29/03/2009

LE VIEUX CHALET ET TOUT ET TOUT!

 

 

UNE VISITE BIENFAISANTE

 

676178.jpg

 

 

Imaginez-vous qu’aujourd’hui, des amis sont arrivés tout fleuris, souriants et nous sommes partis partager quelques heures de notre vécu autour d'un repas, arrosé d'un d'Italie, mais surtout ensoleillé d'une amitié durable. C’était à Crésuz que je ne connaissais pas du tout. C’était « Au vieux chalet » « Une charmante auberge de style rustique Gruérien offre le gîte et le couvert. La cuisine aux couleurs des produits du terroir et du marché est à déguster lové au coin de la cheminée ou en plein air sur la magnifique terrasse panoramique. Salles au cadre typique pour banquets, mariages et groupes. A proximité des bains de la Gruyère. Une charmante auberge de style rustique Gruérien offre le gîte et le couvert. »

http://www.booking.com/hotel/ch/le-vieux-chalet.html?labe...

 

logo.gif

 

Mais ce qui m’a enthousiasmée, davantage que « Le vieux Chalet » et que la Gruyère grandiose,  ce sont les Latrines du Togo. Nous en avons parlé  car mon amie a habité dans ce pays au peuple chaleureux et elle continue de s’engager, avec eux, eh ! Oui, à construire des latrines ! Nous qui avons des « toilettes WC » nous avons du mal à imaginer la valeur de latrines alors que, souvent, en Afrique du Sud aussi bien sûr ! Lorsque nous voyageons, nous devons, en vitesse, chercher un petit arbre pour aller faire ses besoins derrière.  Et il ne faut pas oublier de mettre quelques feuilles de papier dans ses poches !

Le saviez-vous ?

  • 42% de la population mondiale n’a pas de toilettes…

  • 50 millions d’êtres humains meurent chaque année des suites de diarrhées et de mauvaises conditions d’hygiène.

  • Au Togo, un enfant sur six meurt avant l’âge de cinq ans.

  • Depuis 1991, Latrines Familiales au Togo construit des latrines à Sokodé, 97'000 habitants, deuxième ville du Togo.

  • Voici l’adresse : http://www.latrinetogo.com/

Surtout n'hésitez pas à visiter!

C’est clair que les gouvernements africains devraient s’occuper des besoins fondamentaux des habitants, en tout premier lieu. Ce qu’ils ne font pas. Donc partout où nous travaillons à aider les gens à se débrouiller avec leurs propres moyens, nous prenons conscience qu’il est nécessaire de se confronter aux autorités du pays, pour exiger d’elles (quelle audace) qu’elles agissent pour le bien commun. Et des  latrines sont un besoin commun "à tous!" Même au Darfour!

Cela semble un détail ? S’il n’y avait pas de water-closets dans le palais qui hébergera les participants au G20 à Londres… Les notables mettraient peut-être la construction de sanitaires au top de l’agenda de travail. Je me trompe peut-être mais je pense que l’approche holistique est indispensable pour explorer des solutions à ce qu’on dit être « la crise » actuelle.  Et que ceux qui analysent et discutent notre avenir doivent avoir eu le dur privilège de l'expérience de vie des pauvres, pour se faire une idée des priorités.

Merci beaucoup, chers amis du Jura, de cette rencontre en route vers l'avenir! Je vous aime.

 

 

Les commentaires sont fermés.