12/06/2010

PRIERE DU SOIR

 

la_prire_du_footballeur.jpg

La liturgie du sport spectacle

« L’idée que Dieu tout puissant puisse vouloir donner la victoire à « notre » équipe plutôt qu’à l’adversaire révèle une mentalité religieuse assez primaire et une « théologie » bien peu critique ».

Qu'en pensez-vous?

Ma prière du soir au son des vuvuzelas

Sous le regard de Jésus, dans sa tendresse en mon moi profond, je lui confie ce qu’Il sait déjà puisqu’Il vit chaque moment de la journée avec chacun de nous.

· Juste de l’autre côté des tilleuls de la Place du marché, un bistro a installé un écran pour relayer les matchs de la Coupe mondiale au son des vuvuzelas, et bien sûr « pour faire un peu de commerce ». En plus et j’ai sursauté : le grand drapeau sud-africain à l’ombre du drapeau suisse.

· Un autre petit « sursaut » quand j’apprends l’escapade de Doris Leuthard à Emerald Hôtel, Vanderbijlpark et « bien à l’abri dans la cage dorée ou émeraude des Suisses ». Elle suivra les matchs avec son mari, en Afrique du Sud et en Suisse. Je prie qu’elle trouve le temps de faire son boulot au Palais fédéral. Et puis, ce qui suit me turlupine : Doris L. est en charge du Département fédéral de l’économie. Et la FIFA n’est pas tout-à-fait une œuvre charitable ni une Organisation non lucrative.

· Je me demande si elle va serrer la main de Sepp Blatter qui vient de recevoir un carton jaune (dont Doris aura sans doute entendu parler sur le parvis du Palais fédéral). C’est dans le cadre de l'Orgaisation Suisse d'entr'aide Ouvrière: http://www.horsjeu-afriquedusud.ch

· Lisez quand même : 13’715 cartons jaunes pour Sepp Blatter!

gelbe-karte.jpgLe 8 juin, l’OSEO a remis à la FIFA 13'715 signatures à l’appui de la pétition contre l’exploitation lors du Mondial. La FIFA n’a désigné aucun-e représentant-e pour prendre acte du dépôt de la pétition. Elle refuse ainsi une nouvelle fois tout dialogue en matière de droits humains.

« Lors du Mondial 2010 et de sa préparation, des droits humains élémentaires ont été bafoués:

les salaires des ouvriers de la construction étaient inférieurs au minimum vital,

des quartiers pauvres ont été détruits pour construire de nouveaux stades ou pour des raisons d’image,

et la FIFA a même tenté de restreindre la liberté de la presse… » Et ce n'est pas tout!

· Mais je suis déphasée, mon bien aimé Jésus, mon vrai ami, parce que je lis ce que Doris L. a dit à Genève en début juin : "Une nouvelle gouvernance mondiale est nécessaire. Le capitalisme financier a atteint de sérieuses limites", a affirmé la responsable du Département fédéral de l'économie devant quelque 2000 délégués de plus de 150 pays réunis jusqu'au 18 juin à Genève. Mais lisez le tout dans l’Hebdo : "Une nouvelle gouvernance mondiale est nécessaire. Le capitalisme financier a atteint de sérieuses limites", a affirmé la responsable du Département fédéral de l'économie » . Lire : http://www.hebdo.ch/doris_leuthard_a_ouvert_la_conference_internationale_du_45981_.html

· Le vuvuzela sur la place du Marché de Bulle semble bourdonner de ne pas s’en faire : les abeilles sont au travail, les guêpes et les frelons aussi pour le meilleur ou pour le pire et envoient de multiples messages dans les oreilles du Blatter et de la FIFA.

· C’est vrai que le sport unit ceux qui sont dispersés, séparés, comme le fait le partage du pain et de l’eau, Jésus nous a dit et répété ça. Il se fait reconnaître quand on partage du pain, des poissons et pourquoi pas, des petits ballons ? Paul de Tarse parlait parfois comme un sportif de son temps : « Le plus fort gagne » si le cavalier s’accroche bien à la crinière de sa monture. Ce que Paul n’a pas pu faire. Pour notre instruction et consolation !

Je ne comprends rien à ce pauvre ballon qu’on shoot sans aucun respect pour ce qu’ il ressent. Je me demande ce qui motive les joueurs? Jouent-ils vraiment pour le plaisir? Pour se défouler? Pour nous faire rire?

louange_b.jpg

Mon Dieu, Je suis fatiguée de ces contradictions, je les remets entre tes mains et je remets mon âme entre tes mains d’Abba, ce soir, au « doux son » des vuvuzelas et j’espère m’endormir en rêvant de petits ballons qui disent : « I have a dream » et qui rebondissent d’un pays à l’autre, d’un cœur à l’autre, en atteignant son but sans gardien : le plus profond de mon cœur, de notre cœur.  Afin qu'un jour, le jeu et le « sport » n'aient plus rien à voir avec le fric!

 

22:08 Publié dans Spiritualités | Tags : sport | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonsoir chère Claire-Marie. Arrogance de la FIFA qui par son geste de non-réception de cette pétition montre à quel point elle se foot de celles et ceux qui tiennent un discours contradictoire sur ses agissements. On peut organiser une manifestation et être paradoxale dans ses actes jusqu'à une certaine quantité d'injustices. Mais la FIFA dépasse toutes les bornes parce qu'elle est toute puissante. Vous savez quoi, chère Soeur, je rêve de la création d'une association dissidente pour semer la zizanie et ramener la FIFA a plus d'écoute. Une organisation de footballeurs qui organise la "Coupe du Monde Nelson Mandela", la CMNM, en même temps que la vraie Coupe du Monde, et en souhaitant que les joueurs et les entraîneurs dissidents s'engagent à fond pour plus de justice, de liberté, de partage. Qui osera cela? Qui aura la force? Qui en seront les leaders anti-apartheid du sport footballistique suivant le "onze" humanitaire d'Amnesty International? Je n'en sais rien. La seule chose dont je suis certain c'est que sans une bonne leçon de modestie, la FIFA ne reviendra jamais à de meilleurs sentiments envers les personnes opprimées, larguées, en marge du système dont elle organise les tenants et aboutissants. Du pain et des jeux réclamait Rome et ses citoyens. Pour certains d'entre nous, il n'y a plus ni pain ni jeux mais seulement l'abandon, le viol, la prostitution, le meurtre, et la disparition pure et simple de la planète... Bonne nuit à vous.

Écrit par : pachakmac | 13/06/2010

Les commentaires sont fermés.