19/07/2009

Méditation dominicale 19.07.09

000_DV550291--469x239.jpg

Pour dimanche: réfléchir sur l'actualité

Jésus était enraciné dans sa réalité sans en être prisonnier. Son esprit ressuscité vit et agit dans notre réalité sans en être prisonnier. Tout au contraire, sa raison d’être est de parfaire, d’achever, voire de transformer notre réalité qui sera pour tous un lieu de bonheur, d’épanouissement jusqu’à notre arrivée vers l’autre rive !

Comme pour Jésus en son temps et en son pays, de même aujourd’hui, le passage est tout le contraire d’un long fleuve tranquille. Pourquoi ? C’est peut-être à l’arrivée que j’aurais la réponse qui germe déjà au plus profond de mon cœur.

Dans les églises un texte du prophète Jérémie, Il rappelle aux pasteurs leur raison d’être : Je leur donnerai des pasteurs qui les conduiront ; elles ne seront plus apeurées et accablées, et aucune ne sera perdue ». http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR

Puis David le poète, nous fait chanter : « Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre… » Puis, on rapporte ce que Paul aurait dit à Ephèse : « le Christ, est notre paix : il veut faire une seul peuple comprenant Israël et les Païens… (les païens, c’est nous bien sûr) – Jésus fait tomber le mur de la haine, en supprimant les prescriptions juridiques. » Puis nous écouterons ce que rapporte Marc : « …Jésus et ses disciples… partirent donc dans la barque pour un endroit désert, à l'écart. Les gens les virent s'éloigner, et beaucoup les reconnurent. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux.
Jésus, voyant une grande foule de gens sur le bord du lac, fut saisi de pitié envers eux, parce qu'ils étaient comme des brebis sans berger.
Alors Jésus s’entretint avec eux longuement. On dit qu’il enseignait mais son enseignant était l’écoute ! « Mettez-vous debout et prenez-vous en charge ! »  Aujourd’hui, Jésus-compassion est dans notre réalité ; nos étincelles de courage et d’espérance jaillissent de sa présence en nous. Il est notre Amant !

 

Les « âmes en détresse » de chez nous, les gens proches et lointains, ceux qui s’épuisent à chercher et à écrire la vérité, à faire la justice, se font assassiner ! Récemment Natalya Estemirova en Tchétchénie, après d’Anna Politkovskaïa, après Litvinenko, qui cherchait l’assassin d’Anna, qui meurt empoisonné en Uk, après mon amie Dulcie September (représentant l’ANC durant la lutte) assassinée il y a 21 ans à Paris, elle enquêtait sur un trafic d’armes entre la France et l’Afrique du sud… Quelques balles dans la têtes auront suffit à les faire taire !

Qui a tué ? Pourquoi ?

Qui à tué Jésus ? Pourquoi ? Selon « Jésus avant le Christianisme », page 171, Albert Nolan, Ed. Ouvrières 1979) C’est « l’opportunité politique » entre les juifs et les romains qui est le problème. Jn 11, 47 ;

http://bible.catholique.org/evangile-selon-saint-jean/3274-chapitre-11

 

tf1-lci-anna-politkovskaia-rare-journaliste-russe-a-couvrir-2225095_1378.jpg

 

N'est-ce pas l'opportunité politique qui a tué ces femmes?

Je voudrais leur rendre hommage, à elles, aussi à tous ceux et à toutes  celles que l'opportunité politique et économique deshumanise: des enfants d'abord, puis des personnes non rentables, puis tout un chacun trop honnête pour se mouler dans les systèmes!



 

 

Mais écoutons :

http://www.youtube.com/watch?v=6E1W9KBeI2M&hl=fr

Demain. à l'Eucharistie, ce repas qui signfie "MERCI", nous permettrons à la maman de Jésus de fredonner en nos coeurs ce qu'elle a clamé en son pays: J'exalte mon Dieu qui élève les humiliés et fait brûler en eux le trésor leur propre dignité face aux trônes et aux dominations! Et Marie chantait: Il ne faut pas seulement se contenter de les confronter, il faut les renverser! Travail de longue haleine!


bougie.jpg

(J'ai eu beaucoup pour mettre en forme ce billet)

 

Les commentaires sont fermés.