18/02/2009

IL NEIGE

 

 

 

Il%20neige%2098%20%28130x97%29%20-%20copie.jpg

 

Sans arrêt, de nuit, de jour, les flocons tourbillonnent, comme des nuages de flocons d’avoine cendrés tomberaient  dans la marmite des trottoirs pour La Soupe ! On patauge comme des canards claudicants dans du porridge à l’anglaise !  Gluant, dangereusement glissant et qui se dérobe sous vos semelles !

Plus loin on dirait une couverture moutonnante,  cacahouétée, comme un début de rougeole sur une peau anémique! Au-delà des rues, des trottoirs, des chemins, il y a les magnifiques champs enneigés et, lorsque le soleil brille, c’est un cadeau du ciel !

Nous sommes en Europe et les sports d’hiver réjouissent la population, soit les sportifs actifs, soit les spectateurs « télé »  somnolents ou excités, c’est selon ! Les luges, les patins d’antan sont remplacés par des raquettes à neige , des snowboards et le surf ! L’ivresse de la vitesse, l’énergie décuplée, on s’amuse comme des fous et on fait bien… L’hiver après tout c’est comme la Riviera  pour ceux qui ont assez de fric pour s’envoler surfer sur les vagues du Cap ! Vive le sport !

Mais la saison hivernale traîne… ça n’en finit pas et j’ai l’impression parfois, tant les maisons sont surchauffées, d’être en semi-hibernation ! Oh ! Vite quelques rayons de soleil qui durent 3 minutes de plus par jour, car dans ce pays, ça se compte à la minute près, le lever et le coucher du soleil. Je n’ai jamais pu m’habituer au minutage occidental ! Tant mieux. Pourquoi ne pas faire confiance à notre rythme naturel ?

Mais je plaisante.

La semi hibernation  ne saurait engourdir notre sensibilité et je reste à l'affût de chaque nouvelle du Zimbabwe, de Gaza, de la pandémie semble-t-il , des débâcles financières, des escrocs traités comme des princes, des petits délinquants traqués, traînés en taule et en justice pour avoir volé ce qui leur faisait envie sur les étalages  d’un super marché de camelote !

Jésus vit aujourd’hui, dans notre monde, avec la même intensité et la même passion pour la justice qu’à l’époque où, dans son pays natal, sa Mission le conduisait par monts et par vaux dénoncer l’exploitation, la domination pour annoncer que seul, « L’Homme debout, est la gloire de Dieu !» Concrètement, comment faire ? Ici?

L'intrépide bonhomme de neige

Un jour, un bonhomme de neige
Eut envie de voyager.

Il prit sa belle écharpe beige
Et son bâton de noisetier.

A peine arrivé en Afrique,
Il se sentit très fatigué.

Il fut piqué par un moustique
À l'ombre d'un grand cocotier.

Il fut pris d'une forte fièvre
Et soudain se mit à trembler,

Comme tremblent lapins et lièvres
Quand la chasse va commencer.

Il transpirait à grosses gouttes,
Il fondait de la tête aux pieds … morale???

Albert Atzenwiler (1898-1941)h


 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.