05/03/2010

AUCTUALITE

 

 

 

Christ_dt.jpg

L’actualité sous le regard de Jésus

Au marché de Bulle, le jeudi, je perçois le vécu des gens : qui tient son banc de poissons, qui de fromage, qui de fruits et légumes, qui d’épices, qui de pain et qui de vêtements et de chaussures. Je n’achète presque jamais rien puisque j’ai ce qu’il me faut, mais j’aime demander comment va la vie, les affaires, et d’où viennent ces poissons, et comment sont fabriqués ces fromages à trous et les moûts, et d’où nous arrivent ces fruits exotiques et patates douces ? Et j’observe les clients, ceux qui sont pressés d’être servi, ceux qui explorent, touchent, choisissent, payent et passent. Et les rencontres des habitués du marché et le p’tit café au tea-room juste à côté. Et je me dis que Dieu est attendri par la vitalité des humains qui « gagent leur pain à la sueur de leur front » et s’en régalent. C’est l’actualité.

 

Ensuite je lis les journaux de la communauté et quelques-uns sur Internet. La Radio suisse romande est une source d’information et d’analyse beaucoup plus vraie, objective, formative d’opinion publique que le lamentable télé journal de 19h30 que je regarde presque par seule solidarité avec la communauté !

 

Le défi : voir et sentir « ce qui se passe » dans la société fragmentée  dont je fais partie, avec un regard d’où ne sont pas exclus le sens critique et encore moins l’empathie! Mais ce n’est pas facile. On y arrive pas toujours et les préjugés et les partis pris brouillent parfois le regard. Mon regard mais, pas celui de Jésus sur notre vécu dont je viens de donner quelques tout petits exemples... à Bulle.

 

Chaque jour, un passage de l’évangile, un autre de l’Ancien Testament est lu dans les églises. Demain par exemple, l’histoire de l’enfant prodigue selon saint Luc 15,1-3 et 11-32 http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&...

 

Le délinquant qui revient sur ses pas et l’accueil d’une personne en chemin, et le soulagement, la joie des protagonistes font partie de celles et de ceux rencontrés au marché, dans la rue, dans les journaux, dans les médias, bref dans l’actualité. Cet accueil inconditionnel de Dieu est la « Bonne Nouvelle » qui sera lue demain, est-ce qu’elle est organiquement liée à l’actualité de notre société ? Je reste choquée au souvenir d’un juge prononçant la condamnation  d’un étranger (c’était à Delémont) ; peut-être que le juge en fonction était de bonne foi comme l’était l’étranger (que je connaissais) lorsqu’il avait fait sa « connerie ». Ce qui n’arrête pas de me choquer, même aujourd’hui, c’est que, au mur derrière le siège du juge, un grand crucifix était suspendu !

 

rembrandt.mains.jpgCe même Jésus qui avait annoncé haut et fort : « Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés » selon saint Luc 6 : 37.

Je ne nie pas les Lois, mais l’application responsable et humaine des lois doit être une fonction terrifiante !

 

22:10 Publié dans Spiritualités | Tags : prodigue | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Excellent billet Soeur ! a lire votre description du marché de Bulle cela doit faire partie des plaisirs de la vie....que l'on oublie parfois.

N'oublions pas aussi que le pardon vient aprés que la justice eut été prononcée, ce qui en glorifie toute la portée et le sens... a mon avis.

bonne journée à toutes et à tous.

Écrit par : 100blagues | 06/03/2010

L'image du christ en début du commentaire fait penser plus a barabas qu'au rédempteur ! il manque de douceur, de joie, de compassion......

Écrit par : 100blagues | 06/03/2010

Cher 100 blagues, merci des commentaires : au sujet du visage du Christ. Au fond, je crois que Jésus n’a pas d’autre visage que celui à qui Il s’identifie : chaque personne de bonne volonté, mais avant tout, le pauvre, l'exploité, l'opprimé, la femme, l'enfant, la veuve, l'orphelin. Pas pour s’y complaire, mais parce qu’Il est la force qui met l’homme debout.

Jésus était un paysan juif. Il est devenu conscient de la réalité des gens courbés sous la double oppression de l’empire romain et de la Synagogue ! Et, comme Il est Amour et Compassion, Jésus ne pouvait pas ne pas s’engager pour un monde meilleur en annonçant le contraire de la réalité vécue : une nouvelle bonne, et neuve ! La grande famille de Dieu.La Justice + la Paix.

Quelle tâche ! Echec et victoire enchevêtrés, mort et vie jusqu’à aujourd’hui encore ! Jusqu'à la fin des temps!
Face à moi, derrière l’écran de l’ordinateur j’ai le visage que vous trouvez triste et je le comprends. Moi je le trouve vrai. Pas de mouvement. On s’écoute dans le silence. On s’écoute au cœur d’un monde fragmenté, de notre espèce humaine menacée d’extinction, et de l’espérance dans le désespoir de notre société.
« Le Christ au désert, de Ivan Kramskoï. Le Christ ici est russe, clairement. Regardez ses yeux. Et ce paysage froid, autour de lui... C'est un russe qui médite sur sa condition d'homme et sur le malheur du monde »
1872. Huile sur toile. Galerie Tretyakov, Moscou.
Mais Il est aussi le palestinien et le juif et le musulman et l'hindou et vous et moi.
On dit que le « Christ au désert » est l'œuvre la plus importante de Ivan Kramskoi. Moi, ce visage du Christ, je l’aime. Il est seul parce qu’il est avec chacun de nous !
Encore une petite information :

http://www.voir-et-dire.net/index.php?post/2010/02/12/F%C3%A9vrier-2010-%3A-Jena-Pierre-Porcher.-Le-Christ-de-Tretow

À partir du 26 avril 2010 : Jean-Pierre Porcher, le Christ au désert.
En mars et avril 2010, Jean-Pierre Porcher, photographe, va intervenir à plusieurs moments dans Saint-Merry.
Veuillez pardonner ce long commentaire et bon weekend !

Écrit par : cmj | 06/03/2010

cher 100 blagues par erreur je n'ai pas transmis votre dernier commentaire à temps. Vous me le renvoyez s'il vous plaît? claire marie

Écrit par : cmj | 07/03/2010

MEA CULPA, EN REGARDANT SUR WIKEPEDIA, j'ai admiré la peinture d'I.Kramskoï, le Christ apparait vraiment dans toute sa splendeur c'est une oeuvre d'une exceptionnelle beauté.

Et je vous remercie de m'avoir fait connaitre ce peintre admirable.

notre amie commune avait raison en vous qualifiant de personne extraordinaire
merci et bonne journée a vous et a vos consoeurs ( est-ce comme cela que cela
que l'on dit ?? )

Écrit par : 100blagues | 07/03/2010

Alors je vais réessayer ... mais pardon chère Claire-Marie, je ne me souviens plus des mots utilisés l'autre jour ...

En fait, cette image du Christ m'a fait pensé que le Message Christique est quelque chose de joyeux et que l'Eglise nous le présente sous forme de souffrance. Ceci influençant évidemment notre quotidien. Mais le message originel est que Dieu est Abondance et Joie. Ce message christique est en train d'être re-découvert et partagé en particulier via FB. Les quelques jours de la cruxifiction sont peu de temps de la vie du Christ mais on s'y est arrêté ... A présent nous sommes invités à dépasser ces instants et à redécouvrir l'Essence de l'Esprit Christique antérieur au Christianisme et qui est en fait Universel ...

Acharya S continuer de me passionner ...
Cordiales pensées, AM

Écrit par : Anne-Marie | 09/03/2010

Les commentaires sont fermés.