12/02/2010

PRIERE DU SOIR

Prière du soir

2715526590_small_1.jpg

Qui suis-je pour prier pour les autres ? Je souhaite que leur vécu soit ma prière. Je ne suis qu'un petit roseau pensant, marchant, frissonnant sous la neige, s’inclinant sous la brise, le vent, la tempête sans se briser, souriant au minuscule clin d’œil solaire. Ma prière, s’envole du roseau, c’est le chant du ciel de la terre ; les oiseaux pépient leur cœur à cœur, les enfants gazouillent et pleurent, et composent un chant toujours nouveau ; les papas, les mamans, les travailleurs, les chômeurs, les désespérés et les consolateurs ; les sportifs et les handicapés, chantent en chœur leur vie, leurs souffrances et leur infinie résilience !

C’est la prière du soir du roseau vide pour que résonne plus dru, le chant des humains dans l’absurde actualité mondialisée ! De Haïti à Vancouver, de la Grèce à l’Afghanistan, de la Palud à la Rue de la Samaritaine, de la prison de Frambois à celle de Guantanamo, dans les sous-sols des hôpitaux et ceux des chambres de torture et d’exécution au Texas ; de la salle d’accouchement à la chapelle mortuaire …à l’infini et bien au-delà, hors espace temps, se pose le point d’orgue du roseau ce soir. Dans la tendresse de mon adorable créateur !

Si humble et si petit soit-il, l'être humain a donc le privilège de penser sa vie. Le philosophe allemand Heidegger mort en 1976 disait que " l'homme est un être qui réfléchit sur son destin."

22:18 Publié dans Spiritualités | Tags : roseau | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Finalement si l'on reste superficielle et aveugle, pourquoi pas !

Écrit par : corto | 13/02/2010

Les commentaires sont fermés.