09/03/2009

L'Eglise que le Peuple veut

Action prophétique

Caf%C3%A9_grain_ag1.jpg

Le prophète est celle ou celui qui, voyant les signes des temps, avertit l'institution ou l'Église ou le mouvement, de la signification de ces signes. Il le fait par loyauté critique. Il désire que l'Église/ Institution accomplissent leur tâche selon l'Évangile et l'Esprit de Jésus ressuscité. La hiérarchie de l'Institution, hantée par le maintien de son propre prestige, n'aime pas les prophètes et parfois, elle les marginalise, voire les excommunie.

Jésus dit : " Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie, dans sa parenté et dans sa maison. " (Saint Marc 6, 1-6)

http://meditationfrance.org/spip.php?article192

Je crois sincèrement que la manifestation qui a eu lieu hier à Lucerne est un acte prophétique. Que les évêques suisses aient soutenu, sans y participer et c'est dommage, la démonstration, est à leur honneur. La manifestation publique engendre chez les participants, physiquement présents , ou présents par la prière, l'énergie qui soutient le vécu quotidien de chacun et l'inspiration pour les luttes présentes et à venir! Jésus a vécu, et vit cela, dans les petites communautés de base chrétiennes depuis de longues années.

Il existe des témoignages de petites communautés chrétiennes de base dans bien des régions. Des communautés prophétiques qui prennent au sérieux les signes des temps, qui prennent au sérieux Jésus. Aujourd'hui nous prenons au sérieux le message des participants à la manifestation prophétique du dimanche, 8 mars 2009, à Lucerne. Jésus a annoncé le règne de son Père, notre créateur.

Je vais en donner un exemple. C'est intitulé: L'Eglise que le Peuple veut. L'original a été traduit et publié par l'Institut catholique pour les Relations Internationales (CIIR, CAFOD et TROCAIRE) et que j'ai traduit. Il s'agit d'un document de l'archdiocèse de Vitorio au Brésil

Vitoria est situé au Brésil. Les pauvres sont nombreux. L'Eglise est présente.

http://www.ccfd.asso.fr/ewb_pages/d/doc_990.php - 31k -

http://www.alterinfos.org/spip.php?article1465

L'Église que le Peuple veut

L'Église est en train de se transformer dans l'archidiocèse de Vitoria. C'est sa manière d'être qui change. Prenez par exemple une graine de café. Elle pousse. Elle devient tige, puis plante mais elle reste toujours porteuse de café. De même , l'Église reste Église alors que sa manière d'être change. La graine est différente de la plante et celle-ci est encore différente de son fruit.

L'Église du diocèse de Vitoria est en train de planter une graine dans la terre. Cette terre est la vie du peuple. La graine est toujours cachée dans le sol. Personne ne la remarque. Mais avec un peu de temps, elle germe dans la terre, c'est-à-dire, dans nos vies. Encore un peu de temps et la petite pousse sortira du sol. Quelle est la force de vie qui transforme la petite graine?

L'EGLISE PLANTE DES GRAINES DANS NOS COMMUNAUTES. QUELS EN SONT LES FRUITS?

Le planteur de café s'attend à une récolte de café et non de pommes-de-terre.

La communauté chrétienne plante des graines dans la terre de nos vies, dans nos villes, dans nos campagnes. Réfléchissons un peu sur le genre de récolte que nous espérons.

equilibre1_156.jpg


Les commentaires sont fermés.