24/02/2009

MERCREDI DES CENDRES

 

Carême: du 25 février au au 12 avril 2009

L'argent et les cendres

047091_ph2.jpg

 

Carême: la conversion en direct durable comme on dit « développement durable ». C'est s'accepter soi-même indépendamment du regard des autres, je pense. Avec humour. C'est accepter les autres et ne pas rechigner le débat. Plus difficile! Les yeux se décillent au fil des ans sur notre mystère d'êtres humains, sur nos systèmes et notre place dans ces systèmes, sur notre raison d'être et le sens de notre vie.

Le carême, c'est la longue marche au désert vers la Terre promise; c'est les 40 jours de Jésus au désert, c'est-à-dire toute sa vie enflammée par l'urgence de la Bonne Nouvelle à nous annoncer. Le Pain quotidien, fruit de la terre et du travail des terriens!

Le Chaos. La mise en situation du carême 2009, le chaos financier mondialement ressentie par les nantis, par les pauvres surtout, eux qui n'ont jamais connu de comptes en banque, ni même de droit au minimum vital (!), ce contexte, en commençant par Bulle, la Suisse, l'Europe et bien au-delà, exposé, commenté, quasi ironiquement dans le livre des Proverbes 6:1-15:

Les systèmes financiers aujourd'hui:

1 Mon fils, si tu t'es porté garant des dettes de ton prochain,
si tu t'es engagé pour autrui en topant dans la main [
geste d'engagement. pour assurer le capital )

2 si tu t'es laissé prendre au piège par tes promesses,
si tu es prisonnier de tes propres paroles,

3 alors, vite, mon fils, fais ce que je te dis pour te désengager,
car tu t'es livré toi-même au pouvoir d'autrui:
va, humilie-toi devant le créancier, insiste auprès de lui,

4 n'accorde ni sommeil à tes yeux,
ni assoupissement à tes paupières;

5 dégage-toi comme la gazelle du piège tendu,
comme l'oiseau du filet de l'oiseleur.

Dégage-toi de toute urgence!

Ce message concerne qui? Les victimes des systèmes et ou les gardiens des systèmes ou les deux?

La conversion in direct s'adresse à chacun selon sa conscience profonde!

Que l'oiseleur, le piège, le filet, soient le système capitaliste (bancaire), qu'ils se nomment « Madof et autres fatcats » au service du Capital, dont ils deviennent eux-mêmes victimes étonnées, (est-ce concevable???) ne change rien au défi: « C’est la vie et la mort que j’ai mises devant vous, c’est la bénédiction et la malédiction. Tu choisiras la vie pour que tu vives, toi et ta descendance ... » (Deutéronome 30:15-20) http://www.eglise-reformee-mulhouse.org/pred/serge12.htm

L'urgence, c'est que les gazelles, les nuées de petits oiseaux, les millions d' ouvriers, de chômeurs, se démènent, se dégagent, acceptent que les écailles tombent, que les yeux se décillent! Que nous permettions à l'énergie de la révolte justifiée de dépasser les lamentations pour se convertir en actions concertées, collectives et vigoureuses afin de reconquérir le droit à la dignité bafouée par Mammon qui tente d' emporter ses adorateurs et ses victimes dans sa ruine.

Jésus au désert nous assure qu'il peut en être autrement, que le mensonge, la rapine, la famine et la mort n'auront pas le dernier mot!

Comment? Les chocs et les besoins créent de nouvelles possibilités!

Pour moi, je fais ce que je peux avec tous ceux et toutes celles qui font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils sont, ce qu'ils ont, en s'associant aux réflexions, aux analyses, aux mouvements pour créer un autre monde sur la base de systèmes justes qui travaillent au plus grand bien pour le plus grand nombre.

Un jour d'espérance que ce mercredi des cendres!

Christ_dt.bmp
Voir, si souhaité:

vendredi, février 08, 2008 , carême dans dans

http;//www.Katutura.blogspot.com

mercredi, février 21, 2007 , idem

 

 

 

Les commentaires sont fermés.