28/07/2010

That is the Question

 Là est la question

EB8E9818-E2DD-1FF2-3C25E8531A9B80D1_1.jpg


Georges Brassens : « La Mauvaise réputation .»

http://www.frmusique.ru/texts/b/brassens_georges/mauvaisereputation.htm

 

La Bonne réputation est-elle donc liée au regard des « Bonnes gens » sur moi ?

 

Albert Nolan dans « Jésus aujourd’hui » (Cerf 2009) dit qu’il faut être prêt à « perdre sa bonne réputation pour suivre Jésus ! » Après tout, selon Saint Jean, 1, 46 : " De Nazareth, peut-il sortir quelque chose de bon ? "

 

Benoît XVI dans sa lettre à l’Eglise catholique d’Irlande dénonce « une préoccupation déplacée pour la réputation de l'Église .» (19 mars 2010)

 

Alors ? Pourquoi se cramponner à son image, laquelle cache le message de la compassion et de la Bonne Nouvelle de Jésus ? Il semble que ce pape actuel est dépassé par la réalité.

 

Malheureusement, la presse critique est peu lue et les médias sont d’une superficialité déconcertante à moins que l'État du Vatican ne brouille les pistes.

 

Exemple : « La nuit du clergé à Rome .»

http://fr.euronews.net/2010/07/24/le-vatican-choque-par-les-folles-nuits-des-pretres-gays/

Le24 juillet 2010  les médias,  TSR1 à 19h30, publiaient, vidéo à l’appui le comportement de quelques prêtres à Rome. La réaction des « responsables » ecclésiastiques est d'emblée cassante et vide de compassion.

 

La Tribune de Genève + AFP 23.07.2010 | 19:07 :

http://www.tdg.ch/depeches/monde/polemique-autour-article-vie-sexuelle-pretres-gays-rome

 

·       Les prêtres gais qui mènent une «double vie» devraient sortir du placard et quitter la prêtrise, a déclaré le diocèse de Rome vendredi.

 

·       L'Église catholique italienne réagit ainsi à un reportage d'un magazine conservateur en Italie, le Panorama.

 

·       Le diocèse de Rome affirme que ces prêtres n'auraient jamais dû recevoir l'ordination ! L'Église chassera tous ceux qui se conduisent de cette façon. Cela ternit son image.

 

·       Le communiqué insiste sur le fait que la vaste majorité des 1300 prêtres de Rome sont «des modèles de moralité pour tous» et que «personne ne retient» ceux qui ne respectent pas leurs vœux.

 

·       Interrogé par l'AFP sur cette affaire, le Vatican s'est contenté de renvoyer au communiqué du diocèse de Rome.

20100727-130152-g.jpg

 © REUTERS/Osservatore Romano

http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2010/07/2...

·       Question : est-ce que Rome est différente de l’Irlande ? Et les prêtres de Rome moins dignes de compassion que Berlusconi, patron de Panorama qui publie la nuit des prêtres « honnis de l'Église » ? Suite au coup de poing, Berlusconi est, lui, digne de la compassion du pape qui lui envoie un télégramme « de proximité » le 13 décembre 2009.

 

La vidéo montrée à la TSR 1ère était superflue et humiliante pour tous, y compris pour les téléspectateurs/trices. J’ai ressenti autour de moi quelques balbutiements choqués et malheureux et je les comprends. L’orgueil du Pouvoir humilie les « pécheurs ».

 

Que pense Jésus de cette réalité ?


 Ces hommes, sexués comme vous et moi, travaillent dans un contexte multiculturel, multiracial, et jour et nuit, ils sont être appelés, de par leur apostolat, à s’engager dans des réalités sociales pour lesquelles le séminaire les a peu  préparés. Ils peuvent être piégés en voulant aider, et piégés aussi par leur propre vulnérabilité.

 Le lendemain, ils fonctionneront selon le programme prévu pendant que le torchon brûle dans la « Press people » et que le porte-parole de l’Institution, selon son habitude, dit aux brebis galeuses, leurs frères, « de sortir du placard et qu’ils seront chassés » car ils font du mal à l’image de l'Église !!! Une Institution qui se cramponne à son image, son statut, son prestige, son pouvoir.

 Oui les enfants agressés sont des victimes de pasteurs égarés, quel que soit le rang hiérarchique, eux-mêmes figés dans un système institutionnel vide de l’Esprit de Jésus et de la Bonne Nouvelle ! « Jésus avait annoncé le royaume et c’est l'Église qui est venue » (A.L.) D’où l’insupportable souffrance qui est aussi celle de Jésus.

 

Qu’en pense Dieu ?

 

Ésaïe 44:22 « J'efface tes transgressions comme un nuage, Et tes péchés comme une nuée; Reviens à moi, Car je t'ai racheté. »

 

Qu’en pense Jésus ?

 

Luc 22 : 54-62 « Le premier pape, Pierre, a nié Jésus aux mains de ses tortionnaires. Jésus ne lui retire pas sa confiance, il ne l’excommunie pas !)

 Luc 15 : 1-32(Le prodigue au comportement fou, irresponsable est attiré comme un aimant par la compassion de son père qui attend…pour fêter. Et sous les yeux jaloux de son frère « sans péché »

La brebis perdue : Jésus abandonne toutes les autres pour aller la chercher ! Tout le contraire de l’approche  moralisante des autorités de l'Église catholique actuelle, et trop souvent de celle du passé.

 Pourtant, des choses vraiment prophétiques existent bel et bien à Rome et au-delà. La floraison des petites communautés de base survit sans bruit. A Trestavere, à Torsapienza (Rome),   et des prêtres et des chrétiens mènent une vie prophétique sans bruit, au risque de leur bonne réputation !

 Les théologiens de la libération : hommes femmes, prêtres, sœurs, artistes, des écrivains, poètes, paysans et politiciens saisissent le Kairos et le vivent sans bruit. Au risque de leur bonne réputation !

 Je connais des hommes et des femmes au comportement et à la parole prophétique chez nous et bien au-delà Au risque de leur bonne réputation !

 Combien d’entre eux/elles, sont solidaires de ceux mis à l’écart, avec Jésus, par des autorités religieuses sélectives !

 Pour tous et pour les prêtres à Rome, je souhaiterais des rencontres entre nous avec un leader peut-être, pas un administrateur. Une révision de vie en petit groupe, avec des gens de petites communautés de base sans étiquette de rang, de genre, de fonction, d’érudition théologique ou spirituelle, une atmosphère épanouissant où l’on ose être soi-même, en famille où l’on ose élever la voix !

Éventuellement, nous pourrions inviter un évêque, un pasteur(e) de passage à partager un repas avec nous en bénissant le pain et le vin.

 Des rencontres régulières mais sans contrainte de présence, des rencontres que l’on attend parce qu’on aime ça. Un thé, un café, une bière, on passe du rire et taquineries aux choses plus personnelles, et on devient conscient que quelqu’un d’invisible est au milieu de nous parce qu’il est en nous.

Peu à peu, des uns s’en vont à la maison, d’autres restent pour approfondir une réalité, partager une angoisse, se fortifier, s’embrasser et se bénir sur le chemin du retour. En famille avec Jésus.

 Je n’aurais jamais tenu le coup dans l’apartheid d’Afrique du Sud sans ces révisions de vie spontanées, parfois durant les heures de pause à midi, le plus souvent le soir jusque tard dans la nuit (trop souvent en contradiction avec la vue du couvent). Le sommeil bienfaisant nous reconstruisait pour repartir le lendemain matin.

 Ces rencontres n’étaient pas une perte de temps, c’était un vrai partage eucharistique : un partage des fruits de la terre et du travail des disciples de Jésus.

 Sans illusion : au risque de notre bonne réputation !compassion.jpg

http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2010/07/20100727-130152.html

 

15:48 Publié dans Jesus aujourd'hui | Tags : église | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

De nos jours, un avenir radieux pour chacun peut passer par des sites de développement personnel tel que
http://www.lapetitedouceur.org/pages/Hooponopono_Je_mexcuse_et_je_vous_aime-654417.html
Amitiés et meilleurs voeux pour un bel été! Ravie de vous savoir bientôt sur les rivages d'un joli lac. ~ AM

Écrit par : Anne-Marie | 28/07/2010

Les commentaires sont fermés.