » ou du « règne » de Dieu.

Des guerres, des injustices, des violences, des rois, des empires jonchent la bible et nous sommes sourds à l’appel du Créateur à la « liberté des enfants de Dieu!»

En quelques mots, selon Howard-Brook, il y a deux religions fondamentales, celle de l’empire et celle de la création. La bible relate la lutte entre ces deux religions en compétition.

Les hommes, jusqu’à nos jours, sont devenus sujets des multiples empires, les forçant à renoncer à leur « Créateur au nom du Créateur ! »

Mais comme un feu sous la cendre, comme une sève timide des profondeurs de la créature, de vous, de moi, de nous tous, des profondeurs de l’Univers, l’Homme Jésus émerge, allume en nous la Vie et la tendresse de l’Amour en action ! Alors, avec Jésus, avec les Egyptiens hors frontières, et sur tous les Tahrir Squares de la planète, nous persévérerons sur le chemin de l’Amour, de la Vérité, de la Justice, et de la Paix.

« Avant le paradis, il faut mourir », ironisait gentiment un Egyptien de Tahrir au micro d’une radio française, hier.

La Religion de l’Empire a tué Jésus et sa résurrection est la légitimation définitive de la spiritualité de la Nouvelle Création !

Chercher Jésus d'avant le Christianisme, découvrir l'Ecclesia d'avant le Christianisme, c'est notre chance. Jésus a intégré l'histoire humaine dans la bible en rejetant la tentation des empires! Pour nous, c'est la possibilité d'une prise de conscience qui nous dit de nous transformer, de transformer notre société...au fond de nous convertir. Mais ce mot nous irrite!

Exemple : « Un germe de libération par exemple : dans « la Bbble à l’envers » par rapport à l’empire: quatre femmes dont deux sages-femmes qui sont la fille du Pharaon et la Maman de Moïse, toutes les deux entendent et obéissent à l’appel du Créateur et désobéissent au Roi ! » Et le bébé Moïse devenu grand conduira son peuple, avec quelle endurance, au Tahrir Square de son temps et d’aujourd’hui…sans y arriver lui-même !

Note: Merci à John Dear qui m'a inspirée. Il est Chroniqueur au National Catholic Reporter. Son site pour la non-violence : http://www.johndear.org/

 

22:13 Publié dans Jesus aujourd'hui | Tags : tahrir | Lien permanent | Commentaires (2)

06/02/2011

EGYPTE ET FORUM SOCIAL

 

resized_3645_egypt_tahrir.jpg

 

Tahrir Square

Le Forum social mondial à Dakar dès aujourd’hui et jusqu’au 11 février. Pour une société qui prend conscience qu’un avenir est possible. Des milliers de personnes engagées pour la survie d’hommes, la survie de la nature et, passé ce stage dur et périlleux, un nouveau départ vers une vie plus humaine pour tous.

La journée du 7 février, demain, sera consacrée à la réalité du continent africain. Les « prémices du printemps arabe », au Nord du continent sera une source nouvelle d’une énergie bien trop longtemps enfouie dans l’âme avide de paix des gens de partout et violée par  des tyrans au service du système néolibéral occidental !

Les conséquences politiques,  économique, sociales doivent être exposées mais surtout les causes radicales qui de la corruption généralisée, en politique, en économie, et qui sapent la société de son droit à la dignité.

Le plus urgent c’est de se mettre en route - pas sur des rapports en papier,  mais sur une stratégie pour la lutte de libération des exploités, des opprimés. Une stratégie, des tactiques, des moyens propres à chaque pays, une solidarité sans frontière et la volonté du Kairos et d’assumer les risques des premiers pas.

Le Forum Social Mondial 2011 a la chance de suivre l’exemple de courage des gens de la terre en Tunisie, en Égypte et dans d’innombrables régions. Nous savons que longue est la lutte, sanglante, car il ne suffit pas de renverser les trônes, il faut renverser les systèmes. Avant tout, nous devons être conscients du « système du plus grand bien pour le plus grand nombre » qui doit être construit  dans un esprit de transition, d’équité et, si possible de réconciliation.

Le Vatican observe attentivement ce qui se passe en Égypte, dit le président de cet État, Benoît XVI. Aujourd’hui-même, à l’heure de l’Angélus "Je demande à Dieu que cette terre, bénie par la présence de la Sainte Famille, retrouve la tranquillité et la cohabitation pacifique, grâce à un engagement partagé pour le bien commun".  Que signifie « retrouver », n’est-ce pas trouver encore une fois ce qui  était bien loin de la tranquillité et de la cohabitation sous la férule de Moubarak ? (Journal La croix, 06.02.11) Pas un mot d'encouragement pour la lutte. Pourquoi?

5406737681_94521355a1_b.jpgA la prière du vendredi tous priaient ensemble au Square Tahrir, et aujourd’hui, dimanche, la journaliste Lise Ducet sur place pour la BBC de dire, « Dans les églises chrétiennes, ce matin,  des chrétiens et des musulmans priaient ensemble pour un monde digne des Égyptiens !)

Les Mosquées, Églises, Synagogues, et Temples tout azimut ont aussi droit à leur printemps oriental.  Hors des murs justement car « Dieu a planté sa tente au milieu de nous » (Ancien et Nouveau Testament).

Nous sommes tous des nomades, inutile d’ériger des palais, Dieu est un Dieu marcheur, au cœur de l’Histoire des hommes, à l’œuvre dans la vie de tous. Dans les tentes de Tahrir Square. Au Caire.

 

23:25 Publié dans Politique | Tags : tente | Lien permanent | Commentaires (3)

04/02/2011

La solidarité n'est pas une option

201121122921912427_20.jpg
“Les Juifs à travers le monde espère et prient..."

La solidarité n’est pas une option lorsque que la tyrannie du statut quo annihile les peuples.

D’innombrables histoires de lutte pour la justice semble endormir notre devoir d’engagement face aux injustices de notre temps.

Le témoignage en directe des Égyptiens face au Pharaon Moubarak nous encourage comme une lumière ! Même si notre regard reste critique des reportages télévisés, le témoignage est compacte, transparent. Le réseau de solidarité est activé, humain, parfois contradictoire avec des retours d’évidences !

Si les dirigeants de pays occidentaux s’agitent pour la sauvegarde de leurs intérêts, Israël,  selon moi, gardait un profil bas malgré le traité de Paix de plus de 30 ans entre les deux pays embarrassés par le gênant peuple Palestinien. Leur voisin le plus proche.

L’article, trouvé à l’adresse : http://english.aljazeera.net/indepth/opinion/2011/02/2011218490882163.html

C’est encourageant: Le Rabbi Michael Lerner, éditeur de Tikkun et président “interfaith Network of Spiritual Progressives” écrit : “Les Juifs à travers le monde espère et prient pour la victoire du peuple égyptien sur le cruel régime Moubarak”.

Oui et encore :  « Des milliers d'habitants de la bande de Gaza sont descendus, jeudi, dans la rue, et se sont rassemblés, devant la représentation de l'Égypte, à Gaza, pour apporter leur soutien à l'Intifada du peuple égyptien. Il s'agissait du premier rassemblement de Gazaouis, en guise de soutien au soulèvement populaire, en Égypte .» http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/108604-les-habitants-de-gaza-apportent-leur-soutien-a-lintifada-du-peuple-egyptien

Et encore la voix de la Turquie : « "Nous sommes tous mortels (...) Ce qui importe c'est que l'on se souvienne de vous avec respect. Nous devons écouter notre conscience et la voix de notre peuple, et être prêt à entendre leurs prières ou leurs malédictions » a dit Erdogan. http://www.alterinfo.net/Erdogan-a-Moubarak-nous-sommes-tous-mortels-ecoutez-les-cris-du-peuple_a54629.html

Utopique, ce que je dis ? Mais la promesse du royaume de Dieu : une utopie ?

Non, des femmes chantent l’impertinente espérance d'un avenir autre! Nous islam.jpgtrouvons Oum Kalthoum et sa voix et son chant merveilleux et prophétique au blog de David Laufer que je remercie de tout cœur : « Certains chants vous marquent plus que d'autres. Ceux de Oum Kalthoum m'ont appris que l'Égypte avait peut-être un brillant passé. Mais qu'avec de telles femmes elle avait aussi, certainement, un brillant avenir.»

http://portrait.blog.24heures.ch/archive/2011/02/04/l-egypte-d-oum-kalthoum.html



22:34 Publié dans Politique | Tags : egypte | Lien permanent | Commentaires (2)

03/02/2011

Journalistes harcelés en Egypte

 

arton7397-31186.jpg

L'engagement des journalistes

Être journaliste est un métier difficile, dangereux. Ils essayent de transmettre au public l'actualité, par exemple au Moyen Orient, et plus particulièrement au Égypte, à Alexandrie et ailleurs. Objectivement si c'est possible.

Ils/elles sont aussi témoins et leur témoignage pour être vrai, ne saurait être objectif, selon moi!

Quand les journalistes remplissent leur mission dans des zones à risques, comme actuellement au Caire, ils sont accueillis, protégés même par celles et ceux qui luttent et qui souhaitent être reconnus, soutenus au-delà des frontières.

Les journalistes sont honnis, arrêtés, volés, blessés, voire tués par ordre indirecte ou directe du Pouvoir qui craint comme la peste la vérité!

Il s'agit, non seulement de couper Internet, il faut censurer les médias et les médiateurs! Presse écrite, radio, télévision, sont un danger pour l'Establishment à moins qu'ils n'appartiennent à l'État.

En Égypte ce soir:

Le département de sécurité de l'État égyptien a donné des ordres pour faire partir les journalistes des hôtels autour de Tahrir Square

http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-12308244

LE CAIRE | iloubnan.info, avec agences - Le 03 février 2011

« La chaine Al Jazeera a rapporté jeudi que la sécurité de l'État égyptien avait donné l'ordre de chasser les journalistes des hôtels qui entourent la place Tahrir.

 

Les journalistes cherchent à couvrir les heurts violents qui opposent depuis hier soir les pro-Moubarak aux manifestants réclamant le départ du président égyptien. »

Ma prière :

C'est Jésus qui prie ce soir pour et avec les journalistes à Tahrir Square. Pour la Non violence active, pour la persévérance dans la lutte pour la justice, pour le courage quand on faiblit et l'humilité d'avouer « je ne peux plus, prends-moi par la main » pour faire un pas de plus, un seul, qui vaut les mille pas des héros!

La prière musulmane qui crée un lien direct avec Dieu, sans intermédiaire! "Ô Seigneur (Allah) ! Pardonne-moi, accorde-moi Ta miséricorde et Tes bienfaits, et donne-moi une bonne santé et la tranquillité de l'âme".

Et sois notre force et notre faiblesse pour faire face aux ténèbres de cette nuit et à demain vendredi.

 

 

 

22:56 Publié dans Médias | Tags : egypte | Lien permanent | Commentaires (0)

02/02/2011

LA COLERE vire à la RAGE

 

flamme01-764992101.jpg

 

« Oui à la petite lumière d’espérance qui jaillit en ce moment en Égypte dans notre monde de ténèbres annoncées… » suite

Un leurre? Les ténèbres annoncées craignent la lumière.

Rester spectateur face à la souffrance de nos frères et sœurs est indigne d’un être humain. Et c’est une étincelle d’humanité que de partager la lutte des opprimés, actuellement en Égypte quoique bien au-delà ! . Et je crois à la mondialisation de l’empathie. Et qu’il est bon de le dire pour rallumer les petites lumières.

La BBC live nous fait toucher du doigt le drame qui se joue au Caire, à Alexandrie, et plus loin. L’adresse du Nouvel Obs. en fait le résumé : http://tempsreel.nouvelobs.com/

Le reportage de la BBC en direct: http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-12307698

Questions : Dans quelle mesure Moubarak est-il le président de son pays et serviteurs des pouvoirs occidentaux ? S’il flirte avec les Occidentaux (Obama, Sarkozy) est-ce dans l’intérêt des Égyptiens ? La révolte est la réponse.

Le choc : Moubarak aurait payé des voyous, soit des policiers en civil, soit des prisonniers juste mis en liberté.  L’armée laisse faire et c’est la folie en photos mais sans analyse de fond.

Le peuple reçoit l’ordre de quitter le Square. Après l’arrogance télévisée du Raïs, la colère tourne à la rage. La rage toujours désarmée sous les attaques de leurs « frères ».

Les ténèbres annoncées, c’était un pressentiment. Un passage obligé dans tous nos combats.

Le Livre des Morts égyptien dont les manuscrits furent trouvés dans les tombes de pharaons ayant vécu 2600 av. J.-C

"Tu entends les paroles et langages de tous pays,

car tu as ... des millions d'oreilles ! 
Ton œil est plus brillant que les étoiles du ciel 
Ta vue est meilleure que celle du soleil. 
Même ce que prononce celui qui se cache dans la caverne
parvient jusqu'à tes oreilles, 
et si l'on fait quelque chose de caché, 
ton œil le verra néanmoins, 
fils aîné du Dieu Maître de l' Univers … ".

 

22:51 Publié dans Politique | Tags : egypte | Lien permanent | Commentaires (2)

Quand le contenu fait éclater le cadre

 

 

paixkp5.jpg

 

Quelques réflexions matinales

Museler la voix du peuple en le privant d’Internet, en 2011, n’est pas qualifiable.

Moubarak s’est ainsi assis sur une cocote à pression, un volcan en éruption, sûr de son poids militaire vidé de l’armée.

Les écrous sautent et le voilà à la merci d’une « compassion » intéressée de l’empire frileux américain ! La voix du peuple, il ne l’entend pas, il ne l'écoute pas, mais la voix de l’Amérique, il lui obéit quoique bon gré mal gré.

L’astuce d’Obama c’est d’assurer que lui, il écoute, trop soudainement, la clameur du peuple ! Peut-on lui faire confiance ?

On est conscient du contexte : Israël organiquement lié à l'Égypte, l’Occident et l’Orient  lointain comme une lumière de promesse ou d’annihilation.

De l’impasse géostratégique s’élève la voix du peuple et le prodige c’est l’incroyable force humaine, humble, désarmée de la rue: « Nous revendiquons notre dignité humaine, individuelle et collective, notre pain quotidien !»

Se laisser saisir, en pleine conscience, par le message historique d'aujourd'hui – qui ne reviendra pas – c’est dire Oui à la raison, à la raison d’être de l’Homme. C’est dire Oui à la petite lumière d’espérance qui jaillit en ce moment en Égypte dans notre monde de ténèbres annoncées

Saisir avec reconnaissance, cette invitation à la paix, c’est dès aujourd’hui, agir pour construire une famille humaine sur les cendres des systèmes de mort.

C’est le message de Yeshuah, comme au temps d’Amos (6 :8) « On t’a fait connaître, ô Homme ce que le Seigneur demande de toi :

"Faire la justice

Aimer tendrement

Marcher humblement avec ton Dieu.»

C’est le message de la voix du Peuple Égyptien aujourd’hui.