04/12/2009

EN ESPRIT ET EN VERITE

Signe des temps (suite)

Etienne_Parrocel_dit_le_Romain_Jesus_et_la_Samaritaine_Musee_Fesch.jpg

 

Merci à Etienne Parrocel dit le Romain, Jésus et la Samaritaine, Musée Fesch. Département des Peintures italiennes.

Permettre à Dieu de nous aider à comprendre les signes des temps. C'est urgent.

Réfléchir sur « l'interdiction de construire des minarets chez nous ».

Je trouve l'aide chez les fellow blogeurs. Ainsi: http://domainepublic.blog.24heures.ch/archive/2009/12/03/interdiction-des-minarets-la-democratie-premiere-victime.html Jean-Daniel Delley

"Un lecteur rappelle à juste titre la définition donnée par Hannah Arendt d'une démocratie libérée du respect des droits humains: une autocratie, c'est-à-dire une société de sauvages, clanique dans laquelle les individus sont livrés sans recours au pouvoir discrétionnaire de la majorité, y compris celui de renoncer à ce pouvoir au profit d'un potentat. »

Depuis dimanche passé, le premier simili choc passé, je constate autour de moi, et au-delà comme un bourdonnement : « Après tout, tu vois bien d'autres pays feraient de même; quant au problème avec la Lybie: ah! Voilà, c'est une vengeance; quant à la violence, les dealers, des noirs, des arabes, des non-blancs quoi; et les rafales de mots creux de à TJ 19h30 TSR, font sourire les uns et vomir les autres … selon les frémissements de la conscience! Alors, on passe outre en espérant la venue de « Joséphine l'Ange gardien ».

Pourquoi refuser le dialogue entre nous et avec nos frères et soeurs musulmans? Le Coran, les minarets? La poussière tombe sur cette belle terre fribourgeoise et catholique. Proche de la Dame de Compassion, la mère de Jésus attendu chaque année à la même date! Dialogue? N'avait-on pas entendu une personnalité gruyérienne – dont je ne dirai pas le nom - dire en public « Je n'aimerais pas voir de minarets à Bulle! » Personne n'a réagi, moi non plus, c'est un catholique pratiquant. Qu'en est-il de Jésus? L'esprit de Arendt, de l'ONU en l'occurence et de bien des autres est l'écho de l'esprit de Jésus. Mais les églises? Des hiérarchies: une déclaration de désapprobation. C'est déjà ça.

Les églises toutes plongées dans l'élaboration de liturgies sacramentelles, arrivent difficilement à mettre en exergue le VECU politique, l'épaisseur de la famille humaine. Et voter fait partie de notre vécu. Personnellement, je déteste revivre le système d'apartheid sud africain légalisé dès 1948. Là, la Loi, puis le système légale construisit des murs entre les races. Ici, en 2009, la première « Loi » anti-minaret construit des murs! Il s'agit moins de couleur de peau que d'un symbole, dit-on. Un « danger » les musulmans! En Afrique du Sud comme en Suisse - qui a d'ailleurs soutenu l'apartheid – c'est la peur et la crasse ignorance de l'autre qui motivent. L'odeur puante de l'ambiance, je la reconnais ce 29 novembre au soir!!! Pourtant cet Autre, c'est Moi.

En fait cet Autre, c'est Jésus aujourd'hui, traité, exclus, « hors les murs » comme il le fut jadis. Nous vivons un Kairos, le moment favorable: une chance. Prendre le chemin pour la Maison du Pain, Bethléhem, cette étable, une « église », la première de notre ère, où le pain de vie est né: un Palestinien. Et sa mère Marie s'est dit: ceci est mon corps. C'était comme un éclair dans la nuit qui deviendra le plein jour! La plénitude d'un seul moment.

L'Avent et Noël sont l'anti-exclusion. Peut-on fêter la Nativité et créer des murs? D'ailleurs Jean 4:23 dit à la femme samaritaine, « Le temps vient, on adorera notre Dieu en esprit et en vérité... » et encore: « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous? » (1Co.3:16)

Voir le blog de Olivier Emery "VU Landecy" Tribune de Genève (14.01.2008)

oemery.blog.tdg.ch/archive/2008/01/14/adorer-...


17:49 Publié dans Spiritualités | Tags : minarets | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.