15/07/2009

TOUT NOUVEAU

suivre_jesus_aujourd_hui.jpg

 

Suivre Jésus aujourd’hui

http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre_imp.as...

Le vécu de mon maître à penser et ami, Albert Nolan est tout entier résumé dans « Suivre Jésus aujourd’hui » qui vient de sortir en français aux éditions Novalis Cerf (2 juillet 2009). Depuis sa sortie en anglais en octobre 2006, je m’en suis nourrie et, bien souvent, des pensées d’Albert se sont glissées comme par effraction dans mes blogs. On peut obtenir cet ouvrage dans toutes les librairies. J’aimerais tant l’offrir en cadeau à tous ! Je ne peux pas ! La traduction le rend un peu cher. Mais c’est un joyau. Pourquoi ? Parce que, selon moi, c’est (pas encore) l’aboutissement de la vie de lutte d’Albert pour la justice en notre pays, l’Afrique du sud et bien au-delà. C’est notre lutte à tous, c’est la liberté de chercher, de réfléchir que Dieu à mise en nous. C’est une libération radicale.

Albert dit : « Je propose que nous apprenions à prendre Jésus au sérieux et j’estime que c’est très précisément à notre époque que nous devons le faire. »

Son confrère Timothy Radcliffe écrit dans la préface : « Dans Jésus avant le christianisme » qui est désormais un classique, Albert Nolan a mis l’accent sur le contexte poltique dans lequel s’est déployé la mission de Jésus. Dans cet ouvrage qui prolonge le premier, il se concentre sur la spiritualité de Jésus et son actualité. Après avoir passé en revue les signes des temps, Nolan esquisse à grand traits les éléments de la spiritualité de Jésus et montre comment ses enseignements sont de nature à favoriser une plus grande communion avec Dieu et avec toute sa création,

Autant les personnes en recherche que les croyants convaincus trouveront dans ce livre une parole de sagesse pour notre temps, fruit de la vie mystique et prophétique de l’auteur.

Dominicain sud-africain, Albert Nolan a joué un rôle important dans le combat de l’Eglise contre l’apartheid. Son livre précédent, Jésus avant le Christianisme s’est vendu à plus de 150 000 exemplaires (et il est bien sûr traduit en français) (T. Radcliffe, o.p.) http://www.culture-et-foi.com/coupsdecoeur/livres/albert_...

rossignol.philomele.thta.1.jpg

 

 

11:33 Publié dans Spiritualités | Tags : jésus | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Il y a un mystère dans le mot "liberté": plus on la recherche, plus elle se complexifie et se responsabilise. C'est comme si *liberté" rejoignait "infini" "Commencement et Fin des temps". On galvaude ce mot comme on galvaude le mot "amour" qui est un autre mot "infini". Et si on ne finit plus de redéfinir la vie de Jésus, c'est justement parce que sa liberté à lui, il en a fait un infini, un absolu, un amour sans limite dans le temps et l'espace. c'est peut-être cet aspect-là qui n'est pas aussi complet dans les autres religions. Jésus donne à se définir individuellement et collectivement plus qu'à obéir à une loi divine. Cet homme divin a touché des dizaines de milliers d'artistes dans leurs oeuvres. Il est le seul homme d'une religion qui hante autant de milieux divers, de cultures différentes, de choix de vie. Sans voir en lui le représentant unique de Dieu sur Terre, on doit bien reconnaître qu'il a une influence positive, de paix, d'harmonie, sur les consciences humaines. Ceux qui ont mené des guerres en son nom n'ont pas su ou pas voulu le suivre pleinement sur son chemin spirituel de vie. On ne peut être que amour, non-violence, et refus de nier l'être humain quand on croise son chemin...

Écrit par : pachakmac | 15/07/2009

Merci beaucoup. Est-ce que je peux me permettre quelques mots très simples. Avant "Suivre Jésus aujourd'hui", Albert avait publié en 1973: "Jésus avant le christianisme".(existe en français)
Jésus était un "paysan juif" (A.N) Ce que les gens ont compris du vécu de Jésus a été rapporté partiellement bien après sa mort. Lui n'a jamais rien écrit sinon dans le sable. Il a dit "je suis le fils de l'Homme". Jésus est "libre" face aux trônes, aux dominations, aux grands prêtres... aux Docteurs de la loi! Il s'est identifié aux marginaux, à ceux qui sont dépouillés de leur dignité humaine par les "savants"...je pourrais continuer. Cette force de liberté face aux systèmes, il la puise en celui qu'il appelle "Abba" (très mal traduit par "père") Abba, c'est le créateur et comme vous le dites si bien celui qui ne peut être qu'AMOUR. Le christianisme que nous pensons connaître a trahi Jésus dans ce qu'il fut chez lui et dans ce qu'il est aujourd'hui chez nous. D'où la passion d'Albert et d'autre qui veulent retrouver cet homme qui nous sort de nos prisons! Et nous libère!

Écrit par : cmj | 15/07/2009

Le sable... C'est une parabole de notre existence d'être humain. libre comme le vent, la parole s'envole, les écrits restent... Jésus volait peut-être si haut qu'il a oublié ses manuscrits dans le sable. Le scoop mondial serait de découvrir un coffre avec les écrits de Jésus...Le sable...et la mer...et le ciel. Et un homme abandonné de tous sur la croix sous les moqueries, les insanités des gens qui ne pouvaient croire à la force de cet amour-là. La question de ce Jésus dans l'histoire des hommes ne sera jamais résolu. Un poète de l'Absolu, un être qui a senti la démocratie avant tout le monde en pêchant dans l'Egypte ancienne et la Grèce antique. Jésus, c'est vrai, est le plus grand libérateur de l'histoire humaine. c'est juste trop triste comme les humains l'ont instrumentalisé pour leur propre pouvoir. Jésus est liberté mais pourquoi les humains ont-ils eu besoin de lui pour servir des causes parfois très obscures?

Écrit par : pachakmac | 15/07/2009

Le sable! En Afrique du sud le sage dit: ce que la mémoire ne peut garder ne vaut pas la peine d'être mis sur papier! En Suisse, à mon retour, je questionnais ce qui avait été omis au procès verbal de la réunion précédente! Réponse sans appel: "was nicht geschrieben ist, ist tot!"
Jésus est un homme, son esprit est vivant en nous, il n'est pas une question. Pour moi, il est la réponse à mes questions.
Oui, Jésus a été et est instrumentalisé, trahi (pas toujours et pas par tous). L'Eglise dont je suis membre n'est pas innocente en fait de trahison de celui qui est sa raison d'être!
Les pauvres et les laissés pour compte ne trahissent pas Jésus.

Écrit par : cmj | 15/07/2009

Mais comme toute réponse amène une nouvelle question, vous me comprenez, ma soeur. Sa réponse finale a été de mourir sur la Croix. Mais après, il y a eu sa Résurrection, puis la Pentecôte, enfin l'Ascension. Et après cela des milliards de personnes qui ont repris le problème spirituel posé par son existence. Car avant lui, on ne pensait pas la liberté comme ça, on n'imaginait pas l'amour universel, on ne pardonnait pas autant, on n'avait pas de compassion si planétaire. Les droits humains sont issus de cette religion chrétienne. C'est d'ailleurs peut-être pour cela que le monde musulman a tellement de peine à nous rejoindre. Jésus est plus moderne que Mahomet en cela. Et ces droits humains nous posent d'énormes difficultés d'application à travers la planète. Regardez. Même le leader du Tibet provoque de la gêne à Berne. On aimerait plus d'humanité mais les intérêts économiques et stratégiques l'emportent souvent sur le devoir d'humanité. Jésus est le problème et la solution. Il nous lance un défi quotidien. Comme un maître de philosophie, du Ciel il nous donne du grain à moudre. C'est là pas le moindre des faits miraculeux à son actif. Deux milles ans plus tard, on a jamais parlé autant d'un être humain... Bonne journée, ma soeur.

Écrit par : pachakmac | 16/07/2009

"Jésus est le problème et la solution. Il nous lance un défi quotidien". Jésus, de mon point de vue, est un défi, chaque jour. Il est aussi mon énergie et la vôtre mais discrètement agissant dans nos espérances et nos désarrois. Une chose est sûre: Il nous aime!
amicalement
claire marie

Écrit par : cmj | 16/07/2009

Chère Claire-Marie,
Merci de nous parler souvent d'Albert Nolan.
Une chose est sûre: Oui, nous sommes aimés!
Quant à Jésus, Acharya S explique clairement dans son oeuvre que c'est une histoire mythique.
Ce qui n'empêche pas l'Esprit d'Amour d'Être Vivant Omniprésent En Notre Sacré Coeur.
Tout est Divin et relié et nous sommes chacun libres d'agir avec bonté et responsabilité.
Je vous embrasse en vous souhaitant un beau weekend
AM

Écrit par : Anne-Marie | 18/07/2009

merci Anne-Marie "l'Esprit d'Amour d'Être Vivant Omniprésent En Notre Sacré Coeur.
Tout est Divin et relié et nous sommes chacun libres d'agir avec bonté et responsabilité." c'est ce que j'essaie de comprendre et vivre.
très amicalement
claire marie

Écrit par : cmj | 18/07/2009

Les commentaires sont fermés.