15/10/2010

LE TUNNEL DU GOTHARD

 

8991549-4c1b191789e0ab4da0e0283d2b0ddab4.jpg

 

Sainte Barbe et le tunnel du Saint-Gothard

Aujourd’hui, Fritz Leuenberger, notre conseiller fédéral socialiste a serré dans ses bras, Barbe, la sainte, et la protectrice des mineurs du monde entier.

 

Barbe fut ensuite déposée dans une niche auprès des images des huit mineurs morts, victimes d’accidents lors des travaux dans le tunnel. « Qu'Ils reposent dans la paix du non-espace-temps ».

 

Un mineur déclare : « En entrant dans le tunnel, chaque jour, Sainte Barbe était là, se réjouissant de notre fidélité au travail, et nous nous sentions en bonne compagnie. » Une belle confiance en une présence, c’est simple, c’est beau et vrai ! Qu’il n’y ait eu aucune timidité mal placée, aucun sourire ironique devant cette authentique religiosité populaire d’un peuple de travailleurs multinationaux est un signe des temps encourageant, un signe d’espérance, comme celui des mineurs de San José miraculés hier au Chili ! De beaux moments à vivre, à dire merci. Humblement, comme des enfants, des participants, pas comme des spectateurs. Nous sommes concernés.

 

Pas de hiérarchie dans cette foule au regard fixé comme un seul homme, droit devant, en avant, vers l’ouverture du nord au sud, de l’est à l’ouest. Pour faire quoi ? Pour se rencontrer, s’aider, construire des réseaux de relations pour notre temps, pour nos peuples. Tous et jusqu’au-delà des mers et des déserts.

 

Le message de Jésus qui m’amuse et m’inspire, c’est quand les apôtres lourdauds implorent le charpentier de Nazareth « d’augmenter leur foi. » Sans trop préciser la nature de leur besoin. Jésus prend ses amis comme ils sont, et dit:

« Si vous aviez de la foi comme une graine de moutarde, vous diriez à cette montagne : « Déplace-toi d'ici à là », et elle se déplacera; rien ne vous sera impossible. » (Selon Matt 17 :20).

 

La « graine de moutarde » a aidé les Suisses que nous sommes, pas à transporter les montagnes mais à passer au travers cet obstacle, ce qui n’est déjà pas si mal ! En vue d’un Bien commun ! Ce qui est essentiel!

 

Saint Paul a peut-être aussi son mot à dire : « Je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun (Rom 12 :3).

 

Beau et bon de voir les mineurs, petites mains des travaux, bien présents, applaudis, remerciés de leur travail engagé, par Oggi, Leuenberger, par chacun de nous. Sans eux, pas de tunnel. Merci à chacun!

 

Je vous donne « Le chant à Sainte Barbe » dont vous trouvez le texte chanté à l’adresse : http://www.stebarbe.com/chant.htm


 

REFRAIN

Sainte-Barbe, ô douce patronne
Tu nous vois à tes pieds, implorant ton secours
Quand le rocher s'abat ou que la mine tonne
Veille, veille, sur nous toujours. (Bis)

Quand nous descendons à l'aurore
En toi nous mettons notre espoir
Et là, sous la voûte sonore
Combien n'ont pas revu le soir

Dans les entrailles de la terre
Quand il affronte le danger
A toi, dans son humble prière
Le mineur aime se confier

Quand nous menacent les orages
Que tout est noir à l'horizon
Ecarte de nous leurs ravages
Sainte-Barbe, nous t'implorons

Soldat du feu, risquant ta vie
Au service de ton prochain
Alors que gronde l'incendie
Sainte-Barbe, guide ta main

Dans les rudes travaux, nos pères
Aimaient jadis à t'invoquer
Comme eux, ouvriers des carrières
Nous accourons pour te prier

A l'entrée des tunnels tu veilles
Sur ceux qui creusent le terrain
Pour eux sauvegarde et surveille 
Tous ces ouvrages souterrains

 

21:34 Publié dans Suisse | Tags : barbe | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.